YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Eternal Sunshine Of The Spotless Mind
Sortie 6 avril 2005
Edition double DVD Universal Vidéo


Genre : Science Fiction (le film de l’année 2004).
Durée : 1h43 (approx pour le film).

« Eternal Sunshine of the Spotless Mind » ou le film SF de l’année 2004. Une œuvre profondément originale, touchante et sensible. De cette histoire d’effacement volontaire de la mémoire dont la Yozone vous avez déjà dit tout le bien qu’elle en pensait à sa sortie en salle (cf. critique Ciné), on soulignera aussi le coté « traditionnel » de la réalisation. Peu d’effets numériques, tout à l’ancienne et à l’artisanale (Yeah !).

Œuvre foisonnante, pas obligatoirement facile à suivre dans ses 20 premières minutes, mais qui vaut vraiment le coup de s’accrocher car la récompense est de taille au finish, « Eternal Sunshine... » n’a pas reçu au cinoche l’accueil qu’il méritait. C’est dommage, bien dommage.

L’édition double DVD qui sort aujourd’hui vaut incontestablement l’achat en offrant aussi une liste de bonus très intéressants. Mais par dessus tout, ce que l’on constate d’évidence, c’est la totale implication des acteurs et des techniciens dans un projet original. Et attention, pas n’importe quels acteurs : Jim Carrey, Kate Winslet, Kirsten Dunst, Elijah Wood, Mark Ruffalo, etc,. La liste impose quand même un respect évident.

Visiblement, l’équipe a été emballée par ce projet, les spectateurs qui l’ont vu en salle ont adoré et il n’y a donc aucune raison pour que vous ne vous précipitiez pas sur ce double DVD. C’est un ordre !

En résumé, un film de SF comme on aimerait en voir plus souvent. Le genre de truc qui vous laisse une banane incroyable à la fin et vous fait aimer la vie.

S’il n’y en a qu’un à sauver dans la production pléthorique qui nous tombe dessus chaque année, je m’implique et m’engage, pour moi, c’est celui là !

Stéphane Pons

FICHE TECHNIQUE

Eternal Sunshine of the Spotless Mind : Double DVD
Film américain de Michel Gondry (France), 2004
Édition & Distribution : Universal Vidéo, EDV 764
Presse : Universal
Prix indicatif : 24 €.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
Édition bipack au look sympa.
DVD 1
Simple face et double couche (7,75 Go), Pal, Zone 2.
Durée film : 1h43’ (approx)
Menus d’accueil en Français & Anglais.
Format image : 1.85.1 format original respecté pour un 16/9 compatible 4/3.
Format Son : VF en 5.1 Dolby Digital & DTS (non testée) et VO (Américaine) en Dolby Digital 5,1
Sous-titre : Français et Anglais pour malentendants.
Chapitres : 20 chapitres

BONUS
Tous les bonus sont en VO avec les options de sous-titrage (au choix) du DVD.
Les coulisses du film : making of avec plein d’interviews (acteurs, réalisateur, équipe technique) et des séquences inédites. Bilan : les gens intelligents font (souvent) des films intelligents !
Entretien avec Jim Carey et Michel Gondry : interviews croisées, parsemées de nombreux extraits du tournage (y compris sur le travail préparatoire des acteurs).
Film commenté par Michel Gondry et Charlie Kaufman : intéressant (surtout sur la genèse du film et sa réalisation) et fait avec beaucoup d’humour.
Scènes inédites (VO) : si ce n’est l’évidente volonté de limiter le film dans sa durée, on pourra regretter que l’ensemble de ces scènes n’aient pas donné lieu à une version longue en DVD.
Clip de « Light and day » des Polyphonic Spree (2’58) : chanson pop sympa et clip réalisé avec des images du film parfois « transformées ».
Publicité Lacuna (35’’) : le futur au coin de votre rue comme si vous y étiez.

DVD 2
Simple face et simple couche (3,4 Go), Pal, Zone 2.
Durée film : 1h43’ (approx)
Menus d’accueil en Français & Anglais.
Format image : 4/3.
Format Son : VO (Américaine) en Dolby Digital 5,1
Sous-titre : Français et Anglais pour malentendants.

Dans la tête de Michel Gondry : il est super, génial, inventif, doué, brillant, etc,. Tout le monde est d’accord et moi aussi ! Ceci dit, un intéressant making of sur son travail.
Anatomie d’une scène, « Saratoga Avenue » : docu intéressant ou comment une idée de réalisation trouve ses solutions techniques à travers l’imaginaire du réalisateur.
Une conversation avec Kate et Michel : dialogue entre le réalisateur et son actrice. Un peu complaisant mais instructif.
Scènes inédites entières : 7 scènes que l’on aimerait bien voir monter définitivement un jour.

APPRÉCIATION GLOBALE
Le DVD à ne pas rater, pour le film SF de l’année 2004. Point !


Stéphane Pons
31 mai 2005






JPEG - 25.4 ko



JPEG - 20.4 ko



WebAnalytics