YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Suite Noire
Dimanches d’été noir sur France 2
5 juillet au 23 août 2009

Une nouvelle génération de films noirs qui se dégustent comme on boit un petit noir : sans sucre et cul-sec.



France 2 créé l’événement cet été en proposant chaque dimanche soir à 22h50 une séance polar ultra-réaliste et résolument noir. Huit téléfilms d’une heure dont l’ambition avouée est de jouer avec les codes du film noir et de la série B pour exposer les fonctionnements et dysfonctionnements psycho-sociaux-culturels de notre société contemporaine. Le fruit de la rencontre volontaire d’un réalisateur venu du cinéma et d’un roman de la collection « Suite Noire ».

Suite Noire : Une suite à la Série

Créée en 2005 par Jean-Bernard « Le Poulpe » Pouy pour les éditions La Branche (une maison d’édition montée à cette occasion), cette collection hommage à la célèbre « Série Noire » de Marcel Duhamel, avait pour objectif de publier des novellas (des romans courts, ou longues nouvelles) d’auteurs français de « Série Noire », dans un format très proche du format originel de la célèbre collection Gallimard (couverture cartonnée comprise). Des romans, comme « Tirez sur le Caviste », « Quand la Ville Mord », ou « Vitrage à la corde », dont les titres renvoient aux plus fameux romans de la « Série Noire ».

Une très belle collection qui s’est ouverte au fil du temps à des écrivains non « SN » et compte désormais une trentaine de publications à son actif.

JPEG - 26.2 ko

Francis Renaud et Lubna Azaba « On achève bien les disc-jokeys »

Des livres au petit écran

Jean-Bernard Pouy, dont la nouvelle « Corps étranger » a fait l’objet d’une adaptation dans l’anthologie « Sable Noir » (une autre bonne initiative diffusée il y a 2 ans sur Canal Jimmy), rêvait de faire de même avec sa collection « Suite Noire ». Voilà qui est chose faite.

Produit par Agora Films, en association avec France 2, ARTE et TV 5, « Suite noire » devient aussi cet été une collection de huit téléfilms.
La réponse de 8 cinéastes invités à adapter librement le roman « Suite Noire » de leur choix. Une carte blanche pour un petit noir bien serré puisant dans les codes du cinéma de genre, en quelques sortes.

JPEG - 37.8 ko

Julie-Marie Parmentier « Tirez sur le caviste »

Fable morale, comédie macabre, drame sentimental, grand guignol ou critique sociale, « Suite Noire » c’est avant tout un exercice de style, un regard sombre et ironique porté sur un monde cruel, le notre, où se croisent, s’affrontent, trahissent, flinguent ou meurent, bons bougres, vrais salauds, tueurs en série, truands repentis, petites frappes, détectives amateurs, prostituées ou simples couillons...

JPEG - 25.4 ko

Philippe Dusquesne et Manuel Blanc « Vitrage à la corde »

Date de diffusion

En juillet :

- Le 5 : On achève bien les disc-jockeys
- Le 12 : Tirez sur le caviste
- Le 19 : Vitrage à la corde
- Le 26 : Quand la ville mord

Mention spéciale pour « Tirez sur le Caviste » (qui révèle la toute jeune Julie-Marie Parmentier face à un Niels Arestrup impérial) et « Vitrage à la corde » de Laurent Bouhnik avec un excellent Mauel Blanc, secondé par Jackie Berroyer et Michel Muller.

Au mois d’août :

- Le 2 : La musique de papa
- Le 9 : Le débarcadère des anges
- Le 23 : La reine des connes
- Le 30 : Envoyez la fracture

N’ayant pas encore eu l’occasion de visionner les téléfilms du mois d’août, nous nous garderons de tout commentaire. On n’attend néamoins avec intérêt le « La musique de Papa » de Patrick Grandperret et sur tout « La Reine des Connes » de Guillaume Nicloux.

JPEG - 28.8 ko

Aïssa Maïga « Quand la ville mord »

NB

- chaque épisode a bénéficié d’un budget de 1.5 millions d’euros.
- Jean-Bernard Pouy apparait dans 4 téléfilms.
- La série sera diffusée ultérieurement sur ARTE et TV 5
- La sortie en DVD de « Suite Noire » est prévue le 27 septembre.

INTERNET

Le site officiel : http://www.suite-noire.com



Bruno Paul
5 juillet 2009






JPEG - 19.9 ko



JPEG - 23.2 ko



JPEG - 23.8 ko



JPEG - 19.6 ko



JPEG - 20 ko



JPEG - 21.2 ko



JPEG - 20.8 ko



JPEG - 21 ko



JPEG - 21.2 ko



WebAnalytics