YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Walking Dead (T10) Vers quel avenir ?
Robert Kirkman et Charlie Adlard
Delcourt

Rick n’est pas prêt pour voir disparaître sa culpabilité concernant la mort de sa femme. Son cadavre lui parle et le hante chaque nuit. Mais il n’est pas le seul à craquer. Un moment de déprime, trop de morts autour d’elle et Maggie n’en peut plus. Toutefois, elle ne veut inquiéter personne et part se pendre en silence. Son acte va créer une tension extrême entre Rick et Abraham, sergent de l’armée américaine. Une tension qui va être à deux doigts de se régler au revolver.



Rien ne vaut un face à face entre hommes pour régler ses comptes. Abraham n’a pas avalé d’avoir été menacé par Rick, même s’il s’était trompé sur Maggie. Non, elle n’était pas morte, oui il a failli la tuer en pensant bien faire. Mais on ne le menace pas ! Et en partant faire le plein de munitions dans l’ancien poste de police de Rick, les deux hommes vont se dire ce qu’ils ont sur le coeur et bien plus. Pour sauver Carl d’une bande de fous furieux, Rick va montrer une sauvagerie inimaginable. Abraham a aussi des cadavres cachés profondément dans son esprit, ceux qui ont violé sa femme et sa fille, ceux qui l’ont trahi.... Mais quand une querelle se calme, une autre naît, larvant en attendant le retour des deux hommes et du garçon.

JPEG - 47.6 ko

L’amitié n’est qu’un mirage. Robert Kirkman, comme Dieu dans l’Ancien Testament, a décidé de durcir le coeur des hommes. Il va accentuer la paranoïa et le sentiment de persécution chez tous ses personnages. Finalement, mourir derrière les murs de la prison était la meilleure des choses et les cauchemars de Rick le lui rappellent toutes les nuits. Mais surtout, Kirkman va achever sa destruction des liens qui existaient chez les survivants d’Atlanta. Que ce soit la tentative de suicide de Maggie ou la crise d’exaspération de Dale, toutes les excuses seront bonnes pour s’éloigner les uns des autres ou de les accuser des malheurs qui les touchent.

Avec l’arrivée des militaires au sein du groupe, Kirkman crée une nouvelle source de tension, incarnée dans le sergent Abraham Ford. Ce dernier est traumatisé par les meurtres que ce monde devenu fou l’a forcé à commettre. Mais Rick va nous démontrer que n’importe qui peut devenir une bête sauvage quand il s’agit de défendre les siens. Le Bien et le Mal ne sont plus que des mots et la justice se doit d’être expéditive.

Pour Adlard, Kirkman offre un nouveau défi graphique avec les hordes de zombies. Ce nouveau phénomène nous ramène à des scènes plus classiques, dignes de « L’Armée des Morts » ou du « Land of the Dead ». Des milliers de morts vivants déferlant comme une vague sans pitié. Nos amis zombies reprennent un peu de place dans une série qui les avait définitivement réduits à l’état de spectateurs. Les voici de nouveau acteurs dans les horreurs qui déferlent sur nos survivants.

Avec l’arrivée de Morgan dans le groupe, bien traumatisé par la transformation de son fils en zombie, quelle sera la réaction des survivants, surtout d’un Dale à la limite de faire une énorme bêtise ?


(T10) Vers quel avenir ?
- Série : Walking Dead
- Scénario  : Robert Kirkman
- Dessin : Charlie Adlard
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Contrebande
- Dépôt légal : 20 janvier 2010
- Format : 173x264 mm
- Pagination : 144 pages
- Prix public : 13,50 €
- Numéro ISBN : 978-2-7560-2109-6


A lire sur la Yozone :
Walking Dead (T1)
Walking Dead (T2)
Walking Dead (T3)
Walking Dead (T4)
Walking Dead (T5)
Walking Dead (T6)
Walking Dead (T7)
Walking Dead (T8)
Walking Dead (T9)
Walking Dead (T12)


© Editions Delcourt - Tous droits réservés



Frédéric Leray
8 mars 2011






JPEG - 35.8 ko



JPEG - 33 ko



JPEG - 29.7 ko



JPEG - 32.2 ko



WebAnalytics