YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Bleach (T37)
Tite Kubo
Glénat

Trop tard pour le capitaine Hirako, les Shinigami partis enquêter sur le vol d’âmes ont subi une hollowmorphose, expérience réalisée par Aizen. Et ce sera bientôt son tour, mais Aizen veut d’abord savourer sa victoire en expliquant à son capitaine comment il s’est moqué de lui en utilisant sa méfiance envers lui pour placer un double à ses côtés. Hirako a véritablement manqué à tous ses devoirs de capitaine de la Soul Society et maintenant, il va en payer le prix... A moins que Urahara et le maître nécromancien Tsukabishi ne viennent lui couper l’herbe sous le pied. Mais c’est sous-estimer l’esprit machiavélique d’Aizen. Il va laisser s’enfuir les deux hommes avec ses cobayes mais pour qu’ils tombent dans le piège qu’il leur à tendu à la Soul Society. Bientôt, deux postes de capitaines supplémentaires vont se retrouver vacants...



Aizen est passé à l’attaque mais au lieu d’arriver sur Terre, ce n’est pas moins que dans une copie du site terrestre dans la Soul Society qu’il atterrit. Et les derniers capitaines valides sont prêts à les affronter. Mais plutot que de se voir en nombre inférieur, le capitaine général isole Aizen et ses Shinigami rebelles pour ne garder que les Arrancars. Mais ce n’est qu’un faible avantage car l’illusion créée dans la Soul Society ne peut exister que grâce à quatre piliers. Pour les hollows, l’équation est simple, détruire les 4 piliers pour ouvrir la porte vers la Soul Society. Et comble de l’ironie, ce ne sont que des vice-capitaines qui défendent les précieuses colonnes. Mais ne se surestiment-ils pas trop ? A Las Noches, Ichigo n’est pas en reste, il part délivrer Inoue, coute que coute et ce n’est pas Ulquiorra qui pourra l’arrêter.. En tout cas l’Arrancar a choisi, lui aussi, de se battre sérieusement...

JPEG - 35.3 ko

Suite et fin du petit flash-back sur le passé de certains de nos héros. Nous avions découvert que les études interdites d’Aizen sur l’hollowmorphisme datent de ses débuts comme vice-capitaine. Il va utiliser à son profit les analyses réalisées par Urahara et surtout discréditer l’ancien capitaine. Le secret de son exile sur Terre et celui de la métamorphose en chat de Yoruichi éclatent au grand jour. En fait, les deux connaissaient depuis longtemps le projet abject d’Aizen mais ils ignoraient l’étendu du pouvoir d’illusion de son zanpakuto.

La seconde partie du 37e tome est plus classique. Nous revenons à des duels avec comme objet la destruction des piliers maintenant l’échange du village terrien dans la Soul Society. Un grand classique du shonen, utilisé communément dans divers série comme “Saint Seiya” avec les 7 piliers d’Atlantide protégés par les 7 généraux de Poséidon. Si la structure est classique, Tite Kubo surprend toujours par son imagination pour créer des combattants aux pouvoirs entre le loufoque et le terrifiant. Et nous aurons droit à toute une palette avec les 4 Arrancars mais aussi des surprises chez nos chers vice capitaines, avec en premier lieu Ayasegawa et le secret que cache son zanpakuto. Efficaces, rapides, des duels comme on les aime !

Retour aux choses sérieuses, et Tite Kubo nous offre encore de magnifiques combats étonnants, passionnants... bleachiens ! Un régal !


Bleach (T37)
- Auteur : Tite Kubo
- Traducteur : Anne-Sophie Thévenon
- Éditeur français : Glénat
- Format : 115 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination : 224 pages
- Date de parution : 16 juin 2010
- Numéro ISBN : 2-7234-7266-1
- Prix : 6,50 €


A lire sur la Yozone :
Bleach, volume 6 à 10
Bleach, volume 11 à 12
Bleach, volume 13 à 15
Bleach, box 7
Bleach (T33 et 34)
Bleach (T35)
Bleach (T36)


© Edition Glénat - Tous droits réservés


Frédéric Leray
10 juillet 2010






JPEG - 22.7 ko



JPEG - 27.2 ko



JPEG - 27.9 ko



JPEG - 30.3 ko



WebAnalytics