YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Housebound - edition simple DVD
Film néo-zélandais de Gerard Johnstone (2014)
16 février 2015

Grand moment de rires et de frousses du dernier Festival International du Film Fantastique de Paris, Prix du meilleur film à Neuchatel, et Prix du Public à celui de Strasbourg, le premier long métrage du réalisateur néo-zélandais Gerard Johnstone sort directement en vidéo chez Luminor faute d’avoir trouvé un distributeur un peu couillu pours’ lui offrir une sortie en salle.



LE SUJET

Assigné à résidence dans la maison où elle a grandi, Kylie Bucknell trouve sa peine d’autant plus insupportable qu’elle doit la purger avec sa mère Myriam, une pipelette bien intentionnée, convaincue que la maison est hantée. Kylie ne voit dans les superstitions de sa mère qu’une distraction pour échapper à une routine faite de légumes bouillis et de commérages de province. Mais quand elle commence elle aussi à entendre des chuchotements troublants et des heurts étranges pendant la nuit, Kylie se demande si elle a hérité de l’imagination débordante de sa mère ou si la maison est en effet hantée par un esprit hostile qui n’est pas particulièrement ravi de son retour.

CE QUE L’ON EN A PENSE

Après s’être fait ses armes à la télévision en créant, réalisant et montant la série « The Jaquie Brown Diaries », désormais culte en Nouvelle-Zélande, Gerard Johnstone s’essaie enfin au cinéma, et plus spécifiquement au cinéma d’horreur (un de rares genres viable commercialement en Nouvelle-Zélande) via une comédie déjantée où l’on rit autant que l’on frissonne.

JPEG - 15.5 ko

L’idée, qui lui est venue en regardant le show de télé réalité « Ghost Hunters », était de coincée la pire fille du monde avec la pire mère du monde dans une maison hantée. Et comme cela sous entendait que la quasi totalité du film se passerait dans un unique décors, celle d’une maison forcément labyrinthique, Gérard Johnstone, également auteur du scénario, s’est ingénié a développé un récit qui évolue au fil des révélations et retournements de situation.

C’est ainsi qu’après une tentative de cambriolage foiré, le film semble tout d’abord s’engager sur une sorte de version néo-zélandaise de « Paranoiak » avec Morgana O’Reilly (pas avenante pour une rond dans ce film) en lieu et place de Shia LaBeouf dans le rôle de l’adolescent rebel électroniquement confiné à demeure. Et si comme dans « Paranoiak », la maison est pourvu dans un voisin louche (pour ne pas dire chelou), le récit bifurque vers le fantastique avec les premières manifestations paranormales de la maison. C’est aussi avec qu’elles que ce dévoile la dimension comique de ce récit de pure épouvante, au détour d’un affrontement épique entre l’héroïne, qui clairement ne s’en laissera pas compter, et …. un ours en peluche…

Dès lors les aspects de comédie horrifique vont aller crescendo. L’agent de probation de Kylie (Morgana O’Reilly) se révèle soudainement en chasseur de fantômes tout droit issu d’un film de James Wan (« Insidious » ou, « Insidious 2 » ou « Conjuring : Les Dossiers Warren », aux choix), à moins que ce soit de « Fantômes contre fantômes » de Peter Jackson (on est au pays de moutons, je vous le rappelle). Et le pire, c’est que le meilleur est à venir. Car là, on en est à peine au premier tiers du film et les vrais surprises et révélations sont à venir…

JPEG - 22.6 ko

A ce constat déjà très positif, il faut également ajouté les performances d’acteurs. Tous très bons dans leurs genres. A commencer par Morgana O’Reilly, que l’on a connu plus charmante et moins garçon manqué, mais aussi Glen-Paul Waru, l’agent de probation chasseur de fantômes et Rima Te Wiata, dans le rôle de Myriam, la maman pipelette, sans oublier Ryan Lampp dans le r^le d’Eugène. Et cela même si les noms de ces acteurs des antipodes ne vous diront rien. ou as grand chose.

Et comme on est tout point d’accord avec lui, on laisse la conclusion à Sir Peter Jackon  :
Une formidable comédie d’horreur, pleine d’esprit, qui vous fichera une sacré trouille. ! Une grande réussite !”

L’EDITION DVD

Le film y est proposé dans son plus simple appareil. A savoir en version originale sous titrée 5.1 sans version française ni bonus.
Si on regrettera l’absence d’un making of, ou d’une interview du réalisateur ou de l’équipe du film, on a en revanche rien contre en zone YO (où nous militons pour le cinéma en version originale) l’absence de VF

HOUSEBOUND EDITION SIMPLE DVD

Housebound
Film néo-zélandais de Gerard Johnstone (2014)
Scénario  : Gerard Johnstone
Avec Morgana O’Reilly (Kylie Bucknell), Rima Te Wiata (Miriam Bucknell), Glen-Paul Waru (Amos), Ross Harper (Graeme), Cameron Rhodes (Dennis), Ryan Lampp (Eugene), ...
Producteur  : Luke Sharpe
Producteurs exécutifs  : Michael Kumerich, Chris Lambert, Daniel Story, Ant Timpson
Musique originale : Mahuia Bridgman-Cooper
Images  : Simon Riera
Montage  : Gerard Johnstone
Création des décors : Jane Bucknell, Anya Whitlock
Direction artistique : Lyn Bergquist, Ross McGarva, Laura Smith, Haley Williams
Décorateurs de plateau : Graham Collins, Stephen Jaimeson, Simon Vine
Costumes  : Lissy Mayer
Maquillages  : Jacinta Driver
Production  : Semi-Professional

DVD
Couleur, Cinémascope, PAL
Audio  : Anglais (Dolby Digital 5.1)
Sous-titres : Français
Région  : 2
Nombre de disques : 1
Studio  : Luminor
Distribution  ; Optimal
Date de sortie  : 16 mars 2015
Durée  : 107 minutes


Images © Luminor / Optimal



Bruno Paul
21 février 2015






JPEG - 21.7 ko



JPEG - 9.1 ko



JPEG - 7 ko



JPEG - 9.7 ko



JPEG - 4.3 ko



JPEG - 5.7 ko



JPEG - 6.7 ko



WebAnalytics