Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Annales du Disque-Monde (Les) – T 24 : Carpe Jugulum
Terry Pratchett
Pocket, Fantasy, roman, traduit de l’anglais (Grande-Bretagne), fantasy humoristique, 416 pages, mai 2009, 7,30 €

Dans une volonté d’ouverture, le roi de Lancre, Vérence, n’hésite pas à convier au baptême de sa petite fille une famille de vampyres du royaume voisin. Monumentale erreur, car il leur ouvre ainsi les portes de ses terres et ceux-ci ne demandent pas mieux que de s’installer dans son château.
Heureusement Lancre abrite trois sorcières : Mémé Ciredutemps, Nounou Ogg et Agnès Créttine, qui ne peuvent admettre la présence de suceurs de sang. L’aide de la reine Magrat et de Lavoine, un prêtre d’Om, ne seront pas de trop pour se dresser face à ces vampyres d’un genre nouveau, ce qui ne les rend que plus redoutables…



Terry Pratchett est né en 1948 dans le Buckinghamshire. Il a publié sa première nouvelle en 1963 et son premier roman en 1971. Tout de suite, Terry Pratchett s’impose comme un grand parodiste et en 1983, il entame les Annales du Disque-Monde, cycle qui le rend célèbre.

Même si « Carpe Jugulum » porte le numéro 24 de cette série, il n’est guère besoin d’avoir lu le moindre tome auparavant pour s’y lancer. Il faut juste savoir que le Disque-Monde est plat, soutenu par quatre éléphants sur le dos d’une tortue, ce qui n’est pas ordinaire et donne déjà le ton quant à des annales pas sérieuses pour un sou.
Et c’est justement là que résident ses qualités. L’humour fait partie intégrante du récit. Terry Pratchett semble en avoir des réserves inépuisables. De jeux de mots en situations burlesques, en passant par des personnages hauts en couleurs et souvent d’une totale mauvaise foi, le rire nous gagne souvent au détour d’une page.
À ce propos, l’imagination du traducteur attitré du Disque-Monde, Patrick Couton, doit être soumise à rude épreuve, mais il s’en tire avec les honneurs.
Rien que la couverture illustre déjà parfaitement le propos du livre et la douce folie qui y règne.

Ici Terry Pratchett s’attaque au mythe du vampire. Les Margopyrs sont des suceurs de sang d’un genre nouveau, se démarquant des anciens par le nom de vampyre, et les bonnes recettes ne fonctionnent pas sur eux. L’ail, l’eau bénite, les symboles religieux ne leur font ni chaud ni froid. Même leur dérober une chaussette, méthode pourtant infaillible, ne leur cause pas grand désagrément. Toutes ces caractéristiques corsent la mission des sorcières, toutes agissant dans des registres bien différents.
Les portraits sont particulièrement truculents. Par exemple, Agnès dispose d’une double personnalité (bien pratique pour l’occasion !), car chaque grosse fille cache au fond d’elle une fille maigre et beaucoup de chocolat. Cela en dit déjà beaucoup sur l’humour du roman. Terry Pratchett est connu pour y exceller et il le prouve sur plus de 400 pages.

Lors de la lecture, on oublie tout, pour tomber dans un monde aux règles détournées, rien n’est vraiment ce à quoi il ressemble. Tout est sujet à interprétation et aux délires d’un écrivain pour qui, tous les moyens sont bons pour nous faire rire.
Parfois on n’en demande pas plus et Les Annales du Disque-Monde répondent parfaitement à ce besoin d’évasion.

Là où c’est traître, c’est qu’il suffit d’en avoir lu un tome pour vouloir découvrir plus avant cette terre plate. Et comme il y a matière à assouvir ce désir, on n’est pas prêt d’en sortir.

En ces temps moroses, Terry Pratchett, magicien du rire ? Assurément !


Titre : Carpe Jugulum (Carpe Jugulum, 1998)
Cycle : Les Annales du Disque-Monde (Tome 24)
Auteur : Terry Pratchett
Première édition française : L’Atalante
Traduction de l’anglais (Grande-Bretagne) : Patrick Couton
Couverture : Josh Kirby
Éditeur : Pocket
Collection : Fantasy
Directrice de collection : Bénédicte Lombardo
Site Internet : Roman (site éditeur)
Pages : 416
Format (en cm) : 10,8 x 17,7
Dépôt légal : mai 2009
ISBN : 978-2-266-19404-4
Prix : 7,30 €



À lire également sur la Yozone, les chroniques de :
- Procrastination (T27)
- Timbré (T30)
- Le Fabuleux Maurice et ses Rongeurs Savants


François Schnebelen
29 juillet 2009


JPEG - 33.7 ko
Illustration de Josh Kirby



Chargement...
WebAnalytics