YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Bleach (T49)
Tite Kubo
Glénat

Aizen a été vaincu et se retrouve maintenant emprisonné dans la Soul Society. Mais Ichigo a payé le prix de cette victoire. Il est revenu sur terre sans pouvoir. Son énergie sprituelle a totalement disparu. Un an s’est passé depuis ce terrible combat. Ichigo a repris le chemin de l’école, redevenu un simple lycéen. Il voit ses amis continuer leur lutte contre les hollows, même s’il ne peut plus voir les morts ni les shinigami. Il n’a plus revu Rukia depuis les événements mais il a accepté de ne plus être le sauveur de l’humanité. Il travaille pour une petite boite acceptant tout et n’importe quoi comme mission, avec un dragon comme patronne. Mais si Ichigo a lâché son emploi de shinigami suppléant, d’autres ne l’entendent pas de la même oreille.



Ichigo est testé depuis quelque temps par un étrange personnage, voulant absolument lui offrir des ramen. Mais au-delà de l’amateur de nouilles, Kugo Ginjo est en mission et il doit d’abord convaincre Ichigo de lui faire confiance, et pour cela, sa méthode est très simple : faire douter l’ancien shinigami de tous ses proches à commencer par son père. Car finalement, Ichigo ne connait pas vraiment son géniteur, n’ayant appris que récemment qu’il était en fait un ancien shinigami. Tel père, tel fils pourrait-on dire. Mais quand il découvre que sa soeur voit en douce Urahara, Ichigo commence se poser des questions. Que cherche Kugo ? Pour qui travaille-t-il. Et surtout, quel genre d’être humain peut-il bien être ?

JPEG - 52.4 ko

Difficile d’embrayer un nouvel arc après l’intensité de celui des Arrancars. Nous avions fermé le tome 48 bien sûr heureux d’en avoir fini avec Aizen, même si le design des Arrancars inventés par Tite Kubo était un régal visuel. Nous savions donc en ouvrant le tome 49 que l’intensité allait baisser radicalement de ton, mais aussi que les combats à n’en plus finir étaient clos pour quelques temps. Celui de poser le contexte de cette nouvelle aventure, même si les personnages sont bien connus. On se sent exactement dans la situation d’une rentrée des classes (c’est la saison). On retrouve des vieux potes qui nous ont accompagnés pendant quelques temps. Quelques nouvelles têtes font leur apparition. Mais on reste un peu anxieux sur ce que l’on va avoir comme cours.

C’est exactement le cas avec ce tome 49. Beaucoup de blabla pour remettre nos idées en place. Les personnages ont vieilli d’un an donc de nouvelles coupes de cheveux s’imposent, surtout pour Inoue qui a perdu ses mythiques barrettes. Mais surtout ce qui frappe, c’est l’absence de véritable action. Oh, il y aura des petites bastons avec des petites frappes, mais rien de bien excitant. Les premiers jours de rentrée sont souvent un peu mous et c’est le cas des chapitres de ce tome, qui met énormément de temps pour démarrer et n’arrive même pas à vraiment nous surprendre par son cliffhanger. En tout cas, Tite Kubo nous sort de nouvelles capacités chez les humains, sans trop nous en dire tout de suite, gardant un peu de suspens pour la suite.

Ce tome 49 de « Bleach » n’est réellement qu’une mise en bouche en attendant que le menu arrive vraiment dans notre assiette, en espérant ne pas être trop déçu.


Bleach (T49)
- Auteur : Tite Kubo
- Traducteur : Anne-Sophie Thévenon
- Éditeur français : Glénat
- Format : 115 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination : 192 pages
- Date de parution : 5 septembre 2012
- Numéro ISBN : 978-2-7234-8666-8
- Prix : 6,90 €


A lire sur la Yozone :
Bleach, volume 6 à 10
Bleach, volume 11 à 12
Bleach, volume 13 à 15
Bleach, box 7
Bleach, box 8
Bleach, box 9
Bleach, Arrancar the Appearance, box 10
Bleach, box 11 : Arrancar the Hueco Mundo
Bleach, box 12 : Arrancar Fierce Fight part 1
Bleach, box 13 : Arrancar Fierce Fight part 2
Bleach, box 14 : New Leader Shusuke Amagai part 1
Bleach, box 15 : New Leader Shusuke Amagai part 2
Bleach (T33 et 34)
Bleach (T35)
Bleach (T36)
Bleach (T37)
Bleach (T38)
Bleach (T39 et 40)
Bleach (T41)
Bleach (T42)
Bleach (T43)
Bleach (T44)
Bleach (T45)
Bleach (T46)
Bleach (T47)
Bleach (T48)


© Edition Glénat - Tous droits réservés


Frédéric Leray
5 septembre 2012






JPEG - 30.1 ko



JPEG - 22.8 ko



JPEG - 25.2 ko



JPEG - 14.4 ko



WebAnalytics