YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Bleach, box 11 : Arrancar the Hueco Mundo
Coffret 5 DVD - Kaze
13 octobre 2010

Toshiro et les autres shinigamis découvrent le monde des humains et la vie sur terre, mais les attaques de plus en plus fréquentes de hollows bien plus puissants qu’à l’ordinaire n’est pas fait pour les rassurer. Au sein du Hueco Mundo, tous les Arrancars n’apprécient pas la domination d’Aizen et le Hogyoku devient vite un objet de convoitise. Et Patros sera le premier à succomber à la tentation. Avec deux autres Arrencars, il va parvenir à voler la fameuse sphère et partir sur terre pour retrouver Urahara, le seul capable de leur apprendre les secrets de la sphère. Malheureusement pour eux, ils sont tombés dans un piège tendu par Aizen, qui préfèrent les sacrifier en les livrant à la merci des shinigamis.



L’enlèvement d’Inoue

La jeune Inoue intéresse tout particulièrement Aizen. Le pouvoir de guérison de la jeune fille est assez surprenant pour une simple humaine et son explication va révéler à l’ancien shinigami le terrible secret qui se cache derrière les dons de soin d’Inoue. Il n’y a plus d’hésitation à avoir. Aizen va mettre en place un plan machiavélique pour forcer la jeune femme à le rejoindre. Et pour cela, il va envoyer sur terre trois terribles Espadas pour s’occuper des shinigamis : Yammi, Grimmjow et Luppi. Toutefois, Grimmjow n’a qu’une obsession : affronter Ichigo.

Départ pour le Hueco Mundo

Inoue, pensant que ses amis n’avaient aucune chance de résister face aux Espadas, a suivi Ulquiorra dans le Hueco Mundo et la preuve de sa nouvelle doléance envers Aizen sera de redonner son bras gauche à Grimmjow. Sur terre, les shinigamis sont rappelés d’urgence à la Soul Society et Yamamoto interdit toute action de sauvetage d’Inoue. Mais c’est inimaginable pour Ichigo d’abandonner son amie. Avec l’aide d’Urahara qui est parvenu à ouvrir un Garganta, un passage vers le Hueco Mundo, Ichigo va ouvertement désobéir aux ordres du premier des capitaines. Toutefois, il ne sera pas seul, Chad et Ishida vont l’accompagner et ils ont des surprises en réserve pour les Arrancars. Et ils vont devoir se surpasser car le chemin vers Las Noches, la demeure d’Aizen, sera truffé d’embûches, d’ennemis et d’alliés assez surprenants.

JPEG - 39.8 ko

Welcome to the Hueco Mundo !

Quel box monstrueux que ce « Bleach, box 11 : Arrancar the Hueco Mundo » ! Vingt épisodes regroupés dans cette boite en cinq DVD contenant à la fois du très bon et du moyen.

Le moyen, c’est inévitablement les premiers épisodes de ce box, qui sortent de l’histoire originale. « Bleach » n’échappe pas à cette forme de malédiction qui plane sur les épisodes dit « filler », inventés pour le passage en animé, afin de prolonger la durée de ce dernier et surtout, éviter que la série TV ne rattrape le manga. Nous allons donc avoir droit à de petites histoires, plus ou moins intéressantes, sur la découverte du monde des humains par les shinigamis. Malheureusement, les graphismes ne sont pas à la hauteur de la série, même si les hollows sont très acceptables.

Par contre, la mini saga de Patros mérite le détour, bien plus proche de l’ambiance du manga et entrant bien mieux dans la trame originale. Cela nous montre le mépris qu’Aizen éprouve pour les Arrancars, simples outils pour arriver à ses fins. On y voit aussi un Ulquiorra loin d’être aussi sûr de lui et de la cause qu’il suit. Passés ses six premiers épisodes, nous revenons dans le vif du sujet avec l’enlèvement d’Inoue et les premiers véritables duels entre shinigamis et Espadas. Dans la grande logique des shonen de baston, nous voyons nos héros en très mauvaise posture et de voir leur survie uniquement par le repli des Espadas, leur mission accomplie.

La série retrouve vraiment son meilleur niveau avec l’arrivée de nos héros dans le Hueco Mundo. Il faut avouer que l’aventure dans la forët Menos, là aussi un « filler », est d’une bonne qualité et nous fait patienter sans trop le montrer. On peut regretter qu’aucune place n’ait été laissée au personnage d’Ashido, ce shinigami exilé dans le Hueco Mundo dont l’histoire s’avère intéressante et dont la puissance pouvait être mise aux services de nos héros. Mais n’existant pas dans l’oeuvre de Kubo Tite, il reste une bonne innovation qui n’aura pu avoir le développement désiré.

En tout cas, l’arc du Hueco Mundo a reçu un traitement visuel très réussi et les fans de « Bleach », tout comme les amateurs d’animé de baston, y trouveront tout ce qu’on peut attendre d’une telle série : humour, combats titanesques, ennemis aux designs vraiment originaux et des scènes de combat parfaitement calibrées pour n’être ni trop longues ni donner l’impression d’être bâclées : un vrai délice !

Si « Bleach » a un tel succès, ce n’est réellement pas un hasard et ce méga box 11 en est la preuve.


Bleach, box 11 : Arrancar the Hueco Mundo
- Production : Dentsu Inc, Studio Pierrot, TV Tokyo
- Studio : Studio Pierrot
- Réalisateur : Noriyuki Abe
- Scénario  : Masashi Sogo
- Chara designer : Masashi Kudo
- Compositeur : Shiro Sagisu
- D’après l’œuvre de : Kubo Tite
- Directeur artistique : Natsuko Suzuki, Sawako Takagi

Coffret 5 DVD
Épisodes 132 à 151
DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 4/3
- Audio : Stéréo 2.0
- Langue : Japonais - Français
- Sous-titres : Français- Néerlandais
- Navigation  : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Éditeur : Kaze
- Sortie : 13 octobre 2010
- Prix public conseillé : 59,95 €


A lire sur la Yozone :
Bleach, volume 6 à 10
Bleach, volume 11 à 12
Bleach, volume 13 à 15
Bleach, box 7
Bleach, box 8
Bleach, box 9
Bleach, box 10 : Arrancar the Appearance


© Tite Kubo/Shueisha, TV TOKYO, dentsu, Pierrot- Edition Kaze - Tous droits réservés


Frédéric Leray
1er février 2012






JPEG - 29 ko



JPEG - 23.3 ko



JPEG - 28.5 ko



JPEG - 22.5 ko



JPEG - 23.6 ko



JPEG - 22.4 ko



JPEG - 24.8 ko



JPEG - 23.6 ko



JPEG - 18.6 ko



JPEG - 14.9 ko



JPEG - 18.9 ko



JPEG - 19.6 ko



JPEG - 18.9 ko



JPEG - 21.4 ko



JPEG - 22.2 ko



WebAnalytics