YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Hokuto no Ken, la Légende de Julia
Kaze
Coffret simple

Quand les héritiers de l’école Nanto deviennent fous, resurgit alors l’école du Hokuto. Dharma de l’école Nanto est chargé de la garde de la jeune Julia. La petite fille est douée de prescience et malheureusement, chacune de ses visions se révèle exacte. Elle choisit de se replier sur elle-même et refuse de parler. Pourtant, Dharma décide de la présenter à Ryuken, le maître de l’école Hokuto. Ce dernier doit choisir entre ses 4 fils celui qui deviendra l’héritier de cet art martial. Dès leur première rencontre, Julia tomba sous le charme du plus jeune des 4, Kenshiro. Le sort du monde est alors scellé !



La Légende de Julia” est le deuxième film revisitant l’œuvre de Buronson et Tetsuo Hara. Comme l’indique le titre, l’histoire se focalise sur le personnage de Julia, de son enfance jusqu’à la fin du premier film, “L’ère de Raoh”. Mais contrairement à ce dernier, “La Légende de Julia” est plus une suite de séquences primordiales dans la vie de la jeune femme qu’un récit en continue.

Bien entendu, la scène mythique dans laquelle Shin marque Kenshiro des 7 cicatrices et oblige Julia à lui dire qu’elle l’aime sera au rendez-vous. Mais avant d’en venir aux grands classiques, le film commence par la petite enfance de Julia, avec la première rencontre entre les 4 frères du Hokuto. Nous le savons maintenant, tous seront amoureux de la jeune femme mais un seul gagnera son cœur : Ken. Son choix semble même avoir influencé celui de Ryuken, bien que l’épreuve du tigre est montrée comme celle ayant réellement permis de décider entre Ken et Raoh. Ensuite, peu de nouveautés mais plutôt des versions modernisées du suicide de Julia, de la défiguration de Jagi ou du sacrifice de Toki.

JPEG - 63.4 ko

Vient enfin la partie la plus intéressante, celle où Julia devient le dernier général du Nanto et se revêtit de cette armure de samouraï en argent. C’est la partie de la série qui n’a malheureusement pas été diffusée dans son intégralité sur TF1 – malheureusement ? - mais qui peut être revue en vidéo. Le film reste très flou sur une mystérieuse maladie de Julia, soignée semble-t-il par Toki. Autre moment important pour les fans, la rencontre entre Julia et Rei.

La Légende de Julia” mélange donc des scènes inédites et du grand classique d’“Hokuto no Ken”, un peu dans la lignée du premier film. Mais là où les deux se différencient, c’est sur la qualité du graphisme. Si la scène d’ouverture dans l’aéroport est de plutôt bonne facture, les dessins vont vite devenir de qualité moyenne, avec des décors minimalistes et des personnages très grossiers. Et cette hétérogénéité dans le dessin varie durant tout le film, gâchant quelque peu le plaisir de revoir ce personnage primordial de la série “Hokuto no Ken” qu’est Julia. Le changement radical de l’équipe ayant travaillé sur le précédent film, en particulier les chara designers, n’a pas été très positif, bien au contraire. Dommage car le scénario, bien que décousu, était élaboré pour intéresser les fans de la série tout en résumant très intelligemment la vie de Julia pour les nouveaux adeptes... En tout cas, jusqu’à la chute de Souther...

Espérons que le troisième opus gardera le même intérêt scénaristique avec un retour vers la qualité graphique du premier film.


- Titre original : Shin kyûseishû Hokuto no Ken Yuria-den
- Réalisateur : H. Ueda
- Scénario : N. Horie et T. Tabe
- Chara Designer : T. Ishikawa
- Musique : Yuki Kajiura
- D’après l’œuvre de : Buronson et Tetsuo Hara
- Directeur artistique : N. Sakamoto
- Production : TMS Entertainment
- Studio  : Studio Giants

DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 16.9
- Audio : 5.1 et 2.0
- Langue : Japonais - Français
- Sous-titres : Français – Néerlandais
- Durée  : 50mn
- Éditeur : Kaze
- Sortie : 29 mai 2009
- Prix public conseillé : 24,95 €

Bonus
- Clip de Crystal King : Yuria... Eien ni (5’)
- Clip animé de Crystal King : Yuria... Eien ni (5’)
- Interview de Yuriko Ishida (doubleuse de Julia) et Tetsuo Hara (dessinateur du manga) (10’-15’)


À lire aussi sur la Yozone :
Hokuto no Ken, l’Ere de Raoh
Hokuto no Ken (T1 à 2)
Hokuto no Ken (T3)
Hokuto no Ken (T4)
Hokuto no Ken(T5)
Hokuto no Ken(T6)
Hokuto no Ken(T7)
Hokuto no Ken(T8)
La Légende de Raoh (T1)
La Légende de Raoh(T2)
La Légende de Raoh(T3)


© Buronson&Tetsuo Hara/NSP 1983, © NSP 2007 – Kaze – Tous droits réservés


Frédéric Leray
15 juillet 2009






JPEG - 43.6 ko



JPEG - 22.4 ko



JPEG - 28.1 ko



JPEG - 24.3 ko



JPEG - 45.8 ko



JPEG - 34.8 ko



JPEG - 34.3 ko



JPEG - 29.2 ko



JPEG - 35.1 ko



JPEG - 31.4 ko



JPEG - 29.8 ko



JPEG - 34 ko



WebAnalytics