YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Medium - L‘intégrale saison 6
Coffret 5 DVD - CBS DVD / Paramount France
5 juillet 2011

Beaucoup ne donnaient pas cher, il y a 6 ans, de la peau de Médium. Avec sa structure répétitive de formula-show (chaque épisode débutant sur un rêve prémonitoire de son héroïne), il était à craindre que la série, inspirée de la vie de la vraie Allison Dubois, tourne rapidement en rond. Mais c’était mal connaitre son créateur : Glenn Gordon Caron. Déjà à l’origine de « Clair de Lune », la série avec Cybill Shepherd qui a révélé Bruce Willis, ce touche-à-tout de génie est parvenu à trouver le dosage parfait entre chronique familiale, enquête policière et fantastique, et à renouveler tout au long de ces années les sujets, thèmes et circonstances du programme.

Une très bonne série, donc, dont l’intégrale de la saison 6, en coffret 5 DVD chez CBS DVD / Paramount Pictures France, est complétée par des bonus de qualité et, en particulier, une interview fleuve de Glenn Gordon Caron (le créateur) par Patricia Arquette (l‘actrice principale).



LE SUJET

Tout juste sortie d’un coma, Allison Dubois reprend doucement sa vie de famille. Un retour à la vie normale qui, pour Allison Dubois, est également synonyme d’un retour de ses visions. Des visions de cauchemars dans lesquels elle assiste impuissante à des crimes en train de se commettre et qui l’amènent, en dépit des conseils de son mari, à reprendre sa fonction de consultante pour le bureau du procureur de la ville de Phoenix.

JPEG - 27.6 ko

CE QUE L’ON EN A PENSÉ

Que l’on suive assidument ou pas (comme moi qui ai abandonné après quelques épisodes de la première saison pour cause de diffusion en version française sur M6) les aventures télévisuelles d’Allison Dubois ne pose aucun problème pour aborder cette 6e saison. La formule est toujours la même. Allison rêve (un truc en général pas cool) et se réveille en sursaut dans son lit. Elle porte toujours des pyjamas importables et réveille quasiment à chaque fois son mari. Un mec d’une gentillesse et d’une patience extrême (le mari parfait) qui, comble de l‘histoire quand on est marié à une extralucide, est ingénieur, autrement dit un cartésien. Ce qui nous vaut, entre autres, dans l‘épisode « Noces de Sang », un formidable monologue sur le libre arbitre, la théorie du chaos et la non immuabilité du temps qui en découle.

C’est d’ailleurs l’un des éléments qui a séduit Glenn Gordon Caron, pas très versé en paranormal, lorsqu’il a rencontré la vraie Allison Dubois. Le fait qu’elle soit mariée avec un scientifique. Lui qui n’était pas très chaud pour se lancer dans l’aventure médium, s’est finalement dit que ce paradoxe était intéressant.

Mais ce n’est pas tant que la série soit inspiré d’un personnage réel qui en fait le succès. La force du show réside plutôt dans la diversité des scénarii qui, en dépit du carcan structurel de chaque épisode (le formula-show), se montrent quasiment chaque fois « originaux ». Je mets effectivement originaux entre guillemets, car cette originalité est parfois (souvent) empruntée. Comment en effet ne pas penser à « Death Note » dans l’épisode « La loi des nombres », quand Allison voit sur le front des personnes qu’elle croise le nombre de jours qu’il leur reste à vivre. Et que dire de l’épisode « La Nuit des morts-vivants » qui, exploit technique et narratif, piège Allison, devenue Barbara, dans le cauchemar titre en noir et blanc réalisé en 1969 par George A. Romero, sous couvert d’une réflexion Cravenienne, pour ne pas dire Freddynienne, sur les conséquences de trouver la mort dans un rêve.

JPEG - 27.7 ko

L’autre atout majeur de Médium, comme je l’indiquais en préambule, tient dans le savant équilibre entre polar fantastique et chronique familiale. Outre la convalescence d‘Allison, Joe, au chômage, finit par trouver un boulot auprès d‘un espèce de geek génial borderline. Quant aux filles, Ariel, Bridge et Marie, elles continuent d’explorer leurs pouvoirs de voyance, prenant l’une après l’autre, intrigue ou sous-intrigue à leur compte. En particulier Ariel dans « Avec le temps ».
Une très bonne saison d’une très bonne série qui donne envie de découvrir au plus vite la saison 7, voire, pour les mauvais élèves comme votre serviteur, de regarder les saisons précédentes.

