YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Vinyan
Edition simple DVD - Wild Side Video
2 avril 2009

Après « Calvaire », son premier long métrage, Fabrice du Welz nous entraîne dans la jungle birmane avec « Vinyan », officieusement inspiré des « Révoltés de l’an 2000 », de Narciso Ibáñez Serrador, dans lequel un couple débarquait sur une île peuplée d’enfants assassins. Tourné en anglais, « Vinyan » est ici proposé en version originale sous-titrée et en français, et agrémenté de la présentation du film par le réalisateur, du making-of et d’un entretien entre Fabrice du Welz et le directeur de la photographie Benoît Debie.



LE SUJET

Jeanne et Paul ont perdu leur enfant, Joshua, pendant le tsunami de décembre 2004, alors qu’ils étaient en vacances en Thaïlande. Six mois se sont écoulés mais, n’ayant jamais retrouvé le corps de leur fils, ils ne peuvent se résigner à l’idée de sa mort. Persuadés de l’avoir reconnu sur une vidéo, ils se lancent à sa recherche à travers la Birmanie, dans un voyage étrange et cauchemardesque qui va les amener au plus profond de la jungle.

CE QUE L’ON EN A PENSÉ

Le précédent film de Fabrice du Welz s’appelait « Calvaire », et le titre aurait été plutôt adéquat pour décrire l’impression du spectateur devant « Vinyan ». Le film s’ouvre sur une séquence (déjà) interminable de bouillon sub-aquatique, sur fond de musique vaguement électro et franchement crispante.

JPEG - 12.6 ko

Les personnages sont tellement peu habités qu’on se fout globalement pas mal de ce qui leur arrive, et le vide abyssal du regard d’Emmanuelle Béart n’arrange rien. Les rôles sont stéréoptypés, entre la mère déchirée par la perte de son enfant et prête à tout pour le retrouver, sombrant peu à peu dans la folie, et son mari résigné et muré dans sa souffrance. A l’homme la raison, à la mère la déraison... Les mouvements chaotiques de la caméra n’arrangent rien, et la fin s’enlise dans une ambiance dérangeante et maladroite.

LE DVD

Le film commence par un commentaire de 2 mn du réalisateur, Fabrice du Welz, s’adressant directement au spectateur afin de rappeler ses intentions (selon lui mal perçues par une partie de la critique). Le choix de cette intervention est discutable, mais personnellement j’apprécie assez peu que l’on m’indique la « bonne manière » de percevoir, et recevoir, un film. L’image bénéficie d’un bon transfert et d’une bonne balance des couleurs. Le film est proposé en version originale anglaise sous-titrée (DTS 5.1 et Dolby digital 2.0) et en version française (Dolby digital 5.1).

JPEG - 7.1 ko

CONCLUSION

Malgré une édition DVD de bonne facture, « Vinyan » ne parvient pas à convaincre. Le réalisme du début aurait pu déboucher sur un bon thriller, mais la plongée dans un fantastique mal employé fait définitivement sombrer l’intrigue.

VINYAN - DVD

Titre original : Vinyan (2007, France, Grande-Bretagne, Belgique, Australie)
Genre : drame, épouvante-horreur
Durée : 1h40
Réalisation et scénario : Fabrice du Welz
Distribution : Emmanuelle Béart, Rufus Sewell, Julie Dreyfus, Petch Osathanugrah, Ampon Pankratok, Josse de Pauw, Omm, Joey Boy...
Sortie en salle (France) : 1er octobre 2008
Édition DVD : Wild Side Vidéo
Parution : 2 avril 2009

DVD
Édition DVD simple
Pal, zone 2, double couche, DVD 9, couleur
Menus d’entrée : français
Format du film (DVD) : format cinéma 2.35 (16/9 compatible 4/3)
Langues : anglais Dolby Digital 2.0, français Dolby Digital 5.1, anglais DTS 5.1
Sous-titres : français

BONUS
Présentation du film par Fabrice Du Welz (2’)
Making of (53’)
Entretien croisé entre le réalisateur Fabrice Du Welz et le directeur de la photographie Benoît Debie (22’43)


© Wild Side Vidéo (2009, DVD)



Amandine Prié
11 novembre 2009






JPEG - 15.3 ko



JPEG - 10 ko



JPEG - 9.6 ko



JPEG - 6.4 ko



JPEG - 9 ko



JPEG - 9.3 ko



JPEG - 5.3 ko



JPEG - 5.6 ko



JPEG - 4.8 ko



JPEG - 4.8 ko



PNG - 33.2 ko



WebAnalytics