YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Monster, édition Deluxe (T4)
Naoki Urasawa
Big Kana

Richard Brown est en cours de rédemption. Même si pour le moment sa fille refuse toujours de le revoir, l’ex inspecteur de police sait qu’il est sur la voie de la guérison. Il a accepté de faire face à ses démons, ce souvenir où il tue en état d’ivresse ce jeune délinquant. Depuis, il ne touche plus une goutte d’alcool mais surtout, il a décidé de rouvrir des dossiers encore non élucidés. Certes, il n’est plus que détective privé, mais, depuis que Schuwald l’a remercié, il s’est replongé sur des meurtres encore bien mystérieux. C’est l’affaire de « la voix de Dieu » qui va le remettre sur le chemin de la rédempion, et en interrogeant une nouvelle fois les témoins de cette affaire et d’autres meurtres étranges, un détail, un nom, un visage vont revenir : Johann.



Le docteur Leichwein est psychiatre. Il suit attentivement Richard Brown et ne peut qu’être satisfait des progrès de l’ex policier. Surtout qu’il lui raconte tout, les recherches qu’il fait, ces soupçons concernant Johann, le nouveau secretaire de Schuwald. Ce blondinet au visage d’ange serait à l’origine des morts de nombreuses personnes et malheureusement, le détective en sera aussi une victime. Beaucoup d’éléments poussent Leichwein à reprendre contact avec un de ses anciens élèves : Rudy Gillen. Mais en s’intéressant de trop près à Johann, Leichwein met sa vie en danger car le stratège diabolique ne peut laisser personne contrecarrer son plan. Toutefois, en recontactant Gillen, il a aussi attiré l’attention d’un ancien ami de son élève, un japonais soupçonné d’une partie des meurtres de Johann, un certain docteur Tenma.

JPEG - 35.8 ko

Ce tome 4 sonne un peu comme le récapitulatif des meurtres organisés par Johann. Naoki Urasawa, plutôt que jouer sur des flash-back ou un résumé des épisodes précédents, utilise une astuce des plus intelligentes : reprendre toutes les affaires avec un oeil nouveau, celui du détective Richard Brown. Et comme toujours, ce ne sera pas simplement un enquêteur comme les autres, le mangaka va lui créer un vrai passé, torturé par la mort d’un jeune délinquant. C’est un homme qui pense avoir trouvé la voix de la rédemption, un homme au visage sympathique, que Urasawa va nous faire aimer, nous attendrir par son histoire avec sa fille. Oui, comme à son habitude, Urasawa va jouer avec nos sentiments pour mieux nous assommer d’un violent coup sur la nuque.

Car comment croire que le mangaka allait nous faire vivre une belle histoire dans cette série si sombre, si glauque. Et à peine lâche-t-il un acteur qu’il nous amène sur un second : le psychiatre. Mais cette fois, c’est le lien pour ramener son véritable héros sur le devant de la scène. Oui, cela faisait trop longtemps que Tenma était resté en retrait et si un homme doit arrêter Johann, ce sera lui. Urasawa reprend son jeu de chat et de la souris entre le chirurgien et le tueur en série. Et pour que la photo de famille soit complète, Anna est aussi de retour. Mais qui mène réllement le jeu ? Ne sont-ils pas tous les jouets de ce génie criminel ?

Un volume 4 d’une richesse incroyable où Naoki Urasawa démontre son génie narratif et son talent incomparable de dessinateur. « Monster » est un vrai chef-d’oeuvre et les deux tomes réunis dans cette intégrale en sont des éléments de choix.


Monster, édition Deluxe (T4)
- Auteur : Naoki Urasawa
- Traducteur : Thibaud Desbief
- Éditeur français : Kana
- Collection : Big Kana
- Format : 140 x 213, noir et blanc - sens de lecture original
- Nombre de pages : 434 pages
- Date de parution : 6 mai 2011
- ISBN : 9782505010968
- Prix : 15,90€


A lire sur la Yozone :
Monster, mémoire d’un monstre
Monster (T13) Evasion
Monster Edition Deluxe T1, 2 & 3
Monster, l’Anime sur Canal+
Monster, en DVD, chez Kaze
Monster, édition Deluxe (T1)
Monster, édition Deluxe (T2)
Monster, édition Deluxe (T3)


© Edition Kana - Tous droits réservés


Frédéric Leray
12 juin 2011






JPEG - 26.6 ko



JPEG - 19.7 ko



JPEG - 24.6 ko



JPEG - 28.8 ko



JPEG - 30.3 ko



WebAnalytics