Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Toriko (T1)
Mitsutoshi Shimabukuro
Kaze Manga

Bienvenue dans une ère où la gastronomie est reine, où la recherche des mets d’exception est le pain quotidien de chef cuisinier ayant dorénavant une sacrée réputation à tenir. Pour devenir le meilleur des restaurants, il faut pouvoir offrir des plats nouveaux, aux goûts faisant exploser les papilles. Et le secrétaire général de l’OIG, organisation internationale des gourmets, souhaite que l’hôtel Gourmet puisse avoir à son menu le meilleur du meilleur, une viande extraordinaire : du Galala-gator. Seulement, il y a un petit problème : ce monstre est de niveau 5, un alligator quasiment impossible à capturer. En tout cas pas par un chasseur normal, pour une telle créature, il faut un Gourmet Hunter !



Dans le monde, il existe quatre Gourmet Hunters capables d’un tel exploit et Toriko est l’un d’eux. Cette armoire à glace, pouvant pécher des poissons de plusieurs tonnes, est aussi un des hommes ayant la meilleure connaissance des saveurs de par le monde. En fait, Toriko a un rêve : pouvoir établir le menu parfait, composé uniquement du summum des plats. Et quand le petit chef cuisinier Komatsu lui propose de partir attraper un Galala-gator, la tentation de goûter ce met incomparable est trop forte. Et voici ce duo improbable en route pour de fabuleuses aventures, pour découvrir des viandes et fruits incomparables.

JPEG - 33.9 ko

Mitsutoshi Shimabukuro débute en 1997 avec la série « Seikimatsu Leader den Takeshi », qui comptera 24 tomes. C’est en 2008 qu’il commence sa série culinaire « Toriko », et ce prolifique mangaka en est déjà à 15 tomes sur celle-ci. Et si je vous dis qu’il est un grand ami de Eiichiro Oda avec lequel il a écrit un cross-over entre « Toriko » et « One Piece », vous avez une bonne idée du talent que peut avoir ce mangaka.

« Toriko » est un véritable délire sur 192 pages. Mitsutoshi Shimabukuro nous embarque pour un monde où les saveurs gouvernent le monde et où les animaux aux chairs succulentes sont totalement improbables : Galala-gator, poisson-écrevisse, aigle à cinq queue, bulot-fruit, oui, vous l’avez compris, ce mangaka est complètement fou. Mais un fou de génie qui transforme la chasse en baston entre l’homme et l’animal. Quoique Toriko est parfois plus proche d’une bête sauvage que d’un humain. Tout est dans l’exagération, de la taille des animaux à l’appétit hallucinant de notre héros. Mais Toriko est un chasseur avec une morale qui devrait être celle de tout bon chasseur : il ne tue que ce qu’il va manger ou vendre au marché.

Les dessins de Mitsutoshi Shimabukuro sont autant dans l’excès que la série, avec des personnages et des monstres surdimensionnés, au proportions totalement improbables mais ce n’est que pour augmenter l’humour de son récit. Cartoonesque, caricatural à souhait, il faut tout de même avouer que le bougre dessine à merveille les plats que va dévorer Toriko, de quoi nous faire saliver quasiment à chaque page. Je ne peux m’empêcher de rapprocher ce manga avec le one-shot de Boichi, « Space Chef Caisar », certes avec un style graphique aux antipodes mais avec le même humour décapant.

Oui, « Toriko » est une petite merveille d’humour, complètement délirante mais on adore cela !


Toriko (T1)
- Auteur : Mitsutoshi Shimabukuro
- Traducteur  : Jean-Benoit Silvestre
- Éditeur français : Kaze Manga
- Collection : Shonen
- Format : 112 x 176, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192 pages
- Date de parution  : 8 septembre 2011
- Numéro ISBN : 978-2-82030-198-7
- Prix : 6,50 €


TORIKO © 2008 by Mitsutoshi Shimabukuro / SHUEISHA Inc.
© Edition Kaze Manga - Tous droits réservés



Frédéric Leray
22 septembre 2011




JPEG - 32.9 ko



JPEG - 33.3 ko



JPEG - 36.8 ko



JPEG - 34.7 ko



WebAnalytics