YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




One Piece, Water Seven, box 1
Coffret de 3 DVD – Kana Home Video
3 août 2011

Le Vogue Merry se voit stoppé par un étrange obstacle : un passage à niveau. Mais le plus étange ne va pas tarder à paraître : un train roulant sur les flots. Certes, un coup d’oeil permet de voir les rails dans l’eau, mais cette vision est surréaliste, même pour Luffy et son équipage. La vieille femme tenant le passage va leur être toutefois d’une grande utilité. Car l’équipage du pirate au chapeau de paille a grandement besoin d’un charpentier pour s’occuper du navire. Et justement, la gare de départ du train n’est autre que Water Seven, une île composée des meilleurs chantiers navals. Sa décision est vite faite : direction Water Seven !



La Franky Family

Water Seven est une île bien étrange, tout en hauteur et quasiment entièrement faite de canaux. En fait, elle ressemble à une gigantesque fontaine. Nos héros n’ont pas de temps à perdre : tout d’abord échanger leur or contre de l’argent sonnant et trébuchant puis trouver un charpentier pour réparer le Vogue Merry, en bien triste état. Mais tous les artisans du coin ne sont pas d’honnêtes hommes, le pire de tous est certainement Franky de la Franky Family. Après avoir échoué dans sa tentative pour enlever Zoro, son groupe va s’attaquer à la fortune récoltée par Luffy et ses amis, pas moins de 2 millions de Berry !

La fin du Vogue Merry

Luffy n’imagine pas qu’en demandant une expertise du Vogue Merry, il va provoquer la pire crise que son équipage ait connu. Car le verdict des artisans est sans appel : le Vogue Merry est irréparable ! Pour notre capitaine, c’est un véritable choc. Toutefois, ce n’est rien à côté du pauvre Usopp qui non seulement va perdre les 2 millions de Berry, être passé à tabac par la Franky Family et se prendre de plein fouet la décision de Luffy d’abandonner leur navire. C’est trop pour un seul homme et il va craquer. L’unité de l’équipage commence à se fissurer. Et le coup de grace leur sera porté par Robin, qui va faire accuser Luffy de tentative de meurtre....

JPEG - 73.5 ko

Chaos et drama

Eiichiro Oda a l’habitude d’alterner l’humour pur et dur et la tragédie. Il nous avait ému avec la destruction tragique de Skypea, une catastrophe qui parvenait toutefois à finir sur un happy end. Les aventures avec Foxy le pirate étaient plus un méga délire, dont le mangaka nous a habitué et qui était parfaitement mis en images.

Cette fois, c’est certainement la plus grosse crise que l’équipage du pirate au chapeau de paille va vivre. C’est tout simplement l’explosion de l’unité de celui-ci qui nous est mis en images dans ces épisodes de la saga « Water Seven ». Le côté dramatique et émotionnel va aller crescendo épisode après épisode. La vengeance contre la Franky Family va en fait s’avérer sonner le glas pour l’équipage de Luffy. Le départ de Robin n’est alors qu’anecdotique mais il faudra le garder bien à l’esprit pour la suite des événements.

Le moment tragique par excellence de ce box est sans le moindre doute le duel entre Luffy et Usopp. Quelque part, c’est l’affrontement entre l’immobilisme et le besoin d’aller de l’avant, le duel entre celui qui refuse de voir le passé s’effacer et celui qui a accepté de se confronter à un avenir incertain. Le passé est évidemment symbolisé par le Vogue Merry. C’est véritablement une page de l’histoire de « One Piece » qui va se tourner avec l’abandon de ce navire, qui nous avait accompagné dans tant d’aventures, et ressemblait de plus en plus à un mécano géant.

L’accusation de tentative de meurtre sur Icebarg, le maire de Water Seven, parait presque indolore comparée à ce qu’a vécu Luffy en devant frapper son meilleur ami. Mais ces épisodes qui closent le box nous annoncent surtout des révélations sur le passé de Nico Robin. Et comment penser que celle-ci soit redevenue une tueuse sans foi ni loi...

Allez, il faut tout de même noter la très belle réalisation de Water Seven, en Venise sur étages où les gondoles sont remplacées par de sympathiques créatures marines. Une vrai réussite visuelle qui ajoute à la magie de cette saga.

Ce premier box de « One Piece, Water Seven » contient certainement des épisodes d’anthologie de la saga « One Piece » et marque un moment crucial dans les aventures de Luffy. Un box indispensable pour les fans de la série.


One Piece, Water Seven, box 1
- Production : Toei Animation
- Scénario : Jyunki Takegami
- Adaptation du manga de : Eiichiro Oda
- Chara designer : Kazuya Hisada
- Directeur de l’animation : Kazuya Hisada
- Musique : Kohei Tanaka et Shiro Hamaguchi
- Directeur artistique : Ryuji Yoshiike
- Color designer : Tsutomu Tsukada
- Directeur de série : Konosuke Uda
- Producteurs : Munehisa Higuchi, Yoshihiro Suzuki, Tsuyoshi Kumagai, Yoko Matsuzaki, Shinji Shimizu

Coffrets de 3 DVD
Episodes 229 à 240
DVD 9- Zone 2- pal
-  Format image : 4/3
- Audio : Stéréo 2.0
- Langue : Japonais – Français
- Sous-titres : Français
- Navigation : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Editeur : Kana Home Vidéo
- Sortie : 3 août 2011
- Prix public conseillé : 29,99 €


A lire sur la Yozone :
One Piece, box 2
One Piece, box 3 et 4
One Piece, box 5 et 6
One Piece, box 7
One Piece, box 8
One Piece, box 9
One Piece, box 10
One Piece, box 11
One Piece, Skypiea box 1
One Piece, Skypiea box 2
One Piece, Skypiea box 3
One Piece, Skypiea box 4
One Piece, Davy Back Fight volume 1 : La Forteresse imprenable
One Piece, Davy Back Fight volume 2 : Foxy le pirate
One Piece, Davy Back Fight volume 3 : Le retour de Foxy


Film © 1999 Toei Animation Co., Ltd. © Eiichiro Oda / Shueisha, Toei Animation
© Edition Kana Home Video - Tous droits réservés


Site internet officiel : http://www.onepiece-toeianimation.com/


Frédéric Leray
25 octobre 2011






JPEG - 31.3 ko



JPEG - 12.4 ko



JPEG - 10.2 ko



JPEG - 13.9 ko



JPEG - 9.4 ko



JPEG - 10.2 ko



JPEG - 9 ko



JPEG - 13.3 ko



JPEG - 12.2 ko



JPEG - 4.7 ko



JPEG - 10.5 ko



JPEG - 8.1 ko



WebAnalytics