YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Walking Dead (T09) Ceux qui restent
Robert Kirkman et Charlie Adlard
Delcourt

Ce fut un carnage. Les hommes de Woodbury ont finalement réussi ce pour quoi ils étaient venus : massacrer les locataires de la prison. Et si Rick est parvenu à s’enfuir avec son fils, il ne peut oublier l’image de sa femme et de sa fille, fauchées par les tirs de ces fous furieux. Quelle ironie ! Ils craignaient tous de finir mordu par un zombie et ce sera une balle tirée par ses semblables qui aura pris les vies de Lory et Judy. Et voici donc le père et le fils errant de nouveau dans les ruines de ce qui fut la plus grande des nations. Mais une blessure mal soignée va rappeler à Rick qu’il n’est pas un surhomme. Tombant dans un coma fiévreux, il laisse Carl devant assumer seul leur protection, avec dans l’esprit du garçon une horrible pensée : serait-il capable de tuer son père s’il devenait un zombie ?



Les médicaments que Rick avait avalés avant de s’effondrer se sont révélés plus efficaces que prévu, pour la joie de son fils. Et leur solitude va soudain être brisée par un coup de fil. Comment le téléphone peut-il encore fonctionner ? Peu important pour Rick qui y voit surtout l’existence de survivants... Toutefois, l’ancien policier est devenu prudent et la femme au bout du fil aussi, refusant de lui indiquer sa position. Mais son quotidien se trouve soudain changé, avec l’espoir de retrouver un nouveau havre de paix pour lui et Carl. Toutefois, Rick sait aussi qu’il ne peut rester éternellement dans la maison qu’ils squattent. Les réserves de nourriture s’appauvrissent et ils vont devoir partir. Pourtant, il espère secrètement que sa correspondante va les emmener à elle. Mais quand celle-ci lui révèle son identité, c’est un énorme désespoir qui s’abat sur le survivant... car depuis des jours, il parle à sa femme décédée...

JPEG - 43.7 ko

Nous avions laissé, à la fin du tome 8, un Rick effondré devant le massacre de sa famille et de ses amis, incapable de savoir qui avait survécu et où ils se trouvaient. Mais Robert Kirkman n’en a pas fini avec son héros estropié. On s’attendait depuis pas mal de temps à voir Rick craquer mentalement et cette fois, ce sera le cas. Mais la folie qui va le gagner n’est pas une folie destructrice comme celle qui causa la perte du Gouverneur. Non, ce sera tout au contraire un moyen de préserver sa raison. Rick va chercher un exutoire aux horreurs l’entourent en parlant à sa défunte épouse. Mais il ne va pas se sentir seul mongtemps, car Michonne, qui a réussi à survivre au massacre de la prison, va lui révéler avoir le même outil pour ne pas perdre la raison.

Toutefois, c’est un homme brisé qui va être le fil rouge du tome 9. Nous allons suivre la déchéance et le réveil de celui avec qui nous avons commencé le voyage. Un voyage qui va reprendre de plus belle car dorénavant, Rick n’a plus la possibilité de s’arrêter avec son fils sans risquer de tomber sur un nid de zombies.

Robert Kirkman va aussi passer à un nouveau stade dans son récit : il va finalement donner des indices sur la cause de cette apocalypse. Avec l’arrivée de militaires et d’un scientifique (fou ?), le scénariste remet un peu d’action dans son récit qui semblait soudain ronronner. Une révélation mais aussi un espoir qui va soudain éclairer les derniers survivants : et s’il était possible de revenir en arrière, de stopper cette folie ?

Une note d’espoir qui clôt ce neuvième tome. Mais peut-on vraiment croire ce scientifique et des militaires ?


(T9) Ceux qui restent
- Série : Walking Dead
- Scénario  : Robert Kirkman
- Dessin : Charlie Adlard
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Contrebande
- Dépôt légal : 7 octobre 2009
- Format : 173x264 mm
- Pagination : 144 pages
- Prix public : 13,50 €
- Numéro ISBN : 978-2-7560-1725-9


A lire sur la Yozone :
Walking Dead (T1)
Walking Dead (T2)
Walking Dead (T3)
Walking Dead (T4)
Walking Dead (T5)
Walking Dead (T6)
Walking Dead (T7)
Walking Dead (T8)
Walking Dead (T12)


© Editions Delcourt - Tous droits réservés



Frédéric Leray
28 février 2011






JPEG - 30.8 ko



JPEG - 27.9 ko



JPEG - 29.4 ko



JPEG - 27.2 ko



WebAnalytics