YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Bleach (T42)
Tite Kubo
Glénat

Alors que les arriancars semblaient avoir pris l’avantage sur les capitaines Shinigamis, ces derniers décident qu’il est temps pour eux d’utiliser leur arme ultime, leur Bankai. Et la première à découvrir ce terrible pouvoir sera Halibel. Elle aura réussi à pousser à bout Toshiro, qui va devoir utiliser son Hyoten Hyakkaso. Pour Soi Fon, la situation est critique. Barragan a le pouvoir de vieillir à l’extrême tout ce qu’il touche et la capitaine a déja perdu un bras en affrontant l’arrancar. Son prochain coup doit être le bon, sinon elle risque fort d’y passer.



Shunsui Kyoraku persiste à refuser d’utiliser son Bankai, ce qui agace fortement Stark. Soit, ce sera donc l’arrancar qui utilisera en premier sa Resurreccion. Il fusionne ainsi avec Lilinette pour devenir un redoutable pistolero. Puisque que l’ennemi se bat à deux contre un, Ukitake se sent forcé d’iintervenir et d’opposer à Stark une veritable résistance. Mais alors que la balance semblait pencher du côté des Shinigamis, Aizen choisit ce moment pour intervenir, en compagnie des capitaines ayant trahi la Soul Society.

JPEG - 45.1 ko

Combats et rebondissements à la chaîne seront au rendez-vous de ce quarante-deuxième tome de « Bleach ». Nous avons un petit aperçu des Bankais de deux capitaines. Certes, Toshiro est un habitué, il nous a montré ses capacités à de nombreuses occasions. Soi Fon se fait plus rare, mais elle montre surtout de grandes faiblesses comparée aux autres capitaines. Kyoraku est toujours aussi frustrant à ne pas vouloir nous révéler ce que cache son Bankai. Il aura certainement d’autres occasions de nous prouver son rang de capitaine, de manière irrévocable.

Ce tome est aussi une succession de retournements de situation, avec l’arrivée de cet arrancar qui annule l’effet des Bankais, puis celle d’Aizen himself. On n’est jamais mieux servi que par soi-même comme dit le dicton. Mais ce ne sera pas le traître à l’origine de la déchéance de la Soul Society qui prendra part au combat, il laisse pour le moment la place à ses subordonnés. mais pour combien de temps ? Car Tite Kubo a décidé de faire une grande réunion de famille. Prépare-t-il le grand final de cet arc ou est-ce juste un effet de manche pour s’éclater dans de nouveaux combats très spectaculaires ? Le tome 43 répondra à cette question... Ou pas...

Vers qui va se diriger le regard du mangaka pour le prochain tome ? Ichigo ou les capitaines de la Soul Society ? En tout cas, si les combats sont impressionnants, on reste un peu sur notre fin côté scénario, celui-ci faisant du surplace depuis quelques tomes...


Bleach (T42)
- Auteur : Tite Kubo
- Traducteur : Anne-Sophie Thévenon
- Éditeur français : Glénat
- Format : 115 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination : 192 pages
- Date de parution : 4 mai 2011
- Numéro ISBN : 978-2-7234-7877-9
- Prix : 6,90 €


A lire sur la Yozone :
Bleach, volume 6 à 10
Bleach, volume 11 à 12
Bleach, volume 13 à 15
Bleach, box 7
Bleach, box 8
Bleach (T33 et 34)
Bleach (T35)
Bleach (T36)
Bleach (T37)
Bleach (T38)
Bleach (T39 et 40)
Bleach (T41)


© Edition Glénat - Tous droits réservés


Frédéric Leray
23 mai 2011






JPEG - 27.7 ko



JPEG - 36.2 ko



JPEG - 15.5 ko



JPEG - 18.8 ko



WebAnalytics