Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Chevaliers de la Raclette (les), tome 5 : Le Secret de Tamié
Jean-Laurent Del Socorro
ActuSF, La marmotte, roman (France), fantastique, 163 pages, septembre 2021, 5€

Le retour de Boutae ne s’est pas passé comme prévu. Tome se réveille seul, et pas dans la cave savoyarde d’où partent leurs voyages temporels. Et pas tout à fait seul, puisque Azzam, l’Ombre, s’est incarné dans l’oie Minerve ! Les choses semblent mal parties, d’autant que Thomas se reconnait lui-même comme le moins doué du groupe. Une affirmation qu’Azzam va le pousser à démentir : très vite, grâce à ses connaissances de la région, Tome parvient à les situer : ils sont au fort militaire de Tamié, en 1880.



Échappant à la surveillance des soldats cantonnés dans le fort, Tome et son oie croisent la route de deux orphelines, qui vivent au couvent Notre-Dame-de-Tamié, plus bas dans la vallée. Un lieu monastique dont l’avenir est menacé à très court terme.
Autour d’une fondue, Tome reprend des forces, et tombe un peu amoureux.
Et ses grandes connaissances en fromages vont permettre de sauver l’abbaye !

Pour ce 5e tome, c’est à nouveau Jean-Laurent Del Socorro qui s’y colle, renouvelant la formule : point de voyage organisé, préparé, ici Tome doit paré à l’accident qui les a empêché de rentrer. Et si Azzam est avec lui, ce n’est pas un vrai adulte, puisqu’il est resté coincé dans le temps depuis son adolescence, et ensuite parce qu’il est incarné dans une oie. C’est donc à l’ado de se débrouiller, et surtout de surpasser son complexe d’infériorité et sa tendance à se dévaloriser. De l’identification du fort à la recette de la fondue, on va voir que le gourmand de la bande n’est pas qu’un ventre, loin de là. L’aventure est toujours au rendez-vous, et Tome n’a pas froid aux yeux, surpassant la peur et le découragement.
Son plus gros adversaire va être ce sentiment amoureux qui naît pour Berthe, un sentiment d’autant plus douloureux qu’il ne peut pas lui dire toute la vérité, et qu’il sait qu’il ne pourra pas rester à cette époque.

Encore une fois, les choses sont très bien documentées : la construction du fort, les difficultés financières des moines trappistes... on retrouve aussi les fameuses recettes, ici la fondue et le gratin d’endives. Les origines des deux orphelines, Berthe et Suzanne, sont l’occasion de mettre un peu de vocabulaire suisse et belge, qui répondent bien aux quelques anachronismes linguistiques qui échappent à Thomas ! mais permettent aussi de parler de l’état du monde à la fin du XIXe siècle. Berthe est à moitié chinoise, enfant du commerce international balbutiant, et orpheline pour cause d’épidémie continentale de choléra. Ah, les bienfaits de la mondialisation...

A la lecture des dernières pages, on attend impatiemment le tome 6, plein d’espoir pour Azzam, qui aura eu du mal à tenir son rôle d’oie et à cacarder de façon convaincante dans cette histoire.


Titre : Le Secret de Tamié
Série : Les Chevaliers de la Raclette, tome 5
Auteur : Jean-Laurent Del Socorro
Couverture : Cindy Canévet
Éditeur : ActuSF
Collection : La Marmotte
Site Internet : page roman (site éditeur)
Pages : 163
Format (en cm) : 17,5 x 12 x 1,5
Dépôt légal : septembre 2021
ISBN : 9782491708085
Prix : 5 €


Les Chevaliers de la Raclette :
1 - Le Château en flammes
2 - La Montagne brisée
3 - Dans les pas de Mandrin
4 - Les derniers jours de Boutae


Nicolas Soffray
4 novembre 2021


JPEG - 34.9 ko



Chargement...
WebAnalytics