YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Walking Dead (T07) Dans l’Oeil du Cyclone
Robert Kirkman et Charlie Adlard
Delcourt

Pour Rick, les habitants de Woodbury sont devenus une véritable menace, surtout que ces derniers peuvent s’approvisionner en armes dans un ancien camp de la garde nationale. Alors, pour équilibrer les camps, une équipe va partir se ravitailler en munitions. Mais avant cela, un évènement heureux ne se refuse pas et tous sont invités au mariage de Glenn et Maggie. C’est l’occasion d’oublier un peu les guerres internes qui s’étaient peu à peu créées au sein du groupe de survivants. On en oublierait presque que Michonne a du mal à se remettre des tortures qu’elle a subies à Woodbury, que Carol a atteint le stade ultime de la dépression nerveuse, que des zombies continuent de s’entasser le long des grilles de la prison ou que Lori ne va pas tarder à accoucher.



Mais Mère Nature aime faire comme bon lui semble et ce sera évidemment la nuit tombante que Lori arrivera en catastrophe à l’infirmerie d’Alice. La jeune infirmière autodidacte est loin d’être rassurée, en tout cas, pas question d’opérer dans le noir. Et c’est toujours quand on se relache un peu que les catastrophes commencent. En allant récupérer de l’essence pour le groupe électrogène, Dale se fait mordre à la cheville. Mais cette fois, avec une véritable infirmerie digne de ce nom, tous veulent vérifier la théorie de Rick : ce n’est pas la morsure qui provoque la transformation en zombie, mais la mort de la victime. Certes, Dale va y perdre un pied mais il restera en vie.

JPEG - 52.4 ko

Profitons d’avoir un tome un peu léger pour faire une pause dans les visions d’horreur. Léger car il y aura plus d’évènements disons heureux dans ce tome que dans les 5 précédents. Un mariage, une naissance et quelque part la preuve que devenir un zombie n’est pas inéluctable après une morsure. Plein de bonnes nouvelles ? N’exagérons pas, car avoir un enfant dans un monde laissé dans le chaos n’a rien d’enviable. Toutefois, Kirkman nous démontre que l’instinct de survie est toujours plus fort, que ce soit chez les hommes ou les animaux. Et les scènes d’allaitement et autres avec le bébé nous feraient presque oublier que le monde autour d’eux est hostile...

Presque car les morts vont continuer à s’accumuler. Oui, avec le sauvetage de Dale, on aurait pu croire que nous aurions droit au premier tome sans le moindre mort du côté des survivants. Kirkman serait-il en petite forme ? Ce serait sous-estimer cet incroyable scénariste qui va nous concocter un suicide hallucinant de Carol, qui va laisser une orpheline derrière elle. Vraiment, cela aurait été trop beau que la joie et l’agresse soient les maîtres mots de ce tome 7. Et histoire de nous faire comprendre que la récré est finie, Kirkman nous assène un cliffhanger de fou avec la toute dernière planche.

Si ce tome 7 peut sembler être un cran en dessous côté intensité de l’action et du stress des survivants, ce n’est bien sûr qu’une simple impression, une caresse dans le sens du poil pour mieux nous asséner un sale coup derrière la nuque au tome 8.


(T7) Dans l’Oeil du Cyclone
- Série : Walking Dead
- Scénario  : Robert Kirkman
- Dessin : Charlie Adlard
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Contrebande
- Dépôt légal : 7 janvier 2009
- Format : 173x264 mm
- Pagination : 144 pages
- Prix public : 12,90 €
- Numéro ISBN : 978-2-7560-1723-5


A lire sur la Yozone :
Walking Dead (T1)
Walking Dead (T2)
Walking Dead (T3)
Walking Dead (T4)
Walking Dead (T5)
Walking Dead (T6)
Walking Dead (T12)


© Editions Delcourt - Tous droits réservés



Frédéric Leray
23 janvier 2011






JPEG - 26.1 ko



JPEG - 29.5 ko



JPEG - 29.2 ko



JPEG - 32 ko



WebAnalytics