YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Légende des Nuées Ecarlates (La) (T3) Le trait Parfait
Saverio Tenuta
Les Humanoïdes Associés

Après la mort de Nobu Fudo, la shogunaï Ryin Fujiwara tombe un peu plus dans la folie, délaissant la sécurité de la cité au général Kawakami. C’est une main de fer qui tombe sur les villageois, rendant les actions des rebelles du Yama-Ikki particulièrement difficiles. Surtout maintenant que leur leader Jera Isegawa, se remet lentement de ses blessures. Pendant ce temps, Raido, le ronin manchot, part à la recherche de la jeune Meiki à travers la forêt. Son voyage va provoquer la réminiscence de ces souvenirs que le seigneur Fujiwara avait tenté d’effacer à jamais.



Dans la forêt glacée, Raido tente de retrouver les traces du loup qui avait permis à Meiki de fuir le champ de bataille. Et au fur et à mesure de sa progression, les souvenirs de son enfance commencent à le submerger, lui qui devait être l’héritier des Nuées Écarlates. Lui l’enfant qui fut témoin du massacre de son village par les hommes de Fujiwara. Lui qui vit son père mourir dans ses bras et qui dut risquer sa propre vie pour sauver celle qui devait devenir la mère de Meiki. Le destin du ronin et de la jeune fille était scellé bien plus tôt qu’ils ne l’auraient imaginé. Et puis, il y a cet enfant qui a survécu au froid de la foret grâce au don de son œil par une divinité loup de cette même foret. Le passé de Raido lui revient par vague car chaque partie du bois est source de souvenir, ces mêmes lieux qui furent teintés de sang plus de dix ans plus tôt. Vont-ils être source de renaissance pour le samouraï et sa jeune protégée ?

JPEG - 28.4 ko

Retour dans le passé de Raido. Ce passé scellé par son père adoptif refait surface en quand il revient sur les lieux des drames qui ont ponctué sa vie. Une astuce classique des psychologues pour permettre des flash-backs et, pour notre ronin manchot, cela s’avère particulièrement efficace. Comme souvent, les images sont plus fortes que les mots, Saverio Tenuta ne s’embourbe nullement dans de longues explications sur les gestes de ses personnages. Il va à l’essentiel, préférant nous offrir de nombreuses planches sans dialogue.

Ces souvenirs, même s’ils sont souvent sanglants, sont empreints de la sérénité du lieu : la forêt. La couleur blanche est prédominante, imposant son calme, propice aux réminiscences. Et si la scène du massacre du village de Raido reste ponctuée du sang des innocents, le blanc du sol et de l’atmosphère ambiante vient comme adoucir toute cette violence, seule la scène de seppuku des assassins du père de Raido sera sous la couleur du rouge oranger de flammes à la fois dévastatrices et purificatrices. Le contraste le plus impressionnant sera dans l’épisode de l’affrontement entre Raido et le loup qui le sauva bien des années plus tôt. Le sang des deux combattants rompt l’harmonie de l’enneigement.

Finalement, la série de “La Légende des Nuées Écarlates” continue au moins encore pour un tome, et nous ne pouvons que nous en réjouir car les dessins de Saverio Tenuta sont un vrai plaisir pour les yeux et l’auteur nous plonge dans ce merveilleux du Japon médiéval, ce monde shintoïste où les forces de la nature influaient en permanence sur la destinée des hommes. Une série superbe à ne manquer sous aucun prétexte.


La Légende des Nuées Ecarlates (T3) Le trait Parfait
- Scénario et dessin : Saverio Tenuta
- Éditeur : Les Humanoïdes Associés
- Dépôt légal : 12 décembre 2008
- Format : 24x32 cm
- Pagination : 48 pages couleurs
- Prix public : 12,90 €
- Numéro ISBN : 2-7316-2256-0


A lire sur la Yozone : La Légende des Nuées Ecarlates (T2)


© Editions Les Humanoïdes Associés - Tous droits réservés



Frédéric Leray
11 décembre 2009






JPEG - 24.9 ko



JPEG - 23.3 ko



JPEG - 28 ko



JPEG - 24.5 ko



WebAnalytics