YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Mémoire du tueur (La)
Film belge de Erik Van Looy (2004)
Sortie DVD édition simple, décembre 2004 (France)


Attention chef d’œuvre !
Tout simplement. Ce film qui connut un succès géant en Belgique (mieux que « Matrix 3 », « Kill Bill » ou « Le Monde de Némo »), passa un peu au travers des spectateurs en France. On le regrette tant il est réussi.

Ce thriller dérangé nous raconte les errances d’un tueur à gage qui commence à perdre la mémoire, Alzheimer oblige, et finit par réaliser le grand nettoyage que la police belge ne peut effectuer. C’est qu’une des grandes règles du milieu a été trahie, on lui a demandé d’éliminer une enfant pour stopper la pression judiciaire dans une affaire de pédophilie. Il va donc manipuler la police pour qu’elle l’aide à supprimer ceux dont il va bientôt oublier les noms...

Interprétations chirugicales, histoire haletante, scénario au scalpel, un sujet dur, une ambiance oppressante et, suspense oblige, on ressort pantois de la vision de ce film. Le scénario réussit à nous parler des affres de la vieillesse, des affaires de pédophilie, de la maltraitance des enfants, de la guerre Police-Gendarmerie, des luttes d’influences que connaissent nos sociétés modernes, etc,. Le tout s’accompagne d’une mise en parallèle entre la dégénérescence mentale du tueur et la dégénérescence civile d’une société et accouche d’un réel thriller totalement maîtrisé. Un film dont on ne sort pas indemne et que l’on réservera à un public assez adulte, tant il « remue » une quantité de choses troublantes. Le tueur à gage et acteur principal est une sorte de croisement improbable entre Mitchum et Piccoli, les deux jeunes flics sont parfaits, pas un personnage ne semble de trop.
C’est simple, il n’y a rien à enlever ou à ajouter dans « La Mémoire d’un Tueur ».

Non, vraiment, il s’agit réellement du DVD à acheter et du film à voir en ce début d’année. Thriller ou polar 2004 et haut la main. Une œuvre qui aurait mérité un César ou un Oscar (Prix de la Critique Internationale au Festival de Cognac 2004 néanmoins) afin de connaître une diffusion plus conséquente et un succès plus international.

Ah oui, c’est aussi particulièrement émouvant, touchant, bouleversant, etc,. Quand les mots viennent à manquer, on se souvient alors que les émotions suscitées par ce film sont toujours là.

Stéphane Pons

Genre : Thriller
Durée : 2h03 (approx)
Éditeur : ARP Selection
Distribution : TF1 Vidéo
Presse : Stéphane Ribola (Miam Communication, Paris)
Mise en vente : fin décembre 2004 (édition simple).
Prix indicatif : 19,90€.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
DVD 9, zone 2, Pal. Menu d’accueil en français. Menu principal avec extraits du film en fond et accès aux différentes zones du DVD via les items « Film », « Audio » (son et ST), « Chapitres » (12), « Bonus », « Bandes Annonces » et « Internet ».
Format image-video : version 16/9 compatible 4/3 (le format 1.77 original est respecté).
Format son : accès direct au film en flamand et français pour la VO avec sous titrage en français et français intégral sans ST. Les deux versions sont en DD 5.1.
Sous-titres : francais imposé sur la VO.
Durée Film : 120 minutes approximativement.

BONUS
« Making Of » : un étrange docu (20’) sans commentaire (répétitions, des extraits plateau du tournage et quelques scènes clefs). Un peu lassant à la longue.
« Galerie de Photo » : photos de scènes du film et du tournage.
« Bandes Annonces » : 10 bandes annonces dont « Saint-Ange », « 21 grammes », « La Mémoire du Tueur », etc,.
« Internet » : liens via un lecteur de DVD Rom vers ARP selection et TF1 Video.

APPRECIATION GLOBALE
Bonne qualité d’ensemble malgré de nombreuses scènes de nuit toujours difficiles à rendre sur petit écran. Les bonus sont un peu light mais le film est tellement grand que l’on s’en fiche un peu.
DVD à acheter séance tenante !


Stéphane Pons
12 février 2005






JPEG - 20.9 ko



WebAnalytics