Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Canopéa
créé par Annick Lobet, illustré par Gaétan Noir
BLAM !, 22 octobre 2021

Les oiseaux du monde de Celestia sont en voie d’extinction. Les cupides braconniers du lieu ont décidé de chasser les plus belles espèces. À vous, voyageurs, à l’aide de votre aéronef, de leur porter secours. Explorez les Cités-Arbres et mettez les oiseaux à l’abri. Ne vous découragez pas, les embûches sont nombreuses. Soyez attentifs, observateurs et adroits, il en va de la survie des oiseaux de Celestia…



JPEG - 26.2 ko

Annick Lobet (autrice de « Zombie Kidz Evolution », « Zombie Teenz Evolution » ou encore « Trésors Légendaires ») nous invite à un jeu coopératif dans l’univers de « Celestia », exploité dans un premier jeu éponyme chez BLAM !. Ici, adresse et mémoire sont de la partie et le jeu s’adresse aux plus jeunes à partir de 6 ans, avec même une possibilité de jouer pour les moins âgés encore.

Dans « Canopéa », les joueurs incarnent un équipage d’aéronef devant visiter les Cités-arbres afin de protéger les oiseaux en danger.
Le jeu se joue sur une table ou directement sur le sol de votre salon/chambre/autre lieu de jeu. Au centre, la Cité Canopéa et le repaire des Braconniers se font face. Autour, les 6 Cités-arbres. Au milieu de tout cela, l’aéronef monté sur un palet de bois.

Pour mener à bien sa mission, l’équipage dispose de 5 voyages (5 manches), pour sauver les oiseaux, une seule espèce par voyage. Ces oiseaux sont des jetons d’épaisseurs différentes déposés sur les Cités-arbres. Chacun leur tour, les joueurs peuvent déplacer l’aéronef 3 fois grâce à un pion propulseur ou par une pichenette dans le but de percuter une Cité-arbres afin d’en faire tomber les oiseaux nichés à son sommet. Ceci fait, le joueur actif regarde les jetons qui sont tombés et récupère ceux correspondant au voyage en cours, reposant les autres faces cachées sur la Cité. Le joueur suivant visite une autre Cité-arbres afin de trouver les oiseaux manquants de l’espèce recherchée.

JPEG - 47.8 ko

Optimisez vos déplacements car il faut absolument toucher une cité arbre après 3 mouvements, et pas davantage, en évitant soigneusement le repaire des braconniers. Pendant la manche, il faudra trouver l’un des oiseaux de l’espèce recherchée sinon vous subirez l’attaque des braconniers !
Si c’est le cas, le joueur lance les jetons propulseur de filet en l’air et ceux qui retombent sur la face filet indiquent que des oiseaux sont capturés, ou bien ces filets prennent place dans votre aéronef, vous empêchant de secourir tous les oiseaux possibles.
Dès que vous pensez avoir récupéré le maximum d’oiseaux sur ce voyage, rentrez à Canopéa pour les mettre à l’abri.
Et c’est reparti pour un nouveau voyage, avec une nouvelle espèce d’oiseau à secourir et des risques de braconnages encore plus importants.

Au bout du 5ème périple, c’est l’heure du bilan. Combien d’oiseaux avez-vous réussi à sauver ? Combien les braconniers en ont-ils capturés ? Il suffira de mesurer les 2 piles de jetons pour connaître le vainqueur.

« Canopéa » est à la fois un jeu d’adresse et un jeu de memory. Sous ses dehors faciles et enfantins, déplacer l’aéronef à sa convenance n’est pas si simple. Au début, on touche facilement les Cités-arbres. Les oiseaux tombent, on en récupère. Cela semble si aisé. Mais, car il y a un mais, le matériel n’est jamais remis à sa place initiale, donc les Cités occupent des espaces qui vont gêner les joueurs pour se rendre aux autres Cités. Et le chemin va s’allonger, s’aménager en slalom parfois. Les Cités seront tellement proches qu’en toucher 2 deviendra inévitable, et paf ! vous n’échapperez pas à l’odieux braconnage !

