Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Carnets de l’Apothicaire (Les) (T3)
Itsuki Nanao et Nekokurage
Ki-oon

Après avoir sauvé Lifa, notre petite Mao Mao est invitée à la réception d’hiver, un grand banquet où les grands pontes de la cour intérieure sont conviés. Après avoir ingurgité une soupe empoisonnée, elle se réveille un peu tard et s’empresse, tout en s’excusant, de se rendre auprès de Gyokuyo. Ce derneir l’attend depuis quelques heures pour lui remettre cette fameuse soupe empoisonnée confiée par Jinshi. Destinée au départ à Gyokuyo, il charge Mao Mao de trouver qui a voulu l’empoisonner. A l’aide de coton, de farine et d’un pinceau, elle trouve quatre empreintes différentes et soupçonne la goûteuse de Lishu.



Pendant la réception, Mao Mao a reçu un collier et trois épingles à cheveux. La cour intérieure étant interdite aux hommes, ils peuvent les inviter à l’extérieur en leur offrant des épingles à cheveux. Elle décide donc d’utiliser les faiblesses d’un soldat pour rentrer temporairement chez elle. En échange, Mao Mao lui propose un séjour au palais vert-de-gris avec Mei Mei, Joka et Pailin, trois courtisanes inaccessibles pour le commun des mortels. Il peut difficilement refuser cette occasion unique.

PNG - 345.4 ko

Mao Mao rentre donc chez elle, au quartier des plaisirs pour trois jours de liberté. Elle est très mal accueillie par la patronne du palais vert-de-gris qui la traite de petite ingrate. Elle y laisse Lihaku, impressionné par les lieux. Après dix mois d’absence, elle se rend chez son père, ravi de la revoir.

PNG - 457.1 ko

Itsuki Nanao nous dépayse en permettant à Mao Mao de regagner sa maison pour quelques jours, Exit les complots de la cour, pour laisser place à sa vie personnelle au quartier des plaisirs. On découvre son père, un apothicaire doux, qui en profite pour parfaire les connaissances de sa fille. Ils élucident ensemble une nouvelle affaire d’empoisonnement, un beau travail d’équipe.

Un souffle de fraicheur plane sur ce troisième tome avec le voyage de notre héroïne au quartier des plaisirs qui lui avait manqué. Elle ne se doute pas de ce qui l’attend au retour au pavillon de Jade… Le personnage de Jinshi évolue, aurait-il des sentiments pour Mao Mao ? La suite nous en dira plus, avec une potentielle histoire d’amour, pourquoi pas.

Sur fond de complots, “Les Carnets de l’Apothicaire” est une belle série, étonnante, qui donne beaucoup de plaisir à la lecture, avec une fois de plus de beaux dessins détaillés de Nekokurage, à commencer par les couvertures soignées. Après une couverture verte, puis rose, ce troisième tome a une prédominance bleue.

Le quatrième tome s’annonce sous de bons auspices !


Les Carnets de l’Apothicaire (T3)
- Série : Les Carnets de l’Apothicaire
- Auteur : Itsuki Nanao, d’après le roman de Natsu Hyuuga
- Dessins : Nekokurage
- Traducteur  : Géraldine Oudin
- Éditeur français : Ki-oon
- Collection : Seinen
- Format : 13 x 18 cm, noir et blanc - Sens de lecture original
- Pagination  : 194 pages
- Date de parution : 6 mai 2021
- Numérotation ISBN : 9791032707975
- Prix : 7,90 €


A lire sur la Yozone :
- Les Carnets de l’Apothicaire - la bande-annonce
- Les Carnets de l’Apothicaire (T1)
- Les Carnets de l’Apothicaire (T2)


© Natsu Hyuuga / Shufunotomo Infos Co., Ltd. © Itsuki Nanao / SQUARE ENIX
© Ki-oon -Tous droits réservés



Anne Schnebelen
18 mai 2021




PNG - 155.6 ko



PNG - 136.7 ko



PNG - 49 ko



PNG - 113.2 ko



PNG - 141 ko



PNG - 127.9 ko



Chargement...
WebAnalytics