YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Death Note, Black Edition (T6)
Tsugumi Ohba et Takeshi Obata
Dark Kana

Le monde s’est plié à la loi de Kira. Son porte-parole est Takada, celle qui est amoureuse de Light depuis l’université. Alors savoir qu’il est aussi son dieu Kira fait d’elle une alliée sans faille. Pour Near, il est grand temps de passer à l’action avant que le monde de Kira ne soit irréversible. Il est surtout temps que Near vienne affronter le faux L sur son terrain, au Japon. La nouvelle surprend dans un premier temps Light mais en fait, c’est la conclusion de ce duel avec le remplaçant de L qui se profile enfin. Si Light berne toujours les éléments de la cellule d’enquête en leur faisant croire qu’il tente de convaincre Takada de travailler pour lui, en réalité il fait passer des messages de Kira à son ange de la mort, Mikami. Jusqu’à présent, cela permettait de tromper tout le monde sur ses activités, mais à force de recherches, Near est parvenu à identifier la main de dieu.



La rencontre

Near fait suivre Mikami afin d’en savoir plus sur le personnage et surtout si celui-ci est accompagné par un dieu de la mort. Tout semble prouver que Mikami est le X-Kira, le second Kira utilisé comme un instrument de mort par Light. Gevanni parvient même à toucher le terrible livre de la mort et en faire des photocopies à l’attention de Near. Pendant ce temps, Misa fait des siennes en provoquant Takada : les deux femmes étant amoureuse du même homme, leur duel est mordant et plutôt exaspérant pour Light qui n’a que faire des sentiments des deux femmes. Mais l’annonce qu’il attendait tant va enfin tomber : Near propose une rencontre à visage découvert.

Échec...

La date de l’affrontement final est fixée. Tous les protagonistes seront réunis dans un hangar, au milieu d’une zone industrielle, sans témoin. Mais alors que les deux camps mettent en place leur plan, Takada est kidnappée en pleine rue par Mello. Le double de Near refait parler de lui au pire moment. Seulement Takada connaît son vrai nom et possède un morceau d’une page du Death Note. Si le kidnappeur ne fera pas long feu, malheureusement pour elle, la jeune femme n’est plus d’aucune utilité pour Light qui n’hésite pas à la sacrifier. Le face à face entre la cellule japonaise et SPK peut avoir lieu. L’invité surprise est aussi au rendez-vous avec le vrai nom de Near disponible. Qui tirera le mieux partie de la situation ?

JPEG - 41.7 ko

... Et mat !

Voici donc le grand final de la série « Death Note ». Tsugumi Ohba va continuer à nous présenter les réflexions de ses deux duellistes avant de passer à leur ultime confrontation. On peut être surpris de la naïveté des membres de la cellule d’enquête concernant les rencontres entre Kira et Takada. Leur stupidité est symbolisée par l’humiliation d’Aizawa lorsqu’il pense donner une information d’importance à Near et que ce dernier lui renvoie un gros soufflet. La diplomatie n’étant pas le fort de Near, celui sera tranchant et sans pitié. La saynète ente Misa et Takada est aussi très intéressante car elle met d’abord en scène les rares personnages féminins de la série et montre aussi que les plans les plus ingénieux peuvent être remis en cause par la jalousie de deux femmes amoureuses.

Le monde de Kira a tout de la dictature avec un petit gout de celle de Chine. Entre les shows télé en l’honneur de Kira et le concert de fin d’année, tout sonne bon le culte de la personnalité des pays communistes. Takada est aussi symbolique de la jeune femme montant trop rapidement dans les hautes sphères et se laissant enivrer par le pouvoir. Ses attitudes sont parfaitement mises en images par Obata, qui dépeint sans concession le monde de Kira.

L’affrontement final entre les deux cerveaux sera l’occasion d’une succession de rebondissements. Véritable Règlement de Compte à Ok Corral, avec cette image des deux parties se faisant face pour le duel devant décider de l’avenir du monde. Ohba va laisser à ses deux héros le temps d’un dernier plaidoyer pour défendre leur cause, leur conception de la justice et leur vision du monde parfait. Mais le mangaka ne leur laissera pourtant pas le mot de la fin. Ce sera à Ryuk que reviendra cet honneur et ainsi, la boucle est bouclée.

Les dernières pages de « Death Note » peuvent laisser songeur sur le message que souhaitait faire passer le duo de mangakas. En tout cas, ils nous laissent une œuvre phénoménale, qui a créé son propre style dans le monde du manga.


Death Note, Black Edition (T6)
- Scénario : Tsugumi Ohba
- Dessin : Takeshi Obata
- Traducteur : Myloo Anhmet
- Éditeur français : Kana
- Collection : Dark Kana
- Format : 140 x 213, noir et blanc - sens de lecture original
- Nombre de pages : 424 pages
- Date de parution : 6 mai 2011
- ISBN : 9782505010951
- Prix : 12,70€


A lire sur la Yozone :
Death Note (T1 et 2)
Le phénomène Death Note
Death Note (film 1)
Death Note 2 : The Last Name
Death Note R : Relight
Death Note, Black Edition (T1)
Death Note, Black Edition (T2)
Death Note, Black Edition (T3)
Death Note, Black Edition (T4)
Death Note, Black Edition (T5)


© Edition Kana Home Vidéo - Tous droits réservés


Frédéric Leray
19 août 2012






JPEG - 17.7 ko



JPEG - 32.7 ko



JPEG - 41.9 ko



JPEG - 28.9 ko



JPEG - 33 ko



JPEG - 30.2 ko



WebAnalytics