Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Capitaine Albator - Mémoires de l’Arcadia (T1)
Jerôme Alquié d’après l’oeuvre de Leiji Matsumoto
Kana

La Terre connaît une période de froid intense provoquant des famines et menaçant même la survie de certaines villes. Une mission scientifique a découvert une immense structure métallique sous l’Antarctique. Cette installation souterraine serait la cause de ce changement climatique. Mais la menace se révélera bien plus grande.



Jérôme Alquié a voulu rester le plus fidèle possible à l’œuvre originale. Un des personnages de ce récit, le professeur Reiji ressemble au créateur d’Albator, Leiji Matsumoto, qui affiche son soutien dans la postface. Cette œuvre ravira les fans qui retrouveront avec délectation l’ambiance sombre et nostalgique. L’équipage tout comme le galion cosmique n’ont pas changé et le capitaine garde ses habitudes : il rédige son cahier de bord en buvant un verre de vin rouge. Jérôme Alquié va très loin dans la précision en citant le Cosmodragon, le pistolet laser du capitaine. Le dessin est aussi très fidèle au manga mais le format à la française, qui inaugure le label « Classics » des éditions Kana, permet de favoriser une ambiance plus vaste avec de grands paysages.

PNG - 728.6 ko

Mais les nouveaux lecteurs ne seront pas pour autant perdus. En quelques pages, Jérôme Alquié retrace l’histoire de la saga. L’environnement terrestre a été ravagé par la folie des hommes. Les humains ne cherchent pas à réparer leurs erreurs mais exploitent les autres planètes pour maintenir leurs conditions de vie. Les sylvidres, un peuple humano-végétal belliqueux qui vivaient sur Terre avant l’Homme, sont de retour, mais en raison d’une certaine indolence et de la corruption, aucun gouvernement humain ne s’en rend compte. Seuls Albator et son équipage se dressent contre cette menace.

PNG - 488.2 ko

Le prologue, très fidèle au dessin animé, introduit les nouveaux lecteurs, tandis que le premier chapitre rend hommage à Albator. Ce pirate est un libertaire qui combat contre des gouvernements rongés par l’avidité. Une fois le décor planté, « Les Mémoires de l’Arcadia » est un récit d’aventure plus que d’ambiance. Jérôme Alquié complexifie le récit d’origine avec la création d’une branche dissidente des aliens , les sylvidres de glace. Avec l’Arcadia, le lecteur parcourt le monde jusqu’à un temple précolombien évoquant Indiana Jones. L’attaque d’une foule de sylvidres cachés dans la jungle oblige les pirates à se réfugier dans le temple abandonné.

Ce voyage apporte une lumière plus verte et des couleurs plus chaudes au récit. Il est à noter que les femmes sont le plus souvent une menace, tandis que les hommes, Albator, le jeune Tadashi Daiba et la majorité de l’équipage de l’Arcadia, sont des héros. Mais tout change à la fin…


Albator, Mémoires de l’Arcadia (T1)
- Scénario, dessin, couleur  : Jérôme Alquié d’après l’oeuvre de Leiji Matsumoto
- Editeur  : Kana
- Collection  : Classics
- Format  : 22,5 x 1 x 29,8 cm
- Pagination  : 56 pages
- Date de parution : 28 juin 2019
- Numéro ISBN : 9782505070511
- Prix Public : 11,99€


À lires ur la Yozone :
- Jérome Alquié - Albator – Mémoires de l’Arcadia


Illustrations © Jérôme Alquié / éditions Kana



Corentin Grebert
28 octobre 2019




JPEG - 28.8 ko



JPEG - 34.9 ko



JPEG - 30.7 ko



JPEG - 32.4 ko



Chargement...
WebAnalytics