YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Bleach (T58)
Tite Kubo
Glénat Manga

Les apparences sont trompeuses et même mortelles. En pensant combattre Yhwach, Yamamoto a utilisé tout son pouvoir et révélé le secret de son Bankai. Malheureusement, celui qu’il combattait n’était qu’un double, une copie conforme mais seulement un double. Alors quand Yhwach revient de sa petite visite rendue à Aizen, le capitaine de la première division n’est plus en état de se défendre et son ennemi juré ne va pas se faire prier pour profiter de ce moment de faiblesse. La rage du Quincy est dévastatrice mais une arrivée prématurée l’arrête dans son élan : le piège pour stopper l’avancée d’Ichigo finit par céder et le shinigami suppléant fait une entrée des plus remarquées.



C’est un champ de ruines que découvre Ichigo. Byakuya n’est plus qu’une plaie béante et surtout Rukia est dans un état critique. La colère qui monte chez Ichigo a un exutoire tout trouvé : l’assassin de Yamamoto. Ce dernier ne souhaitait pas devoir affronter le jeune homme mais s’il doit passer par là... Toutefois, son combat s’avérera plus fructueux qu’il ne l’aurait pensé. Sur le bras de Kurosaki, Yhwach découvre des preuves d’indubitables de sang Quincy chez le garçon. Finalement, il a tout intérêt à le garder vivant et plutôt que le tuer, Yhwach choisit de l’emmener avec lui pour faire sa rééducation. Seulement le temps joue contre lui, Aizen est parvenu à le tromper sur la durée passée en sa compagnie et Yhwach doit retourner au Schatten Bereich. Mais avant, il doit montrer sa supériorité à Ichigo.

JPEG - 41.5 ko

Quel choc mes amis avec les premières pages de ce tome 58 ! Alors que la victoire de Yamamoto semblait imparable, le premier des capitaines de la Soul Society se fait laminer comme un malpropre en quelques planches. Tite Kubo nous promène comme de gentils toutous, jouant avec les nerfs et les émotions de ses lecteurs. A croire que le mangaka souhaite faire table rase de tous ces personnages qu’il avait mis tant de temps à installer, à nous faire apprécier. C’est un grand nettoyage dans la Soul Society. Tous les capitaines doivent y passer, en commençant par les plus sympathiques et les plus charismatiques... Ou presque car Tite Kubo va aussi revenir un peu en arrière, en particulier avec le personnage de Byakuya. Mais pour cela, il devait trouver un deus ex machina crédible. Et ce dernier aura comme nom...

... la division zéro, la crème des capitaines. Surtout, Tite Kubo va enfin nous faire pénétrer dans le saint des saints de la Soul Society, ce lieu que souhaitait envahir Aizen afin de prendre le pouvoir. Le mangaka crame ses dernières cartouches, révélant les ultimes secrets de cet univers qu’il a créé, mais pas tout de suite. Il va encore jouer la montre quelques tomes, pour développer un peu plus son arc. Nous en savons encore trop peu sur les nouveaux Quincy, sans oublier la bombe jetée par Yhwach sur les origines d’Ichigo. Il est clair que Tite Kubo a encore bien des secrets à révéler, qui pourraient changer le visage de la Soul Society. D’un autre côté, vu le peu qu’il en reste, ça ne pourrait qu’être bénéfique.

Décidément, Tite Kubo n’a pas fini de nous étonner. Et si certains me trouvent un peu trop bon public, et bien tant mieux !


Bleach (T58)
- Auteur : Tite Kubo
- Traducteur : Anne-Sophie Thévenon
- Éditeur français : Glénat
- Format : 115 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination : 208 pages
- Date de parution : 7 mai 2014
- Numéro ISBN : 9782723499088
- Prix : 6,90 €


A lire sur la Yozone :
Bleach, volume 6 à 10
Bleach, volume 11 à 12
Bleach, volume 13 à 15
Bleach, box 7
Bleach, box 8
Bleach, box 9
Bleach, Arrancar the Appearance, box 10
Bleach, box 11 : Arrancar the Hueco Mundo
Bleach, box 12 : Arrancar Fierce Fight part 1
Bleach, box 13 : Arrancar Fierce Fight part 2
Bleach, box 14 : New Leader Shusuke Amagai part 1
Bleach, box 15 : New Leader Shusuke Amagai part 2
Bleach, box 16 : Arrancars vs Shinigamis
Bleach, box 17 : Turn back the Pendulum, Karakura’s Battle

Bleach (T33 et 34)
Bleach (T35)
Bleach (T36)
Bleach (T37)
Bleach (T38)
Bleach (T39 et 40)
Bleach (T41)
Bleach (T42)
Bleach (T43)
Bleach (T44)
Bleach (T45)
Bleach (T46)
Bleach (T47)
Bleach (T48)
Bleach (T49)
Bleach (T50)
Bleach (T51)
Bleach (T52)
Bleach (T53)
Bleach (T54)
Bleach (T55)
Bleach (T56)
Bleach (T57)


© Edition Glénat - Tous droits réservés


Frédéric Leray
27 mai 2014






JPEG - 21 ko



JPEG - 26.5 ko



JPEG - 28.6 ko



JPEG - 31.6 ko



JPEG - 33.7 ko



WebAnalytics