YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Claymore, Livre 1/2
Coffrets 3 DVD - Kaze
5 janvier 2011

Le monde vit sous la terreur générée par les malebêtes, des monstres pouvant prendre forme humaine et se nourrissant de la chair des véritables habitants des villages, dans tout le royaume. Afin de lutter contre ces créatures, une organisation secrète a créé une race de guerrières mi femmes, mi malebêtes, capables de ressentir la maleforce et seules pouvant vaincre ces monstres : ce sont les Claymores. Armées de gigantesques épées, elles sont 47, chacune arpentant un territoire pour le purger de son mal. Le village de Raki, devant la recrudescence des morts suspectes, a fait appel à l’une de ces Claymores, ces sorcières aux Yeux d’Argent, couleur de leur armure. Sa rencontre avec Claire va bouleverser sa vie.



Claire

Cette femme, sans émotion, va lui ouvrir la porte d’un monde que peu d’êtres humains pourraient supporter. Pour pouvoir combattre les malebêtes, les Claymores utilisent aussi la maleforce, l’énergie maléfique de ces monstres, ce qui provoque des transformations hideuses de leur corps. Mais ces transformations ont une limite au-delà de laquelle la Claymore ne peut plus redevenir humaine. Mais sous ses airs d’être insensible, Claire va se révéler bien plus humaine qu’elle ne voudrait l’admettre. Surtout que Raki va se montrer capable de ramener la Claymore alors que sa transformation en malebête était presque achevée.

Thérèse

Quand Thérèse, la numéro 1 des Claymores, découvre la jeune Claire, celle-ci vient de subir les tortures d’une malebête et n’a plus d’endroit pour vivre. Jamais cette guerrière sans âme aurait pensé que cette petite fille allait provoquer sa déchéance. Car il existe une règle que les Claymores doivent impérativement respecter : elles ne peuvent tuer un homme. Et pour défendre cette fillette, Thérèse va enfreindre cette loi. Mais pire que tout, quand l’organisation lui envoie 4 de ses soeurs Claymores pour la punir, elle va tellement pousser à bout la plus jeune mais aussi la forte d’entre elles, qu’elle va provoquer son éveil. Car quand une Claymore utilise trop de maleforce, elle ne devient pas une simple malebête mais une créature hautement plus puissante appelée un Eveillé. Sous cette forme, la jeune Priscilla va réussir l’impensable : tuer Thérèse. Mais elle va aussi faire de Claire une créature assoiffée de vengeance.

JPEG - 30.1 ko

Le chef-d’oeuvre de Norihiro Yagi animé

« Claymore » est la série à succès de Norihiro Yagi. Le premier tome du manga parait en 2001 et comprend aujourd’hui 19 volumes dont 16 déjà sortis en France aux éditions Glénat. C’est en 2007 que les studios Madhouse, dont le talent n’est plus à démontrer, se lancent dans son adaptation en animé.

La réalisation est confiée à Hiroyuki Tanaka (« Mermaid Scar », « Ninja Scroll série TV »...) tandis que Takahiro Umehara (« Gilgmesh », « Shakugan non Shana »...) se charge du dessin des personnages. Les 26 épisodes de cette adaptation reprennent les 11 premiers tomes du manga et nous racontent la quête de vengeance de la jeune Claire, devenue cette créature semi humaine qu’est la Claymore pour venger celle qui fut pour peu de temps comme une soeur protectrice, Thérèse.

Le monde de « Claymore » est de la pure fantasy, où les monstres côtoient les humains. Si les malebêtes peuvent ressembler à des créatures mal dégrossies, proches des trolls, les Éveillés ont ces formes insectoïdes chères aux dessinateurs nippons. Mais ce sont les Claymores qui fascinent le plus. Peut-être (voire certainement), les hormones masculines sont-elles incapables de rester insensibles à ces beautés froides, sans âme, souvent cruelles, parfois perverses, mais surtout d’une rare violence. Elles gardent sous leur armure le secret d’un corps déformé par le mélange entre le sang humain et le sang des malebêtes. A aucun moment, nous ne voyons les conséquences physiques mais la répulsion de certains personnages en dit long. Si l’animé est très pudique sur le corps des Claymores, il l’est bien moyen dans la violence et le gore des combats. Les membres volent dans tous les sens, les blessures sont béantes et le réalisateur n’hésite pas à faire des gros plans dessus.

Mais ce qui fascine chez les Claymores et qui est magistralement rendue dans l’animé, c’est cette opposition entre la beauté glaciale de ces femmes et leur monstruosité intérieure, cette absence de sentiments qui n’est finalement que la supériorité de la bête sur l’homme. Pourtant, les Claymores vont s’éveiller à ces sentiments qui les répulsent et qui vont pour certaines les humaniser et d’autres les transformer en créatures inommables. Mais quel est le secret de leur création ? Quel mystère cachent les Claymores et surtout l’organisation qui les manipule ?

« Claymore  » est donc un très grand dessin animé, qui rend véritablement honneur à l’excellent manga de Norihiro Yagi.


Claymore, Livre 1/2
- Studio  : Madhouse Studios
- Réalisateur  : Hiroyuki Tanaka
- D’après l’oeuvre de : Norihiro Yagi
- Chara designer : Takahiro Umehara
- Compositeur : Masanori Takumi
- Directeur Artistique : Manabu Otsuzuki
- Production : avex mode D.N. Dream Partners Madhouse Studios NTV VAP
- Scénario : Daisuke Nishida (épisodes 3-4, 8) Kazuyuki Fudeyasu (épisodes 5-7, 10-13) Yasuko Kobayashi (épisodes 1-2, 9, 11, 13)
- Animation  : Haruhito Takada, Kim Dong Joon, Takahiro Umehara

Coffrets 3 DVD
Épisodes 1 à 13
DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 16/9
- Audio : Stéréo 2.0
- Langue : Japonais - Français
- Sous-titres : Français
- Navigation  : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Editeur : Kaze
- Sortie : 5 janvier 2011
- Prix public conseillé : 59,95 €


© Norihiro Yagi / Shueisha © DNDP, VAP, Avex Entertainment, Madhouse - Kaze - Tous droits réservés


Frédéric Leray
7 février 2011






JPEG - 28.5 ko



JPEG - 24 ko



JPEG - 23.4 ko



JPEG - 25.4 ko



JPEG - 19.6 ko



JPEG - 16.4 ko



JPEG - 20.8 ko



JPEG - 25.1 ko



JPEG - 25.9 ko



JPEG - 23.4 ko



WebAnalytics