JPEG - 25.2 ko

L’EDITION DVD

D’une interactivité sobre mais efficace, cette intégrale de la saison 6 regroupe les 22 épisodes sur 5 DVD. 4 épisodes et un bonus sur les disques 1 et 2, 5 épisodes sur les disques 3 et 4 et, de nouveau, 4 épisodes sur le disque 5 qui comprend aussi le reste des bonus.
La série est proposée en version française, allemande, espagnole, italienne en Dolby Digital Surround et en version anglaise 5.1. On ne vous cachera pas, en tant qu’intégriste de la version originale sous-titrée, que c’est cette dernière que nous vous conseillons. Que vous soyez Français, Danois, Allemand, Espagnol, Italien, Suédois, Norvégien, Finnois ou Hollandais du reste, puisque des sous-titres sont à disposition dans toutes ces langues. Même si on doit vous avouer ne pas les avoir tous testés.
Bon, comme le dirait Stéphane Pons (cf : « Vampires Diary »), tout ce qui touche aux menus et à la gestion de l’environnement numérique reste basique. Ca n’exploite certes pas complètement les possibilités offertes par le support DVD mais c‘est simple, propre et sérieux.

CONCLUSION

Si vous ne connaissez pas encore « Médium » (de quelle planète êtes-vous donc ?), sachez qu’il s’agit d’une très bonne série fantastique tout public, néanmoins intelligente et que l’on peut l’aborder sans forcément avoir vu le début. Qu’avec cette 6e saison, elle franchit le cap du 100e épisode (« Un seul être vous manque »), une saison qui contient quelques perles (« La nuit des morts-vivants », « Avec le Temps » , « Puisqu’il faut partir »), un double épisode (« Don du Sang… ») et qu’elle est complétée de 5 suppléments.

MEDIUM L’INTEGRALE DE LA SAISON 6

Titre original : Medium
Genre  : fantastique
Série  : américaine
Créateurs  : Glenn Gordon Caron
Producteurs  : Laurie Seidman, Glenn Gordon Caron, Kelsey Grammer, ….
Diffusions TV : CBS (USA), M6 (France)

Épisodes  : 22 épisodes
Durée moyenne : 42 minutes

Édition DVD
« Médium L’intégrale de la saison 6 »

Pal, zone 2, Couleurs, 5 DVD9 (simple face, double couche)
Nombre de disque : 5 (DVD-9)
Nombre d’épisodes : 22
Durée approx. : 915 minutes env.
Boîtier  : Coffret cartonné contenant 3 boitiers avec jaquette en français.
Sérigraphies  : quasi identiques sur les 5 DVD - A noter que les indications et titres des épisodes sont en anglais.

Format image  : 1.78:1
Format TV : 16/9 compatible 4/3
Langues : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français, Allemand, Italien & Espagnol (Dolby Digital Surround)
Sous-titres : Anglais pour les malentendants, Français, Danois, Allemand, Espagnol, Italien, Suédois, Norvégien, Finnois, Hollandais et option sans sous-titre.

SUPPLÉMENTS
- Le 100e épisode de Médium : Une célébration (3’45’’)
- Zombies en liberté : Lemaking of de « La Nuit des Morts-Vivants » (7’40’’)
- Le Cerveau de Médium : L’interview de Glenn Gordon Caron par Patricia Arquette (original et intéressant) (30’45’’)
- La musique de Médium (7’15’’) un sujet également très intéressant.
- Médium Double sans Crème (5,55) révélation sur le personnage de Marie.

Parution (France) : 5 juillet 2011
Édition  : CBS DVD
Distribution (France) : Paramount France
Presse Internet  : Way to Blue (Paris, France)

Prix conseillés
- Coffret DVD : 29,99 €

LIEN(S) YOZONE

=> Extrait : Le cerveau de Médium

=> L’intégrale de ls saison 1 en DVD
=> Chronique de la saison 3
=> Chronique de la saison 4

=> Une ancienne interview de Patricia Arquette
=> Une ancienne interview de Jake Weber


TM, Ò et © 2011 by Paramount Pictures. Tous droits réservés. © 2011 CBS Studios Inc. CBS et tous les éléments s’y rapportant sont des marques déposées de CBS Broadcasting Inc. Tous Droits Réservés.



Bruno Paul
24 juillet 2011






JPEG - 17.2 ko



JPEG - 6.4 ko



JPEG - 17.5 ko



JPEG - 9.7 ko



JPEG - 6.4 ko



JPEG - 7.9 ko



JPEG - 10.9 ko



JPEG - 9.4 ko



JPEG - 8.8 ko



WebAnalytics