YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Bleach (T44)
Tite Kubo
Glénat

Rukia est dans une bien fâcheuse posture. Ce monstre de Yammi est bien plus puissant qu’elle ne le sera jamais. Et c’est toujours dans ce genre de situation désespérée que ce cher Ichigo réapparaît pour sauver le moment... Mais juste pour quelques instants, car si son attaque sous sa forme hollowmorphosée est impressionnante, cela ne va malheureusement pas durer. Quelque chose a changé en lui et il semble s’autobrider pour ne pas tuer l’Arrancar. Vraiment pas le meilleur timing pour cela.



Décidément, il y a toujours un petit truc qui cloche chez notre pauvre Ichigo et le temps presse. Toutefois, il n’est pas le seul à voir que la situation lui échappe, Byakuya et Kenpachi ont bien senti que le vent tournait et qu’il était temps qu’il fasse une petite intervention qui va couter cher au géant Yammi. Mais la première préoccupation n’est pas tant l’Arrancar et sa resurreccion que le moyen de ramener Ichigo dans le monde physique. Car cette fois, il ne peuvent pas compter sur le Garganta d’Urahara. Mais c’est sans compter sur l’esprit plus que tordu de Kurotsuchi Mayuri.

JPEG - 43.3 ko

Double événement en ce 21 septembre pour la série « Bleach » ! En même temps que ce tome 44 sort en vidéo le troisième film intitulé « Fade to Black » et dont nous vous parlons dans la rubrique DVD. Et comme d’autres véritables blockbusters du manga, toute sortie d’un « Bleach » est un événement, même si Tite Kubo a bien ralenti le rythme de son récit. Attenton, je parle des avancées dans l’histoire et non du rythme en lui-même du tome. Car pour cela, soyez rassurés, vous aurez très largement votre dose de combats, d’explosions dans tous les sens et de rebondissements à tout va. Après avoir fait progressé ses duels dans le monde réel, le mangaka revient un peu dans celui de Las Noches.

Les capitaines refont leur apparition dans le Hueco Mundo et ils vont avoir forte affaire avec Yammi et sa gigantesque resurreccion. Le combat risque d’être vraiment compliqué, même pour deux capitaines d’exception comme Zenpachi et Byakuya. D’ailleurs, les deux fortes têtes ne sont pas vraiment les rois du travail d’équipe et cela va se ressentir. Et si Tite Kubo nous faisait des surprises avec des réactions inattendues des deux capitaines ? Allez, on peut toujours réver.

Fin de tome focalisé sur les combats impliquant Aizen et ses âmes damnées. Mais ce sera pour une autre fois.


Bleach (T44)
- Auteur : Tite Kubo
- Traducteur : Anne-Sophie Thévenon
- Éditeur français : Glénat
- Format : 115 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination : 192 pages
- Date de parution : 21 septembre 2011
- Numéro ISBN : 978-2-7234-8164-9
- Prix : 6,90 €


A lire sur la Yozone :
Bleach, volume 6 à 10
Bleach, volume 11 à 12
Bleach, volume 13 à 15
Bleach, box 7
Bleach, box 8
Bleach, box 9
Bleach (T33 et 34)
Bleach (T35)
Bleach (T36)
Bleach (T37)
Bleach (T38)
Bleach (T39 et 40)
Bleach (T41)
Bleach (T42)
Bleach (T43)


© Edition Glénat - Tous droits réservés


Frédéric Leray
21 septembre 2011






JPEG - 21.6 ko



JPEG - 24 ko



JPEG - 32.5 ko



JPEG - 21.8 ko



WebAnalytics