Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Edens Zero (T1)
Hiro Mashima
Pika

Bienvenue dans l’univers féerique de Granbell, le parc d’attraction qui vous permet de réaliser vos rêves les plus fous ! Là-bas, une équipe de robots mettra tout en oeuvre pour que vous deveniez, une princesse, un chevalier ou peu importe... Seulement Rebecca ne souhaite qu’une seule chose : avoir le plus possible de vues sur les vidéos qu’elle met en ligne. Rebecca est une B-Cubeuse et si elle veut gagner sa vie convenablement, il lui faut un maximum d’abonnés à sa chaîne et des vues à profusion. L’accueil est des plus chaleureux mais Rebecca voudrait pouvoir combattre un monstre. Accompagné de son chat Happy, elle part affronter... un chat géant robotique. Mais alors que la confrontation est proche, un jeune homme fracasse le crâne du robot. Il se nomme Shiki et jusqu’à aujourd’hui, il était le seul humain vivant à Granbell, alors tomber sur Rebecca est une réelle surprise. Si ses réactions sont un peu brusques, il n’a aucune mauvaise intention, bien au contraire.



De ce qu’il s’en souvienne, Shiki a toujours vécu parmi les robots de Granbell. Il fut emmené sur l’île par le grand Démon et depuis, il entretient les robots devenus ses amis. Mais l’arrivée de Rebecca a changé l’équilibre de l’île. Le seigneur de Granbell a décidé de voler le bateau avec lequel est arrivée la jeune femme pour partir conquérir le monde. Les robots, jusqu’alors inoffensifs, sont devenus agressifs et ont décidé de tuer l’humaine et son chat. Une réaction que ne comprend pas Shiki mais surtout qu’il ne peut accepter. Rebecca est devenue son amie et, même si les robots le sont également, leur changement de comportement en fait des êtres dangereux qu’il se doit d’arrêter. Il est temps qu’il utilise sa véritable force. S’il ne sait trop comment l’appeler, Rebecca reconnait immédiatement ce pouvoir : l’Ether Gear, le pouvoir des temps obscurs. Shiki peut ainsi contrôler la gravité et décupler sa force, sans compter une faculté de changer le champ de gravitation à son niveau et s’envoler. Il est enfin temps que Shiki quitte l’île de Granbell ou plutôt... la planète Granbell.

JPEG - 109.5 ko

Le mangaka Hiro Masihma est associé depuis maintenant plus de dix ans à la saga culte “Fairy Tail”. Le mangaka ne lui avait pas fait d’infidélité ou si peu. Mais avec la fin de celle-ci en juillet 2018 après 63 tomes, il était temps pour Hiro Masihma de se lancer un nouveau défi : laisser de côté la fantasy pour s’attaquer à la science-fiction. Le mangaka avoue qu’il n’est pas vraiment un grand fan de SF et qu’il a choisi d’aborder ce thème comme il l’a fait pour la fantasy, ce qui donne évidemment un résultat loin des standards habituels de la SF, mais les fans des œuvres de Hiro Masihma lui pardonneront sans problème ses petites incartades. “Edens Zero” nous raconte l’histoire du jeune Shiki, élevé par des robots et qui soudain se retrouve plongé dans le monde étrange des humains. Evidemment, le jeune homme est pourvu d’étranges pouvoirs qui le rendent plus fort que tout autre humain. Il se retrouve associé à une jeune fille B-Cubeuse, une version futuriste de nos chers You Tubeurs, toujours à la recherche de la vidéo qui fera le plus de vues. Nos héros vont partir explorer le cosmos sakura, délimitant l’univers connu. Evidemment, le mangaka ne pourra se séparer de réflexe issu de la fantasy : les guildes sont toujours présentes même si leur rôle est assez vague.

Ce concept peut paraître anachronique dans un monde dont le design et les décors sont très largement futuristes. Si Hiro Masihma a gardé son style graphique pour ses personnages, le mangaka a vraiment travaillé sur son propre concept d’univers galactique, avec des planètes ressemblant plus à des territoires sous bulles. Des références multiples sont placées au fil de l’histoire, comme la femme pirate ayant un air de famille avec Captain Harlock ou encore la cité de Granbell qui évoquera un mélange de Disneyland et de “Westworld”. Toutefois, les fans de la première heure ne seront nullement dépaysés, bien au contraire, Rebecca et Happy jouent le rôle de bonnes vieilles madeleines de “Fairy Tail” et ce n’est certainement pas une coïncidence. Par contre, la fin de ce premier tome est assez déstabilisante et laisse le lecteur dans le plus grand flou sur le futur de cette série. Où veut donc aller Hiro Masihma avec un final en mode “2001 Odyssée de l’Espace” ?

Hiro Masihma est sorti de son ordinaire avec “Edens Zero”, se mettant un peu en danger car si ses fans le suivront, il n’est pas sûr qu’un public plus attiré par la SF adhère à son concept.


Edens Zero (T1)
- Auteur : Hiro Mashima
- Traducteur : Thibaud Desbief
- Éditeur français : Pika
- Format : 125 x 180 mm, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination : 192 pages
- Date de parution : 10 octobre 2018
- Numéro ISBN : 9782811646110
- Prix : 6,95 €


A lire sur la Yozone :
Fairy Tail (T1 et 2)
Fairy Tail (T3)
Fairy Tail (T20)
Fairy Tail (T21 à 24)
Fairy Tail (T25 à 30)
Fairy Tail (T31 à 38)
Fairy Tail - Ice Trail (T1 et 2)

Fairy Tail, box 1
Fairy Tail, box 2


EDENS ZERO © Hiro MASHIMA/ Kodansha Ltd.
© Pika Edition - Tous droits réservés



Frédéric Leray
7 novembre 2018




JPEG - 30.8 ko



JPEG - 22.2 ko



JPEG - 28.5 ko



JPEG - 29.1 ko



WebAnalytics