YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Billy Bat (T3)
Naoki Urasawa et Takashi Nagasaki
Pika

Le destin n’apporte parfois que malheur comme cette malédiction qui semble imprégnée ce rouleau. Kanbei, shinobi de son état, va l’apprendre à ses dépens. Le jeune homme est issu d’un village où les enfants subissent un entraînement de ninja dès leur plus jeune âge. Kanbei ne se séparait jamais de trois très bons camarades. Malheureusement en acceptant cette mission du seigneur Momochi consistant à amener un rouleau dans le pays de Kii, Kan devient l’homme à abattre et qui mieux que ses amis pour le poursuivre. Kan est surtout reconnu pour sa vitesse et sa ruse, voire sa lâcheté, alors affronter ceux qui connaissent tous ses points faibles est un vrai défi. Et pourtant, le vrai danger et tout autre, bien plus pervers, en forme de chauve-souris



Pour comprendre la malédiction liée à ce rouleau, il faut remonter au temps où François Xavier tenta de convertir le Japon au catholicisme. Ce jésuite est à l’origine de ce rouleau qui peut apporter puissance absolue comme le pire chaos. Alors qu’il s’apprêtait à mourir, il confia le rouleau au jeune Yajiro pour qu’il l’enterre. Mais le jeune homme n’était pas prêt à comprendre l’enjeu. Tout comme Kan ne comprend pas pourquoi Gen l’a trahi, pourquoi Gon tenta de le noyer. Après sa chute dans la rivière, Kan se réveille dans la hutte d’un homme qui tente de le convaincre de se débarrasser du rouleau. Mais il y a cette chauve-souris qui lui parle dans sa tête, qui lui dit de tuer cet homme, ce Yajiro. Mais Kan est trop lâche pour cela... Ou est-ce sa conscience...

JPEG - 34.6 ko

Ce troisième tome de « Billy Bat » nous entraîne dans le Japon médiéval, durant la période de réunification. Nous suivons la nouvelle victime de la chauve-souris, un ninja du nom de Kanbei. Le jeune homme va faire face à la réalité de l’activité de shinobi. Une mission à remplir, aucun ami, il ne faut compter que sur soi. Kan se confronte à ses meilleurs amis et va effectuer une introspection à coup de flash-back qui révéleront ses véritables qualités. On retrouve encore une fois l’importance de l’enfance dans la destinée des hommes, un thème cher à Naoki Urasawa. On retrouve un peu la logique structurelle de la série « 20th Century Boys » dans ce tome 3, car tout ce que les jeunes ninjas auront expérimenté dans leur jeunesse impactera leurs actions futures... Mais, et la chauve-souris dans tout cela me direz-vous ?

Billy Bat n’apparait ici que sous forme de la mauvaise conscience de Kanbei, le poussant à des actions souvent d’une grande lâcheté. Entre ombre maléfique et démon harcelant le pauvre shinobi, on n’en saura finalement pas beaucoup plus sur cette créature. En fait, l’effet de surprise et l’originalité des deux premiers tomes ont fait long feu. Même si Urasawa demeure un habile conteur qui nous tiendra en haleine durant tout le tome, les quelques personnages historiques utilisés ici nous parlent moins à nous autres occidentaux et le lecteur regrette la trop faible interlude sur le personnage principal de la série. C’était justement la plus grande fréquence des aller-retours entre les différentes époques qui faisait tout l’intérêt de la série.

« Billy Bat » perd un peu en originalité, Urasawa revenant à un style scénaristique déjà bien rodé. On espère que le prochain tome relancera le suspens de l’histoire de base.


Billy Bat (T3)
- Auteur  : Naoki Urasawa
- Co-auteur  : Takashi Nagasaki
- Traducteur  : Sylvain Chollet
- Éditeur français : Pika
- Collection : Seinen
- Format : 130 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Nombre de pages : 224 pages+4 pages couleur
- Date de parution : 1er juin 2012
- Numéro ISBN : 978-2-8116-0694-7
- Prix : 8,05 €


A lire sur la Yozone :
Billy Bat (T1 et 2)


© Edition Pika - Tous droits réservés



Frédéric Leray
23 août 2012






JPEG - 25.6 ko



JPEG - 30.7 ko



JPEG - 31 ko



JPEG - 40.9 ko



WebAnalytics