YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




One Piece, film 5 : La Malédiction de l’Epée Sacrée
Edition simple DVD
29 août 2012

Un village par une nuit de sinistre souvenir, des pirates assaillent et pillent, à la recherche de trésors. Saga et la belle Maya parviennent à s’enfuir, mais très vite, les pirates rattrapent le couple et Saga se retrouve gravement blessé. Mais son sang va réveiller une force obscure : une épée maudite.
Quelques temps plus tard, l’équipage du Vogue Merry fait une pause sur l’île d’Astar. Nami, toujours à l’affût de rumeurs pécuniairement intéressantes, a eu vent d’une épée richement parée qui serait cachée sur cette île. Cette épée aux Sept Etoiles aurait aussi la particularité de rendre invincible. Tout est fait pour lancer une chasse au trésor. Toutefois, Robin est loin d’être aussi enthousiaste que ses comparses. En effet, la dite épée aurait la réputation d’être maudite.



Que signifie donc cette provocation reçue par Zoro ? En tout cas, ce couteau planté dans le mat du Vogue Merry fait réagir le roi des sabreurs au quart de tour. Zoro sait parfaitement à qui appartient cette arme, toutefois, en trouvant trois officiers de la Marine venus pour l’escorter, il est plus sceptique. Surtout qu’ils l’emmènent dans un Dojo de la dite Marine où de nombreux soldats s’entraînent au sabre. Mais en voyant qui est leur chef, Zoro sait qu’il ne s’est pas trompé. C’est bien Saga, son ami d’enfance, avec qui il a passé un pacte devenu adulte : ils feront tout pour que chacun réalise son voeu le plus cher : pour Zoro devenir le meilleur des bretteurs et pour Saga toujours service la justice. Mais quand il en vient à terroriser des villagois pour récupérer trois sphères, Zoro est-il toujours digne de confiance ?

JPEG - 47.2 ko

Ce cinquième film de « One Piece » se situe encore dans l’ère du Vogue Merry et est sortie le 6 mars 2004 au Japon. L’histoire est certainement une des plus intéressantes comparée aux quatre premiers films.

Nous allons rencontrer le passé de Zoro avec cet ami qui s’est laissé posséder par une épée maudite. Zoro va d’ailleurs avoir un rôle très sombre, allant jusqu’à blesser Sanji. Ce côté du personnage est intéressant car il montre toute l’ambiguïté qui subsiste chez Zoro. Il est prêt à tout pour un serment, même à trahir ses amis sans leur expliquer le pourquoi du comment et son opposition avec Sanji prend une forme extrême avec leur duel. Zoro est un héros atypique de la série, car sa puissance réelle est loin d’être évidente et il se réfreine d’ailleurs souvent. Ici, il va choisir le mauvais camp et va d’ailleurs en payer le prix.

Luffy est clairement l’élément comique de ce film, plus que le héros sauveur du monde. Comme d’habitude, ses pitreries nous arracheront moult sourires et quelques bon rires, mais surtout, pour une fois, il n’aura pas le dur labeur de vaincre le boss de fin. Certes, le duel final comprendra l’affrontement entre Luffy et Saga, mais ce n’est que pour laisser le temps à Zoro de refaire son apparition et son mea culpa. Car c’est bien à Zoro que sera laissé l’honneur de battre le méchant de l’histoire, qui n’en est pas vraiment un. D’ailleurs, c’est là aussi une première avec cette histoire de possession où la créature maléfique est en réalité un objet.

Graphiquement, il faut avouer que ce n’est pas le meilleur des cinq. Du niveau de la série télé, il n’y a pas vraiment de réalisation exceptionnelle. Il faut toutefois noter que les paysages d’Amérique du Sud qui servent de fond pour le décor de l’île sont de bonnes qualité et plutôt bien rendus. Toutefois, c’est clairement le scénario qui tient le film et on ne va pas s’en plaindre car un bon scénario vaut toujours les plus beaux effets spéciaux du monde. Mais ne pensez pas non plus que ce film est laid. Il n’a uniquement rien d’exceptionnel côté visuel.

« La Malédiction de l’Epée Sacrée » ravira les fans de la série par son intérêt et son suspens, même avec une qualité de dessin moyenne.


One Piece, film 5 : La Malédiction de l’Epée Sacrée
- Réalisateur : Atsuji Shimizu
- D’après les personnages créés par : Eiichiro Oda
- Scénariste : Yuji Hashimoto
- Compositeur : Kōhei Tanaka
- Production : Tôei Animation Company

Coffrets simple, Blu Ray et collector
DVD 9- Zone 2- pal
- Durée : 101 mn
- Format image : 16/9
- Audio : Stéréo 2.0
- Langue : Japonais-Français
- Sous-titres : Français-Néerlandais
- Editeur : Kaze
- Sortie : 29 août 2012
- Prix public conseillé : 19,95 €


LIEN(S) YOZONE :

Mangas
One Piece (T46) A l’aventure sur l’île fantôme
One Piece (T49) Nightmare Luffy
One Piece (T51) Les onze supernovae
One Piece : Opé Glénat Manga, jeu et film
Wanted

Japanime
One Piece, box 2
One Piece, box 3 et 4
One Piece, box 5 et 6
One Piece, box 7
One Piece, box 8
One Piece, box 9
One Piece, box 10
One Piece, box 11
One Piece, Skypiea box 1
One Piece, Skypiea box 2
One Piece, Skypiea box 3
One Piece, Skypiea box 4
One Piece, Davy Back Fight volume 1 : La Forteresse imprenable
One Piece, Davy Back Fight volume 2 : Foxy le pirate
One Piece, Davy Back Fight volume 3 : Le retour de Foxy
One Piece, Water Seven, box 1
One Piece, Water Seven, box 2
One Piece, Water Seven, box 3
One Piece, Water Seven, box 4
One Piece, Water Seven, box 5
One Piece, le film
One Piece, film 2 : l’Aventure de l’Île de l’Horloge
One Piece, film 3 : Le Royaume de Chopper, l’étrange île des animaux
One Piece, film 4 : Une aventure sans issue
One Piece, film 10 : Strong World


©Eiichiro Oda/Shueisha, Toei Animation ©« 2000 One Piece » production committee - Kaze - Tous droits réservés


Frédéric Leray
3 septembre 2012






JPEG - 30.6 ko



JPEG - 8.2 ko



JPEG - 12.1 ko



JPEG - 9.3 ko



JPEG - 8.5 ko



JPEG - 13.8 ko



JPEG - 8.8 ko



JPEG - 12.2 ko



JPEG - 8.9 ko



JPEG - 8.1 ko



JPEG - 13.1 ko



JPEG - 8.6 ko



JPEG - 8 ko



WebAnalytics