YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Bleach, box 8
Boîte métallique 4 DVD - Kaze
23 septembre 2009

Yoshino est mort dans les bras d’Ishida qui n’aura pu sauver la Bount. Mais surtout, Kariya a réussi à créer par ce sacrifice des créatures capables de récolter à leur place l’énergie spirituelle des humains : les Bits, des insectes ressemblant à des moustiques géants. Et le premier à se frotter à ces créatures sera Renji qui, en voulant protéger un enfant, tombera sous le nombre de ces créatures. Au sein des Bounts, Kariya tient à assoir son pouvoir sur ses frères de sang et leur offre la possibilité d’accroire leur pouvoir en acceptant d’absober l’énergie transportée par les Bits. Seul Mabashi tentera de s’opposer à ce chef autoproclamé. Mais devant cette offre alléchante, personne ne le suivra. Kiraya a réussi à se créer une armée digne de son projet.



Devant le danger potentiel que représentent les Bounts, la Soul Society décide d’envoyer sur terre des lieutenants shinigami afin de mettre fin à leurs méfaits. Mais ce que vont découvrir ces lieutenants, ce sont des êtres bien plus puissants qu’ils ne pouvaient le penser. Ichigo en fera les frais en combattant Koga et sa Doll insectoïde, Daruku. Composée de boules métalliques, elle semble invincible jusqu’à ce que notre héros laisse son double Hollow refaire surface. Car depuis son retour sur terre, il perd ses pouvoirs de shinigami et ne parvient plus à déclencher son bankai. Pourtant, Ichigo refuse une victoire de cette facon et préfère encore être vaincu, ce qu’empechera l’intervention de Kira Izuru. Du côté de Rukia et Inoue, les choses ne sont pas meilleures car leur adversaire, un Mabashi devenu fou, possède une Doll terrible qui prend possession de sa victime : Rizu. Et cette Doll va simplement transpercer le coeur de Rukia.

JPEG - 38.4 ko

Deuxième box dédié à la saga des Bounts. Cette fois, ce sont des ennemis de grande qualité qui vont s’opposer aux Shinigami et même Ichigo sera dépassé par les nouveaux pouvoirs octroyés aux Bounts. Et il faut avouer que si le box 7 nous avait un peu laissé sur notre fin, ce box 8 est bien plus intéressant, avec des capacités attribuées aux Dolls qui sont réellement de bon niveau et assez originales. Que ce soit Rizu, la fleur renard qui prend possession de ses cibles, ou Baura, cette forme de baleine pouvant passer à travers les dimensions, elles vont véritablement donner du fil à retordre aux lieutenants envoyés sur terre.

Comme pour le box 7, la qualité graphique a baissé par rapport à la saison précédente, mais toutefois, certains épisodes semblent vouloir relever quelque peu le niveau. Ce sera le cas du combat avec Sawatari et Baura, les traits du vieux Bount sont plutôt réussis et sa Doll tout autant. Même Gisele veut sortir un peu du lot des autres créatures. Malheureusement, les traits trop simples de Kiraya tranchent avec d’autres Bounts. C’est réellement cette hérétogénéité parfois dans un même épisode, qui perturbe le spectateur et gâche quelque peu le plaisir.

Allez, avouons toutefois que ce box 8 a réussi à nous faire quelque peu changer d’avis sur cette saga hors manga qui ne commençait pas vraiment sous les meilleurs auspices. Espérons que son final dans le box 9 sera réellement passionnant. Car les combats seront dorénavant au sein de la Soul Society.


Bleach, box 8
- Production : Dentsu Inc, Studio Pierrot, TV Tokyo
- Studio : Studio Pierrot
- Réalisateur : Noriyuki Abe
- Scénario  : Masashi Sogo
- Chara designer : Masashi Kudo
- Compositeur : Shiro Sagisu
- D’après l’œuvre de : Kubo Tite
- Directeur artistique : Natsuko Suzuki, Sawako Takagi

Boite métallique 4 DVD
Épisodes 80 à 91
DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 4/3
- Audio : Stéréo 2.0
- Langue : Japonais - Français
- Sous-titres : Français- Néerlandais
- Navigation  : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Éditeur : Kaze
- Sortie : 23 septembre 2009
- Prix public conseillé : 59,95 €


A lire sur la Yozone :
Bleach, volume 6 à 10
Bleach, volume 11 à 12
Bleach, volume 13 à 15
Bleach, box 7


© Tite Kubo/Shueisha, TV TOKYO, dentsu, Pierrot- Edition Kaze - Tous droits réservés


Frédéric Leray
24 août 2010






JPEG - 26.8 ko



JPEG - 8.4 ko



JPEG - 7 ko



JPEG - 8.4 ko



JPEG - 7.8 ko



JPEG - 10.6 ko



JPEG - 5.7 ko



JPEG - 6.3 ko



JPEG - 6.8 ko



WebAnalytics