YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Death Note (film 1)
Edition collector double DVD
Kaze

Les Dieux de la Mort existent !
Ils ont le pouvoir de condamner n’importe qui en écrivant son nom dans le livre des morts, le Death Note.

Les Dieux de la Mort vivent dans l’Autre Monde, mais parfois, ils viennent sur Terre, et ils oublient un Death Note.



L’histoire…


Ryuk est un Dieu de la Mort qui s’ennuie mortellement... Pour pimenter son éternité, il abandonne sur Terre un Death Note.
Et le destin va amener Light Yagami à découvrir celui-ci. Il apprend vite le pouvoir de ce livre mais aussi les règles d’utilisation qui s’y attachent : pour qu’un humain puisse tuer un autre humain par l’intermédiaire du Death Note, il doit connaître le visage de sa victime et l’orthographe exacte de son nom (ce qui en Japonais prend un sens tout particulier compte tenu des différents idéogrammes).
Une autre solution, pour contrer le problème du nom, il faut emprunter les yeux du Dieu. Avantage : le nom est tout de suite connu. Désavantage : votre durée de vie diminue de moitié.

Mais Light Yagami n’est pas n’importe quel quidam. C’est un cerveau extrêmement brillant et le fils du chef de la police de Tokyo. Pourtant la possession du Death Note va révéler en lui une autre personnalité, un vengeur invisible qui tue les pires criminels par l’intermédiaire du livre des morts : Kira. Mais jouer les dieux vengeurs n’est pas un travail tout-à-fait légal et, très vite, les services de police mondiaux vont mettre à la poursuite de ce mystérieux Kira, un profiler tout aussi énigmatique : L.

Le duel peut donc commencer : Kira découvrira-t-il l’identité de ce mystérieux L avant que celui-ci ne l’arrête ? Jusqu’où iront les deux duellistes pour remporter la partie d’échec qu’ils jouent ?

L’adaptation…


Ce premier film tiré du manga “Death Note” suit fidèlement le scénario original. Cependant, l’histoire du film ne reprend que la première partie du manga, soit jusqu’à la rencontre entre Light et L. Mais ne vous inquiétez pas, l’intrigue filmée ne va pas vous laisser le temps de souffler.

Concernant les personnages, vous retrouverez tous ceux qui ont fait le plaisir des lecteurs, plus de petits nouveaux ou des « promotions ». Si l’on peut trouver le personnage de Light un peu trop sensible au début du film, il devient rapidement l’être froid et calculateur qui en a fait une figure emblématique de l’univers du manga. Ensuite, l’équipe de la police de Tokyo se voit gratifiée d’un élément féminin. Politiquement correct ou obligation « éditoriale », ce nouveau personnage non seulement n’apporte rien à l’intrigue mais est aussi franchement inexistant.

En efet, les scénaristes se sont sentis obligés d’introduire, dès le premier film, le personnage de Misa Misa. D’abord par l’intermédiaire d’une pub sur un bus, puis franchement en tant que personnage à part entière. C’est toujours la jeune fille un peu fofolle, amoureuse de Kira car celui-ci a tué les assassins de ses parents, mais petit plus, ils nous offrent aussi leur version de sa découverte du Death Note –pas la meilleure idée du scénario ciné.

Enfin, et c’est ici qu’apparaît la différence majeure entre cette adaptation et le manga original, la fiancée de l’agent du FBI en charge de suivre Light prend une importance toute nouvelle. Le manga nous la présentait plus comme une petite aiguille dans le pied de Kira, mais qui se révèlera sans trop d’importance. Dans le film, elle joue son rôle d’ancien agent du FBI à plein et va poursuivre Light jusqu’à découvrir la véritable identité de Kira.
Son rôle dans le film est capital, mais je vous laisse la surprise de son implication réelle sur l’histoire.

Côté acteurs, avouons-le, le choix est assez réussi. Les fans étaient attentifs aux deux élus pour jouer le rôle de Light et L. Et les acteurs choisis entrent bien dans le corps des deux protagonistes. Bien sûr, le jeu de L est un peu excessif mais L est un homme excessif donc ne soyons pas trop perfectionniste. Les longs monologues du manga sont par contre absents du film. Un gain dans la fluidité du récit et une volonté de ne pas ennuyer un public plus exigeant sur le plan du rythme d’un film que sur celui d’une BD.

Ah ! J’oubliais. Ryuk est une véritable réussite. Le Dieu de la Mort ne fait ni “image de synthèse”, ni bonhomme costumé. Un défi parfaitement réussi !

Ainsi, l’adaptation cinématographique de “Death Note” est un succès, même si certaines morts par crise cardiaque semblent un peu clownesques. Mais savourons une bonne adaptation quand nous en trouvons une.



Death Note
- Production : NTV, Shueisha, Warner Bros
- Réalisateur : Shusuke Kaneko
- Compositeur : Kenji Kawai
- D’après l’œuvre de : Takeshi Obata et Tsugumi Ooba

DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 16.9
- Audio : Stéréo 2.0
- Langue : Japonais - Français
- Sous-titres : Français
- Editeur : Kaze
- Sortie : 4 janvier 2008
- Prix public conseillé : 24,95 €

Bonus
- Making Of
- Séances de Motion Capture
- Interviews des acteurs et du réalisateur
- Enregistrement de la voix de Ryuk
- Avant-première du premier film
- Avant-première du second film


© Edition Kaze - Tous droits réservés


À lire aussi sur la Yozone : Death Note (T.1 et 2)


Frédéric Leray
7 septembre 2008






JPEG - 6.9 ko



JPEG - 8.4 ko
Commissaire Yagami et son équipe



JPEG - 5.6 ko
Ryuk, le dieu de la mort



JPEG - 62.5 ko
L



JPEG - 54.9 ko
Misa Misa



JPEG - 50.9 ko
Light Yagami



JPEG - 10.3 ko



JPEG - 39.6 ko



JPEG - 6.9 ko



JPEG - 53.1 ko



JPEG - 9.9 ko



WebAnalytics