Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Toriko (T10 et 11)
Mitsutoshi Shimabukuro
Kaze Manga

Toriko et ses compagnons d’infortune se retrouvent à devoir affronter en duel deux commandants et un sous chef de la Gourmet Corps. Bogeywoods a la particularité de posséder un nombre d’os hors norme, lui permettant de prendre possession du corps de ses victimes. Mais même surclassé, Takimaru refuse de lâcher prise et si ses attaques paraissent impuissantes devant l’ossature de son ennemi, il ne faut pas oublier sa capacité à analyser les capacités de ses adversaires. Pour Match, c’est un véritable golgoth, pourvu d’une cuirasse à la résistance hors norme qu’il doit affronter avec son sabre. Mais face à Toriko, le sous-chef Tommyboy est d’un niveau tout autre. Non seulement, il peut faire éclore de son corps des milliers d’insectes tous aussi dangereux, mais il possède naturellement une force physique digne d’une mante religieux, ainsi qu’une mâchoire capable d’arracher un bras.



Toriko est parvenu à pousser Tommyboy au bout de ses limites et à l’obliger à cracher son ultime insecte, un monstre issu d’expérience génétique : le parasite empereur. Mais il l’a payé en perdant son bras gauche. C’est alors que Teppei fait sa petite entrée. Ce Gourmet Reviver n’est pas la pour prendre la Century Soup mais pour régénérer les aliments de la vitrine gourmet. Seulement, Teppei est arrivé trop tard et il préfère laisser Komatsu tenter de trouver un reste de soupe et part voir ce qu’il peut faire en surface. Il n’aura pas à s’occuper du parasite qui s’est trouvé un ennemi à sa hauteur, mais Teppei parvient à porter les premiers soins à Toriko et ses amis. Seulement, une équipe de la Gourmet Corps parvient à récupérer les dernières gouttes de Century Soup... Dernières, pas si sûr. Grace à ses techniques de Reviver, Teppei pourrait recréer un peu de soupe à partir des restes de la vitrine gourmet.

JPEG - 59 ko

Ces deux tomes de « Toriko » marquent la fin de l’arc Ice Hell et entament un petit interlude, histoire de permettre à nos héros de soigner leurs blessures, et ils en auront réellement besoin. Le tome 10 va nous prouver que les lieutenants et les sous-chefs de la Gourmet Corps ne sont pas des adversaires à prendre à la légère. D’ailleurs, aucun de nos héros ne va réellement gagner son duel. Au mieux, ils parviendront à un match nul comme Takemaru, ou encore ils ne devront leur survie qu’à une intervention extérieure comme Toriko. Pour le moment, notre héros ne reste qu’avec des semi défaites dans ses affrontements avec les hautes sphères de la Gourmet Corps. On ne peut pas dire qu’il soit transcendant. Certes, il dégage à chaque fois toujours plus de puissance, dans la grande logique des shonen, mais Toriko s’avère incapable de finir un combat. Cela montre sa grande marge de progrès, mais cela peut devenir frustrant à la longue pour le lecteur qui, pour ce genre de série, attend une victoire éclatante du bon sur le méchant.

Le tome 11 nous fait découvrir une nouvelle catégorie de gourmets : les Revivers. Cette fois, nous touchons un côté plus écologiste de la série. Jusqu’à présent, nos héros avaient plutôt tendance à participer à l’extinction de nombreuses espèces rares. Cette fois, ce sont les médecins et les protecteurs de l’environnement du monde gourmet qui font leur apparition. Bon, ils seront tout aussi déjantés que nos héros. Certes, Teppei est plutôt mesuré et calme, mais son maître est un vrai savant fou. Son apparence est plus proche de celle d’un boucher que d’un médecin d’ailleurs, soi disant pour se rappeler ses échecs. Après un tome ultra violent, le tome 11 change radicalement de ton, zappant entre les soins prodigués à Toriko pour faire repousser son bras et les essais de Komatsu pour reproduire la Century Soup. Entre humour et bon gros délires, Mitsutoshi Shimabukuro parvient à mettre un peu de finesse et de douceur avec son petit chef cuisinier si sympathique.

Komatsu va-t-il trouver l’ultime ingrédient de la Century Soup ? Quelles séquelles aura Toriko suite à la régénération de son bras ? A découvrir dans le prochain tome.


Toriko (T10 et 11)
- Auteur : Mitsutoshi Shimabukuro
- Traducteur  : Jean-Benoit Silvestre
- Éditeur français : Kaze Manga
- Collection : Shonen
- Format : 112 x 176, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192 pages
- Date de parution  : 13 mars et 8 mai 2013
- Numéro ISBN : 9782820306210 ; 9782820306777
- Prix : 6,79 €


A lire sur la Yozone :
Toriko (T1)
Toriko (T2 et 3)
Toriko (T4 et 5)
Toriko (T6 et 7)
Toriko (T8 et 9)


TORIKO © 2008 by Mitsutoshi Shimabukuro / SHUEISHA Inc.
© Edition Kaze Manga - Tous droits réservés


Frédéric Leray
14 juin 2014






JPEG - 36 ko



JPEG - 30.8 ko



JPEG - 35.3 ko



JPEG - 35.8 ko



JPEG - 36.5 ko



WebAnalytics