YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Diary of the Dead - Chroniques des Morts-Vivants
Édition Simple & Blu-Ray - BAC Vidéo
20 janvier 2009

Alors qu’une équipe d’étudiants en cinéma tournent les scènes nocturnes d’un court métrage d’épouvante en pleine forêt, leur petite radio commence à diffuser des bulletins d’alertes.
Une étrange épidémie surgit à nouveau, les morts reviennent à la vie, ils sont affamés et la peur s’empare de la société toute entière.

Le dernier Romero est une véritable leçon de cinéma à l’usage de tous les cinéphiles et amateurs de films d’horreur.
Son meilleur ? Sans doute.

Édition DVD & Blu-Ray nickels chez BAC Vidéo avec tout plein de bonus à voir d’un œil attentif.



LE SUJET


Une équipe de jeunes cinéastes, un prof alcolo mysanthrope, une vieille guimbarde, des bulletins de news TV et radio, l’omniprésence d’Internet, deux caméras numériques à l’épaule et roulez jeunesse !
Un des étudiants, accompagné de ses copains, va tourner un documentaire consacré à l’événement et intitulé « La Mort de la Mort ». Le spectateur est convié à la projection de ce documentaire.

CE QUE L’ON EN A PENSÉ


Film d’horreur centré sur les morts-vivants chers à George A. Romero, ce « Diary of the Dead-Chroniques des Morts-Vivants » est tout à la fois une plongée dans la bêtise abyssale de l’espèce humaine, une analyse au second degré des travers de nos sociétés occidentales et un exercice de style réussi sur le pouvoir des médias. C’est aussi un excellent film de genre.
Papi Romero travaille toujours avec maestria le sillon creusé dès son premier opus (l’étonnant « La Nuit des Morts Vivants »).
Ces figures emblématiques de sa critique morale et politique de la société US, ses monstres venus de nulle part sont toujours l’argument sanglant et horrifique primordial de son ouvrage cinématographique.
Mais Romero ne livre jamais vraiment et seulement un film d’horreur et de genre. Il utilise à fond le principe de base pour en dire beaucoup plus.
Sa critique est acerbe, inscrite dans son époque.
Nous le disions déjà lors de la sortie en salle de l’objet, il s’agit sans doute de son film le plus abouti ; en tout cas, celui qui regroupe les qualités internes d’un film d’horreur (le suspense, l’action, les effets spéciaux crédibles), et n’oublie pas d’aller au-delà (du contenu, un sens à l’affaire). L’amalgame est parfaitement dosé.
Retour fracassant du maître sur le grand écran de nos cauchemars... pour notre plus grand plaisir !

LE DVD


Un menu d’entrée et de gestion du DVD original et directement relié aux propos du film, une version originale et une bonne VF en DD 5.1, sous-titres Français, une version commentée par le maître et deux de ses principaux collaborateurs (avec de nombreuses révélations), plus d’une heure de réels bonus informatifs, une édition Blu-Ray avec d’autres suppléments, etc.
N’en jetez plus !

CONCLUSION


Voilà bien le genre de DVD que l’on aime. Excellent film et une édition numérique consistante, c’est le nec plus ultra du support que BAC Vidéo nous offre aujourd’hui.
Pour tous les fans et aussi pour les cinéphiles qui veulent en savoir plus.

Diary of the Dead-Chroniques des Morts-Vivants
Titre original : Diary of the Dead
Durée : 1h31’26’’
Prix de la Critique Gerardmer 2008
Sortie en salle (France) : 25 juin 2008
Réalisation : George A. Romero
Genre : horreur - morts-vivants
Édition : Bac Films
Chef de projet : Jean-Marc Zedde
Sony DADC : Jeanne Clerc-Renaud, Verena Wührleitner
Références : EDV 1774
Presse : Dark Star
Parution : 20 janvier 2009
Éditeur DVD : Bac Vidéo
Spé. Techniques Blu- Ray : format respecté haute définition (1.85:1) 1920 x 1080p - 16/9, audio VF et VOSTF (Anglais) 5.1 DTS-HD master audio - encodage AVC (prix : 24.99€ TTC)
DVD-9, Zone 2, PAL, Couleur
Format Film : 1.85 (16/9 compatible 4/3)
Menu d’accueil : en Français
Langues : Français/Anglais en DD 5.1
Sous-Titres : Français
Chapitres : 12 (accessibles via un menu dédié)
Prix public conseillé : 19.99€

Bonus édition DVD
- Entretien avec George A. Romero (13’18 - VOST) : avec la participation des producteurs Peter Grunwald, Sam Englebardt, Ara Katz, Artur Spigel et le producteur exécutif John Harrison. Un making of bref mais efficace (explications et témoignages).
- Dans l’œil de la caméra (17’07 - VOST ) : Entretiens avec les acteurs Josh Close, Amy Lalonde, Joe Dinicol, Philip Riccio, Michelle Morgan, Shawn Roberts et Scott Wentworth. De jeunes acteurs séduits par un vrai réalisateur et qui le disent.
- T’as l’air crevé (11’ - VOST) : le maquillage. explications, démonstrations, action !
- Effets Mortels (19’ - VOST) : Les effets spéciaux. Leur gestion, les besoins pour le film, l’équipe, leur utilité, etc.
- Des Voix Familières (5’14 - VOST) : preuve de l’influence du maître et du respect qu’il suscite, ce ne sont pas moins que Guillermo Del Toro (« Hellboy 1 & 2 », etc), Simon Pegg (« Shaun of the Dead », « Hot Fuzz ») et mon préféré Stephen King (l’écrivain) !
- La Boucherie Sangnom (1’26) : un court jubilatoire de Julien Lefer, lauréat du Prix Romero dans le cadre du concours organisé par “Excessif”. Tordant.
- Bandes annonces (DVD Bac Films) : « Diary of the dead », « Chasseurs de Dragons », « Ash Wednesday », « Deceit », « Shrooms ».
- Liens internet : Bacfilms, Bacfilms site Diary, Bacboutique.

© Bac Vidéo 2009


Stéphane Pons
16 janvier 2009






JPEG - 16 ko



JPEG - 14 ko



JPEG - 6.1 ko



JPEG - 6.8 ko



JPEG - 11.2 ko



JPEG - 3.6 ko



WebAnalytics