YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




King’s Game, tome 5 : Apocalypse
Nobuaki Kanazawa
Lumen, traduit du japonais (Japon), Teenmovie horrifique, 412 pages, octobre 2016, 15€

Règle 1 : Tous les lycéens du Japon participent à un jeu du roi.
Règle 2 : Les ordres du roi sont absolus et doivent être exécutés sous 24h.
Règle 3 : Ceux qui n’obéiront pas au roi auront un gage.
Règle 4 : Aucun abandon ne sera toléré.



Le premier « King’s Game » a été écrit par Nobuaki Kanazawa, auteur et scénariste japonais, comme un livre pour portable. A la suite de ce premier opus, l’auteur créa trois ouvrages : « Spiral », qui se passe environ un an après le premier et raconte une histoire arrivée en même temps que l’histoire du premier, « Extrem » décrit des évènements qui se passent en parallèle de « Spiral », tandis qu’ « Origin » est un préquel. Un peu perdu ? Pas grave, « Apocalyse  » vient clôturer tout cela puisque ce dernier opus commence tout de suite après les dernières lignes de « Spiral ». Si Hatsuki Kodama, héroïne de « Spiral », apparaît à une ou deux reprises, c’est un tout nouveau groupe d’adolescents qui jouent les premiers rôles dans ce récit.

Il n’est pas la peine de revenir sur le thème du livre, vous le connaissez. Et les réactions des différents protagonistes a, il faut le dire, un petit goût de réchauffé. Même le fait que le jeu concerne tous les lycéens japonais ne pimente pas le jeu, c’est le cas de le dire. Surtout qu’il est impossible de suivre plus de deux millions de personnages.

Ce que tout le monde attend d’un dernier tome d’une série relativement avare en informations, c’est justement le pourquoi du comment : comment le roi peut-il savoir qu’un ordre a été exécuté alors même que tout s’est passé à huis-clos, comment peut-il punir plusieurs personnes en même temps et sans intervention extérieure ?
Et franchement, ce n’est pas les pseudo débats politiciens, ni l’intervention aussi étrange qu’apparemment inutile de deux adolescents stéréotypés (le geek puceau et la pauvre petite fille finalement sociopathe) qui vont changer les choses. Les hypothèses vont bon train mais rien n’est étayé ni vraiment crédible…Et les solutions proposées tiennent aussi mal la route que les hypothèses dont elles sont issues.

C’est dommage, la série avait franchement bien commencé avec une ambiance extrêmement bien menée et une psychologie très fine des adolescents en crise.
Il faut parfois savoir s’arrêter à temps, ce n’est pas nouveau. Et définitivement, ce cinquième tome était trop…ou pas assez. Mais après tout, on ne peut pas vraiment dire que le récit soit fini.
Et vous, vous entretenez quelle relation avec votre portable ?


Titre : King’s Game Apocalypse (Ousama Game Metsubou , 2011)
Série : King’s Game (Ousama Game ), tome 5/5
Auteur : Nobuaki Kanazawa
Traduction du japonais (Japon) : Hana Kanehisa
Éditeur : Lumen
Pages : 412
Format (en cm) : 14 x 22,5 x 3,3
Dépôt légal : octobre 2016
ISBN : 9782371020856
Prix : 15 €



À lire également sur la Yozone :

Le roman :
- King’s Game
- Spiral

Le manga :
King’s Game : le nouveau jeu de la mort !
King’s Game (T1)
King’s Game (T2)
King’s Game (T3 et 4)
King’s Game (T5)

King’s Game Extreme (T1 et 2)
King’s Game Extreme (T3)
King’s Game Extreme (T4 et 5)

King’s Game Origin (T1 et 2)
King’s Game Origin (T3 et 4)
King’s Game Origin (T5 et 6)

King’s Game [Spiral] (T1 et 2)
King’s Game [Spiral] (T3 et 4)



Emmanuelle Mounier
2 août 2017






JPEG - 30.1 ko



WebAnalytics