Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Dans le Ventre du Dragon (T1) Udo
Mathieu Gabella, Christophe Swal et Simon Champelovier
Glénat

Mais d’où provient donc l’or dont les dragons sont des gardiens de trésor impitoyables ? D’un surprenant phénomène : au moment de leur mue, les écailles de ces légendaires reptiles se transforment en or. Un miracle qui est aussi un mystère à l’origine de la formation d’un trio atypique dont le but est de tuer la bête la plus terrifiante jamais connue.



Dans le Ventre du dragon, découvrons Udo, !

Udo est un descendant de Siegfried. Dans la mythologie nordique, ce dernier est le chasseur de dragon qui tua Fafnir. Une histoire particulière puisque dans un premier temps, le chasseur de dragons, au lieu d’achever la bête terrassée à ses pieds, passa un marché avec celui-ci qui devait lui donner l’immortalité et le pouvoir de traiter en égal avec ces bêtes effroyables. Pas de pot, dans le deal, Siegfried devint une créature hideuse, assez coriace pour résister à la puissance de feu et aux effets dévastateurs des serres des dragons. Déçu par cette infortune qui devait le priver de tout espoir amoureux, Siegfried finit par tuer Fafnir...

JPEG - 217.2 ko

Udo Von Winkelried est doté de ces pouvoirs qui lui permettent de combattre la bête infâme mais son apparence repoussante l’oblige au viol pour se créer une descendance !
Un pirate, un alchimiste issue d’une famille de dragonologues plus qu’avertis et Ugo forment le trio qui n’a qu’une solution pour tuer une bête sous-marine et d’une taille jamais vue : entrer par sa bouche, se faire avaler en somme pour aller creuser son cœur de l’intérieur. Techniquement faisable sauf qu’ils n’ont pas vu l’énormité du dragon et que les surprises très inattendues vont se multiplier comme paquets de lave incandescente lorsque souffle la colère du volcan.

Une Fantasy spectaculaire qui demande développement

Que j’aime les Dragons... en Imagin’Arts, ils pullulent avec autres poulpes, kraken et créatures de fantasy (voir L’Image du Jour...). Et retrouver Mathieu Gabella (scénariste du très recommandé tryptique “La Licorne”, chez Delcourt, de “3 Souhaits” ou de “Au-delà de la rivière noire” dans la série des Conan Le Cimmérien, chez Glénat) incite fortement à chercher à découvrir ces formidables gueules d’Enfer ! C’est un triptyque qu’il ouvre dans la pure tradition de la fantasy, dans le souci de proposer une relecture originale du mythe de ces fascinantes créatures ailées construite autour de la thématique de la transmission familiale. C’est le dessinateur, illustrateur et graphiste Christophe Swal, qui a travaillé tant pour la BD (“Darken”, Vents d’Ouest) que pour le livre Jeunesse (“L’Ours et le Trappeur”, éd. Les Fourmis rouges), les jeux de rôle, de société ou la presse, qui signe cette entrée en matière qui présente dès sa couverture une illustration « lave en fusion » !

JPEG - 168.3 ko

Si le scénario s’installe tranquillement, dans une nécessaire mise en place des intervenants et de leurs ascendances, ici Ugo, elle s’intéressera aux deux autres principaux personnages de cette équipée. Un procédé qui permettra à Mathieu Gabella d’éclairer le rôle de chacun et de creuser dans l’histoire de leur familles et ce qui a provoqué leur intérêt pour les dragons. L’histoire prend vraiment du rythme quand l’heure de la chasse arrive et ouvre sur quelques pistes fort intéressantes, voire surprenantes qui donnent l’envie d’aborder la suite. Il faut reconnaître à Christophe Swal un super boulot sur ses créatures et les démentielles batailles qui les accompagnent, ce qui nous réserve sans aucun doute d’autres très belle figures de feu, dans les couleurs de Simon Champelovier fort réussies.

C’est chaud, d’une chaleur infernale même, et Ugo Von Winkelried qui prête son prénom à ce premier tome me glisse à l’oreille qu’il est prêt pour cette grande et brûlante aventure qui durera trois albums et dont le T2, “Xiu”, arrive dès ce 11 mai, chez Glénat.


(T1) Udo
- Série : Dans le Ventre du Dragon
- Scénario : Mathieu Gabella
- Dessin : Christophe Swal
- Couleurs : Simon Champelovier
- Éditeur : Glénat
- Pagination : 56 pages couleurs
- Format : 21 x 27,5 cm
- Date de parution : 16 février 2022
- Numéro ISBN : 9782369810698
- Prix public : 14,95 €


Illustrations © Christophe Swal et Éditions Glénat (2022)



Fabrice Leduc
14 mai 2022




JPEG - 93.1 ko
Dans le Ventre du dragon (T1) Udo - Glénat



JPEG - 73.7 ko



JPEG - 99.1 ko



JPEG - 109 ko



JPEG - 114.7 ko
Dans le Ventre du Dragon (T2) Xiu - Glénat



Chargement...
WebAnalytics