Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Scott Pilgrim Perfect Edition T2
Bryan Lee O’Malley
Hi Comics

La nouvelle copine de Scott Pilgrim, Ramona Flowers, a rendu sa vie un petit peu compliquée. Elle a sept ex petits amis maléfiques, et ils se présentent un par un pour défier Scott ! Pire que tout, son nouvel amour veut maintenant qu’il trouve un BOULOT !!!



On suit la vie sans doute très autobiographique d’un jeune adulte à Toronto qui a du mal à trouver un chemin dans la vie. Sa recherche d’un travail est hilarante. Il se rétracte très vite car il n’a aucune confiance en lui. Être embauché comme plongeur dans un bar est présenté comme une victoire finale de jeux vidéo. Scott Pilgrim est un roman d’initiation geek. Ce glandeur a trouvé l’amour mais il doit battre les sept ex maléfiques de son amoureuse, Ramona Flowers, sinon il devra rompre. Les conflits amoureux ne sont pas résolus par des mots mais par des combats magiques. Ce challenge rend cette histoire d’amour exceptionnelle. En effet, l’histoire d’amour est mixée avec les jeux vidéo et Dragon Ball Z. Le dessin est aussi un mélange réussi entre manga et cartoon. Toutes les émotions passent par les yeux. L’utilisation de couleurs vives embellissent le style de Brian Lee O’Maley.

JPEG - 40.8 ko

Tout cela vous semble étrange et ce n’est pourtant qu’un élément de cette histoire délirante. Certains personnages savent qu’ils sont dans une bd. Des passages secrets permettent de se téléporter. Après avoir exprimé son amour, une épée sort du cœur de Scott et il devient courageux. L’auteur rejette le réalisme. C’est comme si les délires dans sa tête de geek devenaient réels. Dans Scott Pilgrim, on ne pense pas seulement à exploser l’ex de son amoureuse, on le fait à coup de marteau et cela même si les tous les spectateurs trouvent ce choix d’arme ridicule. Une joueuse de batterie avec un bras bionique extensible peut blesser un fan maladroit. Les dialogues restent le plus souvent quotidiens et ce décalage entre image et texte est très drôle.

Visuellement O’Malley multiplie les trouvailles. On retrouve des influences : le pouvoir d’un ex fait penser au Phénix de Marvel. Chaque personnage a une case amusante avec son identité, son âge, son niveau et ses différentes humeurs au fil du récit. Scott progresse dans sa quête alors que son score s’affiche. Pour montrer la faim et le manque d’argent, O’Malley dessine des piles vides. Quand les lettres s’effacent peu à peu pour devenir des traits, on comprend que Scott ignore les conversations. On sent que l’auteur s’accorde une grande liberté – il note même les horaires d’une boutique. On est plus dans la parodie que dans le récit d’aventure. Dans le chapitre « L’horreur existentielle de Honest Ed », Scott doit effectuer une course dans un supermarché mais son esprit est mis à mal par des objets inutiles qui le poussent à l’achat !

Fan de rock, ce roman graphique est aussi fait pour vous. Au cours d’une scène se déroulant dans un concert, le dessinateur se concentre sur les réactions variées du public. Les étudiants sont soient blasés, soient emportés par la musique. Scott et ses amis se retrouvent backstage avec le groupe. Envy Adams, la chanteuse est une ancienne petite amie de Scott. Au fil du récit, les combats de Scott sont intercalés avec les débuts de carrière d’Envy et sa progression vers le statut de rockstar. Scott joue aussi dans son propre groupe. Dans la suite du volume, on assiste à un combat de solo de basse et d’ondes sonores. Cependant tout cela est parfois dur à suivre.

Ce comics est aussi progressiste. Scott est un bon garçon. Il ne fume pas, ne boit pas, respecte les femmes et refuse de frapper une fille.

JPEG - 55.6 ko

En dépit de la présence de plusieurs homos, on peut regretter que l’amour lesbien ne soit jamais explicite, bien qu’un ancien amour de Ramona soit justement une fille.

Hi comics réédite cette série dans une superbe édition avec une couverture solide, un papier de qualité et de nombreux bonus : le schéma des relations entre les protagonistes, un carnet de croquis de personnages, de pages et d’une scène, des publicités et des épisodes inédits.

Ce deuxième tome de « Scott Pilgrim Perfect Edition » est une lecture rafraîchissante. La maladresse de son antihéros est touchante. Et si le récit part dans tous les sens, ces détours apportent originalité, humour et quelques bonnes trouvailles visuelles.


Scott Pilgrim Perfect Edition Tome 2
Série : Scott Pilgrim
Scénario et dessin : Bryan Lee O’Malley
Couleur  : Nathan Fairbairn
Traduction  : Philippe Touboul
Editeur  : Hi Comics
Format  : 15,7 x 23,5 cm
Pagination : 432 pages couleurs
Dépôt Légal : 19 juin 2019
Numéro ISBN : 9782378870423
Prix Public : 24.90


A lire sur la Yozone
- Scott Pilgrim (T1) Precious Little Life, (T2) Vs the World
- Scott Pilgrim (T3) The infinite Sadness (T4) Gets it together
- Scott Pilgrim (T5) Vs the Universe (T6) Finest Hour

- Scott Pilgrim, le film


Illustrations © Bryan Lee O’Malley / Hi Comics



Corentin Grebert
15 juillet 2019




JPEG - 30.7 ko



Chargement...
WebAnalytics