YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




20th Century Boys, chapitre 3
Edition simple - Kaze
7 juillet 2010

Toutes les sagas ont une fin, et ce troisième film tiré de la série culte 20th Century Boys nous offre un véritable feu d’artifice. Enfin, le mystérieux Ami va tomber le masque, Kenji revient pour réparer une énorme faute et le monde est à l’aube de l’extinction de l’humanité. Une grande réussite dans la continuité des deux précédents, trois films qui vont devenir aussi cultes que le manga de Naoki Urasawa.



LE SUJET

Ami a réussi le coup du siècle. Après avoir fait assassiner une de ses doublures, il est parvenu à faire croire à tous en sa résurrection ! Il n’est plus simplement une icone mais véritablement un dieu ! Le même jour, il répandait dans Tokyo un poison mortel qui tua un tiers de la population. Kanna est devenue une rebelle aux méthodes plutôt radicales, connue sous le surnom de la reine de glace.
Sur une route de campagne, un motard se dirige vers Tokyo, comme seul bagage, une guitare. Il vient réparer une erreur qu’il a commise en 1969, une action qui va créer ce monstre connu aujourd’hui sous le nom d’Ami. Rien ne va plus pouvoir arrêter Kenji, car à cet an 3 après Ami, la fin du monde est annoncée, et ce seront des vaisseaux spatiaux extra-terrestres qui puniront ceux qui ne croient pas dans Ami.

CE QUE L’ON EN A PENSÉ

3e et dernier film de l’adaptation de la série de Naoki Urasawa, « 20th Century Boys ». Après un petit résumé des épisodes précédents, plutôt bien fait, nous nous retrouvons à l’an 3 après Ami pour le final apocalyptique écrit par ce dictateur masqué, quand il était enfant. Comme pour les trois premiers opus, nous serons guidés par la musique du titre des T-Rex qui donna celui de la série. Et cette fois, la musique va prendre une place d’importance avec le retour de Kenji. Moins fou que les deux premiers opus, on sent bien qu’il s’agit de l’ultime épisode. Nous retrouverons tous les personnages qui furent impliqués dans l’ascension de Ami mais pas toujours dans le camp d’origine. Et petite astuce amusante : la véritable fin se passera après le générique. Belle astuce.

Ce qui change le plus, c’est certainement le jeu des acteurs, bien plus mesuré que dans les deux précédents opus. Fini le surjeu à outrance du deuxième film. Le tragique du début y est pour beaucoup. Otcho est toujours impassible, Kanna est devenu une guerrière sans pitié et d’une grande tristesse. Et même Kenji la joue profil bas. Etonnant mais surtout très intéressant.

Et sachant que l’apocalypse arrivera par des soucoupes volantes, on pouvait être un peu inquiet du rendu. Mais justement avec leur design plutôt digne de « Goldorak », elles s’intègrent totalement à l’ambiance générale. Même le grand concert réussit à émouvoir.

L’ÉDITION DVD

L’édition simple du DVD offre vraiment le minimum vital. Par contre, le coffret consacré à la trilogie dans sa belle boite de métal contient, quant à lui, 2 DVD de bonus, à découvrir par vous-même, n’ayant pu de notre côté tester la version intégrale.

CONCLUSION

Un final en apothéose pour cette excellente adaptation de l’oeuvre de Naoki Urasawa. Si le film est véritablement une très bonne surprise, on ne peut que regretter l’absence de bonus dans l’édition simple, ces derniers étant réservés à l’édition de l’intégrale des trois films, sorti le 17 novembre 2010.

20TH CENTURY BOYS - ÉDITION DVD SIMPLE

Titre original : 20th Century Boys
Film japonais de Yukihiko Tsutsumi (2009)
Durée : 2h20min
Sortie directe en vidéo : 7 juillet 2010
Réalisation : Yukihiko Tsutsumi et Naoki Urasawa
Scénario : Takashi Nagasaki
D’après l’oeuvre de : Naoki Urasawa
Production : 20TH Century Boys Film Parteners (NTV, Shogakukan, Toho,, VAP, YTV, Dentsu, The Yomiuri Shimbun, Cine Bazaar, Office Crescendo, O-Rights

Caractéristiques Techniques édition DVD (testée)
DVD9, zone 2, Pal, Couleur
Références : DVD2126
Image : Format 16/9 compatible 4/3
Format cinéma respecté : 2.40
Langues : Japonais & Français (5.1 Dolby Digital et 2.0)
Sous-titres : Français, Néerlandais et option sans

Édition & Distribution : Kaze
Prix de vente : 19,95€


A lire sur la Yozone :
20th century boys, chapitre 1
20th century boys, chapitre 2


© © 1999, 2006 Naoki Urasawa, Studio Nuts / Shogakukan © 2009 20th Century Boys Film Partners - Kaze



Frédéric Leray
23 novembre 2010






JPEG - 28.8 ko



JPEG - 24.9 ko



JPEG - 24.5 ko



JPEG - 26.4 ko



JPEG - 22 ko



JPEG - 22.5 ko



JPEG - 23.2 ko



JPEG - 30.8 ko



JPEG - 22.8 ko
la boite métallique de l’intégrale



WebAnalytics