YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Jour J
L’Histoire, revue, corrigée et largement chamboulée...

Le label « Série B » des éditions Delcourt lance « Jour J », un nouveau concept de one-shots qui propose de revisiter l’Histoire. Un genre plutôt prisé en littérature de science-fiction, que l’on nomme uchronie et qui se développe fortement en BD.



Trois hommes pour refaire l’Histoire

Et si l’URSS avait débarqué sur la lune avant les USA  ?

JPEG - 77.8 ko

Cette première interrogation a ouvert le bal en avril avec Philippe Buchet au dessin. Ce « Et si... », on le doit à Fred Blanchard, responsable éditorial de Série B, une idée qu’il relaie au tandem de scénaristes Pécau/Duval totalement incontournable sur ce label.
Les deux sont fans d’Histoire, ce qui tombe très bien, et ont de nombreuses séries qui flirtent avec les réalités historiques : “Arcane Majeur”, “Arcanes”, “Empire”, “L’Histoire secrète”, “Le Grand Jeu” pour le premier, “Hauteville House” et des univers très SF - “Travis”, “Meteors”, “Carmen McCallum” ou “Code McCallum” - pour le second.

Les idées sont multiples, même s’ils souhaitent, à l’instar du roman référence « Le Maître du Haut Château » de Philip K. Dick, ne pas choisir un événement uniquement pour son côté sensationnel mais plutôt repérer celui qui forcément aura des conséquences énormes sur le cours de l’Histoire.

La première salve comptera cinq albums programmés d’avril 2010 à février 2011 répondant ainsi au cahier des charges qui prévoit cinq titres à paraître sur une durée d’un an. Cinq récits que nos trois décideurs ont positionnés dans le XXe siècle. Confortable à plus d’un point : les lecteurs ne pourront que mieux s’identifier à une Histoire encore récente ; ce siècle a connu nombre de grands événements bouleversants, notamment les deux plus grandes guerres que l’humanité ait subies. Si la série s’enracine dans le succès, inutile de dire que des périodes plus anciennes seront abordées.

Les cinq premières parutions de Jour J

Les Russes sur la lune, c’est fait. Ce nouvel épisode de la Guerre Froide est sorti en avril 2010, dessiné par Philippe “SIllage” Buchet que nous sommes ravis de retrouver dans un autre emploi, même si l’espace reste son terrain de jeu.

JPEG - 60.9 ko

Je vous en livre le résumé de l’éditeur :
18 septembre 1969. Les Soviétiques sont les premiers à se poser sur la Lune. À Washington, le président Nixon donne carte blanche à la NASA pour que l’Amérique devienne la première nation à établir une base lunaire permanente. Dix ans plus tard, alors que la tension monte entre les USA et l’URSS, la Lune se prépare à devenir le théâtre inédit d’un nouvel épisode de la guerre froide.

Le second album, « Paris, secteur soviétique » est prévu pour le 9 juin 2010. Gaël Séjourné (“Lance Crow Dog”, “Tatanka”) en sera le dessinateur.

JPEG - 34.4 ko

Résumé :
6 juin 1944. Le débarquement allié en Normandie est un échec. L’offensive contre l’Allemagne est lancée en Provence, mais les Alliés s’enlisent autour de Lyon, laissant à l’Armée rouge l’opportunité de traverser le Rhin et de libérer Paris. Après la capitulation du Reich, la France est coupée en deux à hauteur de la Seine et Paris divisé en deux blocs... La guerre des espions y aura bientôt lieu.

“Et si la France avait perdu la guerre 1914/1918 ?” sera la question de l’automne avec deux albums cette fois, “Septembre rouge” justement en septembre 2010 et “Octobre noir” en novembre. C’est le dessinateur de “Reanimator”, “U29” et “Nelson Lobster”, Florent Calvez qui en réalisera dessin et couleur.

« Et si l’attentat de Dallas avait eu lieu en 1973 ? » est le dernier hoquettement historique pour l’instant programmé. « Qui a tué le Président » sera le titre de cet album prévu pour février 2011 et dessiné par le néo-zélandais Colin Wilson (« La Jeunesse de Blueberry », « Du Plomb dans la tête » ou « Sleeper »).

Quand Delcourt crée l’événement

Cette idée est, bien entendu, une excellent façon de produire beaucoup d’albums sur un laps de temps assez court, obsession principale de beaucoup d’éditeurs et de leurs directeurs de collection. En tant que lecteurs, on souhaite que le duo de scénaristes nous étonne en nous procurant quelques interrogations et développements savoureux. Les premières options sont intéressantes tout comme la sélection de dessinateurs.

A noter encore l’excellent boulot fourni sur la maquette de “Jour J” qui s’offre le talent d’illustrateur de Manchu pour nous faire saliver un peu plus. Même si l’emballage ne fait pas le contenu, c’est superbe et digne des intentions affichées.

Après la série des “Casses” de David Chauvel, les éditions Delcourt créent de nouveau l’événement, cette fois dans la collection Néopolis.


Jour J (T1) les Russes sur la lune !
- Fred Duval, Jean-PIerre Pécau, Philippe Buchet et Walter
-  Delcourt (Néopolis)
- 56 pages couleur - 13,95 €

Jour J (T2) Paris, secteur soviétique
- Fred Duval, Jean-PIerre Pécau, Gaël Séjourné et Verney
-  Delcourt (Néopolis)
- 56 pages couleur - 13,95 €


Illustrations © Philippe Buchet, Gaël Séjourné et Delcourt (2010)



Fabrice Leduc
5 mai 2010






JPEG - 37.7 ko



JPEG - 81.2 ko



JPEG - 40 ko



JPEG - 45.2 ko



JPEG - 39.2 ko



JPEG - 86.2 ko



JPEG - 14.5 ko



JPEG - 46.2 ko



JPEG - 44.5 ko



WebAnalytics