YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Saint Seiya, édition Deluxe (T3)
Masami Kurumada
Kana

Suite à leur affrontement lors du tournoi galactique, les armures de Shiryu et de Seiya sont en bien piteux état. Et pour avoir une chance de vaincre les chevaliers noirs, le Saint de bronze du Dragon part pour Jamir, où résiderait un homme capable de réparer leurs armures. Toutefois, le vieux maître tient à avertir son disciple que, jusqu’à aujourd’hui, personne n’est revenu vivant de ce périple. Mais Shiryu est prêt à tout pour convaincre cet homme de les aider, quitte à y laisser la vie. Et c’est bien ce que va exiger Mü de Jamir : le sang du Dragon pour réparer les armures de bronze.



Seiya et ses amis sont arrivés devant l’entrée des grottes les menant vers leurs ennemis : les chevaliers noirs et leur chef, Ikki. Le Saint de bronze de Pégase à eu l’agréable surprise de récupérer une magnifique armure au design différent de la précédente. Mais Shiryu n’est, par contre, toujours pas revenu de Jamir, ce qui ne rassure pas le jeune homme. Mais il leur faut aller de l’avant et reprendre les éléments de l’armure d’or du Sagittaire. Seiya sera le premier à combattre son double à l’armure noire. Et ce pseudo Pégase ne semble pas faire le poids face aux météores de Seiya. Toutefois, si les coups reçus par notre héros ne semblent pas l’avoir blessé en surface, ils commencent à détruire son corps de l’intérieur, des taches noires apparaissant sur ses membres et son torse. Tel est le pouvoir du Black Ryuseiken, le poing de la mort noire.

JPEG - 55.3 ko

Ce tome 3 introduit un personnage qui va prendre une place primordiale dans la saga de « Saint Seiya » : Mü de Jamir. Ne faisons pas semble de ne pas le connaitre, il s’agit évidemment du Saint d’or du Bélier, seul capable de réparer les armures des autres Saints. Mais le prix à payer est lourd : la moitié du sang du demandeur. Le sang va toujours avoir un lien très fort avec les armures. Symbole de la vie, le sang répare mais fait aussi renaître l’armure d’Athéna dans la saga d’Hadès ou du Lost Canvas. Mü est un personnage plutôt pacifique, reclus dans la montagne loin des affaires du Sanctuaire. Il est acconpagné de son disciple, le sympathique et facétieux Kiki. Kurumada lui donne un aspect ambigu lors de cette première encontre, plus proche d’un vampire ou d’un sadique. Mais ce n’est en fait qu’une épreuve pour tester la volonté des chevaliers lui demandant son aide.

Ce tome 3 est aussi marqué par l’affrontement des Saints de bronze avec leurs doubles aux armures noires. Leurs adversaires semblent de force équivalente à la leur mais en réalité seul le chevalier noir du Dragon est réellement de force comparable à son homologue. Toutefois, Kurumada ne va pas facilité les combats de ses héros : pour Seiya, une attaque à retardement, pour Shun, le sauvetage de Seiya durant son combat. Pour Hyoga, ce sera son duel avec Ikki qui sera fatal. Il faut dire que les deux Saints sont très comparables dans leur psychologie : égocentrique, imbu de leur personne. Nous découvrons aussi la force et le point faible du Saint du Cygne, sa mère. Ce passé de Hyoga est l’élément clé qui explique sa façon de se comporter et ce qui le pousse à se battre.

Toujours extrêmement violent dans les scènes de combat, les tomes de « Saint Seiya » sont aussi très riches dans leur contenu, par l’arrivée de personnages clés ou par les révélations sur le passé des Saints de bronze. Une série culte que l’on relit avec énormément de plaisir.


Saint Seiya, édition Deluxe (T3)
- Auteur : Masami Kurumada
- Traducteur : Thibaud Desbief
- Éditeur français : Kana
- Collection : Big Kana
- Format : 145 x 210, noir et blanc - sens de lecture original
- Nombre de pages : 232 pages
- Date de parution : 3 juin 2011
- ISBN : 9782505011118
- Prix : 9,25 €


A lire sur la Yozone  :
Saint Seiya, la série culte
Saint Seiya, édition Deluxe (T1)
Saint Seiya, édition Deluxe (T2)


SAINT SEIYA –ULTIMATE EDITION- © 1985 BY MASAMI KURUMADA / SHUEISHA Inc.
© Edition Kana - Tous droits réservés


Frédéric Leray
15 juillet 2011






JPEG - 47.2 ko



JPEG - 31.5 ko



JPEG - 28.1 ko



JPEG - 33.7 ko



JPEG - 41.1 ko



WebAnalytics