YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Bleach, box 16 : Arrancars vs Shinigamis
Coffret 3 DVD - Kaze
20 juin 2012

Neliel parvient à tenir tête à ce monstre de Nnoitra, malgré une transformation partielle. L’ancienne Arrancar n’a pas encore récupéré tous ses pouvoirs et ne parvient pas à troubler la défense de son adversaire. Pourtant, ce n’est pas le premier combat qu’elle mène contre Nnoitra, car c’est lui qui a vaincu la belle Arrancar, mais pas selon les règles : bien supérieure à son adversaire, il fallut l’intervention d’Aporro et d’une de ses inventions démoniaques pour assurer la victoire de Nnoitra. Alors pour en finir, Neliel se voit obligée d’avoir recours à sa Resurreccion. Mais alors qu’elle semble pouvoir porter le coup fatal, elle perd toute son énergie spirituelle et redevient une petite fille inoffensive. Tout semble être perdu et Nnoitra confie même à Tesla le soin d’en finir avec Ichigo. Mais il est temps que la balance des forces change et Tesla va découvrir pour son malheur la puissance des capitaines de la Soul Society.



Aporro a facilement pris le deçu sur Ishida et Renji. Sa Resurreccion lui permet de créer une poupée de tout adversaire touché par ses ailes, et dans le ventre de ces dernières se trouvent des petites pièces représentant un organe qu’il peut détruire simplement en cassant son jouet. Nos héros semblent condamnés quand surgit le plus étrange et malsain des capitaines de la Soul Society : Kurotsuchi. Ce dernier voit dans les Arrancars de simples matériaux à étudier et avec Aporro, il va être servi. Sur le lieu où Rukia s’est battue, un nouvel Arrancar arrive pour achever la shinigami : Zommari. Mais il n’en aura pas le temps car le frère de la demoiselle est venu personnellement la ramener dans la Soul Society. Et devoir affronter le capitaine de la sixième division, Byakuya, est vraiment un manque de chance phénoménal.

JPEG - 39.6 ko

Ce box de « Bleach » est donc dédié, comme son nom l’indique, aux premiers affrontements dans le Hueco Mundo entre les Arrancars et les Shinigamis. Ces guerriers qui se pensent tous invincibles vont faire l’expérience de combats contre ces êtres arrangés par le génie malsain de Aizen. Il n’y aura donc pas beaucoup de place à la finesse dans ces duels, même s’ils seront tous très différents. Il y aura les victoires que l’on peut qualifier de faciles, même si les apparences sont trompeuses. Ce sera le cas pour Kurotsuchi. Le design de ce capitaine est toujours aussi inquiétant, ce dernier jouant aussi bien avec ses adversaires qu’avec ses alliés. La mise en images est tout bonnement un régal et sa manière de se moquer de tout et de tous un plaisir, certes sadique, mais bien réel.

Pour Byakuya, le duel sera plus compliqué car la méthode de combat de Zommari est assez lâche. Cela donne aussi le combat le moins impressionnant dans sa durée, plutôt courte, même si le Bankai du shinigami demeure très beau à voir, surtout avec la réalisation de ce box très réussie.

Le duel entre Zanpachi et Nnoitra prendra une bonne partie des épisodes de ce box, un combat qui n’en finit pas et qui rappelle d’autres combats interminables, façon « Dragon Ball Z ». Chaque adversaire prend, chacun son tour, l’avantage et Zenpachi se retrouve mortellement blessé presque systématiquement... ce qui rend aussi son retour au combat parfois peu crédible comme lorsqu’un coup lui transperce le coeur... ou presque puisqu’il se lèvera aussitôt. Les fans de la série adhéreront sans difficulté à cette mise en scène bien tirée en longueur par rapport au manga, mais on sent aussi que la série animée avance trop vite et a soudain besoin de prendre son temps. Ce qui est dommageable pour le spectateur, même si le combat n’est pas d’un seul bloc, ce qui le rend plus acceptable.

Les deux derniers épisodes sont hors série et utilisent le personnage de la princesse Rurichiyo. Loin d’être intéressants, ils n’ont de raison d’être que le besoin de temporiser pour que l’animé ne dépasse pas le récit du manga. Des choix classiques mais lassant à force pour les vrais fans de la série.

Ce box 16 de « Bleach » est très impressionnant et annonce surtout des combats titanesques pour sauver la Soul Society.


Bleach, box 16 : Arrancars vs Shinigamis
- Production : Dentsu Inc, Studio Pierrot, TV Tokyo
- Studio : Studio Pierrot
- Réalisateur : Noriyuki Abe
- Scénario  : Masashi Sogo
- Chara designer : Masashi Kudo
- Compositeur : Shiro Sagisu
- D’après l’œuvre de : Kubo Tite
- Directeur artistique : Natsuko Suzuki, Sawako Takagi

Coffret 3 DVD
Épisodes 194 à 205
DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 4/3
- Audio : Stéréo 2.0
- Langue : Japonais - Français
- Sous-titres : Français
- Navigation  : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Éditeur : Kaze
- Sortie : 20 juin 2012
- Prix public conseillé : 49,95 €


A lire sur la Yozone :
Bleach, volume 6 à 10
Bleach, volume 11 à 12
Bleach, volume 13 à 15
Bleach, box 7
Bleach, box 8
Bleach, box 9
Bleach, box 10 : Arrancar the Appearance
Bleach, box 11 : Arrancar the Hueco Mundo
Bleach, box 12 : Arrancar Fierce Fight part 1
Bleach, box 13 : Arrancar Fierce Fight part 2
Bleach, box 14 : New Leader Shusuke Amagai part 1
Bleach, box 15 : New Leader Shusuke Amagai part 2


© Tite Kubo/Shueisha, TV TOKYO, dentsu, Pierrot- Edition Kaze - Tous droits réservés


Frédéric Leray
5 février 2013






JPEG - 29.4 ko



JPEG - 9 ko



JPEG - 7.7 ko



JPEG - 9.1 ko



JPEG - 7.6 ko



JPEG - 8.1 ko



JPEG - 8 ko



JPEG - 7.9 ko



JPEG - 9.2 ko



JPEG - 9.7 ko



JPEG - 11.8 ko



WebAnalytics