Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Toriko (T6 et 7)
Mitsutoshi Shimabukuro
Kaze Manga

Toriko, Sunny, Rin et Komatsu sont entrés à l’intérieur du mammouth régal afin de mettre la main sur le joyau avant les GT Robots, ces machines créées par la Gourmet Corps afin de voler les richesses culinaires du monde des humains. A l’extérieur, Coco doit faire face à un robot géant qui semble totalement immunisé contre ses poisons. Dans le mammouth, Sunny a aussi fort affaire avec un GT Robot qui a découvert une faiblesse dans sa défense capillaire. Mais surtout, l’ombre de la mort plane sur nos héros. Coco a eu une vision dans laquelle l’un d’eux mourrait. Et l’arrivée de ce Gt Robot piloté par un certain Starjune effraie le gigantesque mammouth lui-même et en un seul coup, il transperce Toriko qui atterrit à moitié mort à deux pas du joyau. Toutefois, le GT Robot n’a pas encore achevé sa sale besogne et il va s’attaquer au dernier noyau de résistance...



Après l’affaire du joyau régal, Toriko et son Battle Wolf Terry ont bien mérité un peu de repos. Toutefois, Toriko est inquiet : Terry ne mange plus, refusant tous les mets que lui propose le chasseur gourmet. Qu’arrive-t-il au majestueux animal ? En fait, la réponse est très simple : les Battle Wolves vivent normalement dans le monde gourmet et non le monde humain. Il ne peut donc se nourrir que de mets provenant de ce monde. Or une légende raconte qu’un hunter aurait trouvé un de ces mets dans le monde des humains, le BB Corn. Toutefois, ce maïs hors du commun, ne donnant du pop corn qu’en étant chauffé à très haute température, pousse dans la terrible jungle Woo, où les plantes carnivores règnent en maîtresse. Qu’à cela ne tienne, ce ne sont pas des végétaux qui arrêteront notre Gourmet Hunter.

JPEG - 53.9 ko

Suite et fin de l’épisode du mammouth régal qui aura introduit le véritable « méchant » de l’histoire : la Gourmet Corps et son directeur à l’appétit insatiable. Pour le moment, ils ne nous apparaissent que sous la forme de robots aux capacités variées, ce qui donne l’occasion de duels de haut vol avec nos héros. Trois Gourmet Hunters imposent trois GT Robots. Et chacun donnera du fil à retordre aux trois compères. Toutefois, même si les combats sont violents, ils sont pris sur un mode humoristique à la « One Piece ». Ce sera particulièrement le cas pour le combat de Sunny, Mitsutoshi Shimabukuro jouant avec le côté précieux du personnage, mais qui finalement acceptera de s’enlaidir pour la bonne cause.

Le duel de Toriko sera sous le signe de la tragédie puisque que l’un des héros y perdra la vie... en tout cas, Coco en est convaincu. L’identité de la victime du GT Robot ne sera révélée qu’en fin du tome 6. Ce sera aussi l’occasion pour notre héros d’évoluer. Comme l’astuce de l’entrainement par un vieux maître ne colle pas du tout avec l’ambiance du manga, le mangaka va choisir une voie moins fréquente mais qui s’avère d’une grande logique dans le récit : l’évolution génétique de Toriko. Ce sera un moment bien sûr d’importance dans le récit car cela marque une première évolution, même si graphiquement, elle ne sera que temporairement apparente.

Le tome 7 s’ouvre sur une nouvelle mission : trouver le BB Corn. Cette aventure a la particularité de ne mettre en scène que Toriko et son loup. Le focus peut donc se faire sur ce personnage qui, malgré son charisme et sa prestance, devait toujours partager la tête d’affiche. Cette aventure dans la forêt Woo semble légère, sans réel enjeu hormis nous faire découvrir de nouveaux mets très particuliers. Il faut noter que nombre de ces mets sont issus de l’imagination de lecteurs qui les ont proposés à la maison d’édition nippone. Trois mets ont donc l’honneur d’être mis en images par le mangaka. Toutefois, la fin du tome 7 nous révèle un des enjeux de cette chasse au pop corn : la rencontre avec un membre de la Gourmet Corps. Cette fois, ce n’est pas une machine mais un Gourmet Hunter au design d’insecte. Un nouveau duel dantesque peut donc commencer.

« Toriko » continue à surfer avec succès sur le sillage de « One Piece ». On adore !


Toriko (T6 et 7)
- Auteur : Mitsutoshi Shimabukuro
- Traducteur  : Jean-Benoit Silvestre
- Éditeur français : Kaze Manga
- Collection : Shonen
- Format : 112 x 176, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192 pages
- Date de parution  : 6 juillet et 5 septembre 2012
- Numéro ISBN : 978-2-82030-399-8 ; 978-2-82030-474-2
- Prix : 6,79 €


A lire sur la Yozone :
Toriko (T1)
Toriko (T2 et 3)
Toriko (T4 et 5)


TORIKO © 2008 by Mitsutoshi Shimabukuro / SHUEISHA Inc.
© Edition Kaze Manga - Tous droits réservés


Frédéric Leray
27 février 2014






JPEG - 33.9 ko



JPEG - 41.4 ko



JPEG - 33.4 ko



JPEG - 33.5 ko



JPEG - 41.8 ko



JPEG - 35.6 ko



WebAnalytics