Le deuxième point de difficulté du jeu se cristallise autour du memory. Les enfants sont très forts dans cet exercice. Il faudra être bien attentif à quels oiseaux tombent des Cités percutées, car les espèces seront sans doute à retrouver, mais 2 ou 3 voyages plus tard. Et faites tomber une volée d’oiseaux qui ne correspond pas à la mission, paf ! braconnage saison 2 ! De plus, pris dans l’action de déplacer l’aéronef, vous risquez d’oublier où se trouvaient les autres oiseaux ! D’où un besoin de communication au sein de l’équipe, voire même un partage des tâches à effectuer pour mener à bien la mission : être au top du sauvetage.

Vous trouvez tout cela trop facile ? Annick Lobet a inclus les Damoks, des oiseaux qui se placeront comme obstacles sur votre route et qui, s’ils sont touchés, prendront la place d’oiseaux à sauver dans votre aéronef.
Sans parler de la terrible Foudre ! Un nouvel obstacle qui, touché, vous coûtera votre voyage afin de réparer l’aéronef.

JPEG - 47.9 ko

Tous les éléments posés progressivement partie après partie, ou bien directement réunis permettent des parties effrénées où l’équipage aura intérêt à s’organiser pour retenir les emplacements des oiseaux afin de ne pas perdre des coups à jouer en visitant des Cités-arbres inutilement. Pour ce qui est de l’adresse, les règles proposent d’adapter le mode de difficulté selon l’âge des joueurs. Les tout-petits pourront guider l’aéronef jusqu’à une touche, les plus grands pourront choisir entre le propulseur et la pichenette, cette dernière étant à maîtriser, car, par exemple, la Cité de Canopéa percutée trop fort peut libérer les jetons mis à l’abri lors des voyages précédents, jetons que les braconniers captureront tout de suite !

« Canopéa » est un très joli jeu agrémenté des illustrations oniriques de Gaëtan Noir, qui avait déjà montré son talent sur « Celestia ». Le matériel, à monter avec précaution, offre un plateau de jeu sans limites (sauf si vous jouez sur une table bien sûr).
La mécanique de jeu de la pichenette est toujours un vrai plaisir pour les enfants, et permet d’améliorer la motricité fine et la concentration, et pour les adultes c’est du pur bonheur régressif producteur de dopamine. Quant à l’aspect memory, mécanique qui a fait ses preuves auprès des enfants, il nécessite ici une attention bien particulière pour éviter les pièges.

Voilà un jeu pour enfants vraiment agréable, qui promet de l’ambiance autour de la table. Ce peut être aussi un moment « d’échange pédago » pour expliquer que des espèces sont en voie d’extinction à cause du braconnage… C’est une autre histoire bien moins ludique et pourtant si réelle et si crue.


Canopéa
Type : collaboratif, adresse, pichenette, memory
Âge : 6 ans et +
Nombre de joueurs : 2 à 6
Durée d’une partie : 20 min
Auteur(s) : Annick Lobet
Illustrateur(s) : Gaëtan Noir
Éditeur : BLAM !
Format de la boite (en cm)  : 24,2 x 24,2 x 6,3
Date de sortie : 22 octobre 2021
Prix public conseillé : 22€

Contenu de la boite :
- 1 palet Aéronef
- 1 pion Propulseur
- 8 Cités
- 1 plateau Mission
- 6 tuiles Mission
- 30 jetons Oiseau
- 5 jetons Braconnier
- 6 Obstacles
- 1 réglette
- 1 jeton Voyage
- 1 livret de règles


À lire sur la Yozone :
- Entretien avec Annick Lobet


Illustrations © Gaëtan Noir & BLAM !


Michael Espinosa
Christelle Espinosa
7 novembre 2021



JPEG - 19.6 ko



JPEG - 13.8 ko



JPEG - 12.6 ko



JPEG - 12.4 ko



JPEG - 11.6 ko



JPEG - 11.1 ko



JPEG - 13.5 ko



JPEG - 14.1 ko



JPEG - 6.5 ko



Chargement...
WebAnalytics