YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Shakugan no Shana, volume 1 et 2
Dybex
2 DVD

Ce jour-là, j’ai découvert que j’étais mort. Car ceux que vous croisez dans la rue ne sont pas tous des humains mais des torches, des coquilles vides remplaçant temporairement des humains morts. Comment sais-je ce secret millénaire ? Parce qu’une Flame Haze m’a révélé qui j’étais réellement. Et qu’est-ce qu’une Flame Haze ? Là, cela devient une plus longue histoire...



Le royaume Pourpre

Le monde des humains n’est pas seul dans cet univers. Il existe au moins un monde parallèle : le Royaume Pourpre. Dans ce monde sévissent des créatures absorbant l’existence des êtres humains. Afin de ne pas créer un déséquilibre sur Terre, d’autres êtres de ce royaume remplacent cette existence par une flamme de vie éphémère, dont l’objet est de rendre la disparition de l’être humain plus douce. Ces pseudos humains sont appelés des torches. Les dévoreurs d’humains sont associés à des démons, les Rinnes. De leur côté, les gardiens de l’équilibre sont assistés par des Flame Haze, des combattants pourfendeurs de Rinne et même de seigneurs du Royaume Pourpre. Mais malheureusement, il n’y a pas vraiment d’entente parmi les défendeurs de l’équilibre et les Flame Haze ont une fâcheuse tendance à se combattre.

JPEG - 21.9 ko

Enfin, il arrive qu’une torche reçoive un don particulier, un trésor, elle est alors appelée Myste et l’un de ces trésors fut donné à un collégien, Yuji Sakai...

Yuji et Shana

Yuji prit conscience de sa mort en entrant malgré lui dans un sceau, protection magique permettant aux êtres du Royaume Pourpre d’intervenir sur Terre en toute discrétion. Il va se retrouver au milieu du conflit opposant le seigneur Friagne et son âme damnée Marianne au protecteur de l’équilibre Alastor et sa Flame Haze. Cette rencontre va chambouler la vie de Yuji et de Shana, la combattante aux cheveux et aux yeux de feu, porteuse d’Alastor. Car non seulement le jeune homme se souvient des autres torches qu’il voit disparaître mais sa propre torche ne semble pas vouloir s’éteindre : ce trésor est appelé l’enfant perdu de minuit car passé minuit, la torche de Yuji retrouve toute son énergie. A force de fréquenter Yuji, Shana va peu à peu s’humaniser, au détriment de ses qualités de combattantes. Mais en réalité, c’est la naissance de son amour pou cette torche qui trouble la Flame Haze. Pourtant, en combattant à ses cotés, elle va se découvrir une force insoupçonnée et de nouveaux pouvoirs.

Margery et le collecteur de corps

Quand deux Flame Haze se rencontrent, le choc est inévitable et quand la seconde s’appelle Margery Daw, l’associée du seigneur Marcosius, c’est explosif ! Car Margery est folle à lier. Elle a perdu la raison en devenant une Haze, traumatisée par un seigneur pourpre à l’aura argentée. Et dans le genre frappadingue, Marcosius n’est pas mal non plus. Ajoutez un énorme problème d’alcoolisme.. Elle cherche à tuer Lamies, un collecteur de corps, un seigneur récupérant les torches presque éteintes afin de trouver le moyen de sauver les futures. Et Lamies a surtout une mauvaise nouvelle pour Yuji : Friagne a décidé de dévorer les torches de la ville et anéantir celle-ci. Margery, Shana, Friagne, Lamies, quatre destinées qui vont provoquer un combat dont l’objet n’est pas moins que l’avenir de l’humanité.

JPEG - 32 ko

Êtes-vous sur d’être vivant ?

Une question qui pourrait vous trotter dans la tête après quelques épisodes de cette excellente série. Celle-ci recèle de nombreuses qualités par un scénario tragique mais plein d’espoir. L’univers créé par Takahashi est parfaitement développé afin d’en tirer la substantifique moelle. Même si l’on peut associer les sceaux à d’autres identiques comme ceux de “X”, ils n’en sont pas moins des éléments parfaitement intégrés à cet univers. L’idée originale des torches laisse présumer de nombreux possibilités d’aventures et est une source d’inspiration entretenue avec succès dans ces 10 premiers épisodes, déroulés à un rythme soutenu.
Si les luttes intestines prennent beaucoup de place dans les premières aventures, l’évolution de Shana devient le second focus de ces 2 volumes.

On regrette toutefois que le graphisme soit un peu en dessous de la qualité du scénario, avec souvent des décors très légers, pour ne pas dire pas très beau et aussi un peu répétitif. Mais heureusement, cela n’est pas constant et les personnages sont par contre bien dessinés.

Shakugan no Shana” est donc une très bonne série qui mérite sincèrement un attentif coup d’œil.


Shakugan no Shana, volume 1 et 2
Épisodes 1 à 5 et 6 à 10
- Production : Shakugan no Shana Production Committee
- Réalisateur : Takashi Watanabe
- D’après l’œuvre de : Yashichiro Takahashi
- Character design : Mai Otsuka
- Compositeur : Ko Otani
- Studio : J.C. Staff

DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 4/3
- Audio : 2.0
- Langue : Japonais
- Sous-titres : Français
- Navigation : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Éditeur : Dybex
- Sortie : 29 mai et 10 juillet 2008
- Prix public conseillé : 19,99 €


© Edition Dybex - Tous droits réservés



Frédéric Leray
29 décembre 2008






JPEG - 6.3 ko
Yuji



JPEG - 8.8 ko
Shana



JPEG - 48.8 ko



JPEG - 6.7 ko
une torche



JPEG - 7.1 ko



JPEG - 7.4 ko



JPEG - 6.8 ko
Marianne et Friagne



JPEG - 7.9 ko
Margery



JPEG - 9.1 ko
Marcosius



JPEG - 7.8 ko
Lamies



JPEG - 8.7 ko



JPEG - 8.3 ko



JPEG - 7.8 ko



JPEG - 29.9 ko



WebAnalytics