YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Ikki Tousen, intégrale de la saison 1
Kaze
Coffrets 4 ou 5 DVD

De nos jours, le Japon voit s’affronter 7 lycées dans la région de Kanto. Chaque lycée est défendu par des guerriers, les élus devant se battre parfois en combat à mort. Ils sont tous pourvus d’un pouvoir, symbolisé par la pierre qu’ils se doivent de porter, la magatama. Il est aussi raconté que viendra un jour un guerrier qui régnera sur les 7 lycées. Et le lycée Nanyo voit arriver une nouvelle élève aux tendances franchement brutales, Sonsaku Hakufu.



La gentille idiote et le Dragon

Hakufu va vite attirer l’attention en massacrant un nombre considérable d’élèves, jusqu’à l’intervention de Gakushu, un des 4 guerriers de Nanyo. Il va rapidement lui montrer leur différence de niveau. Toutefois, Gaku aura la surprise de subir les contrecoups de l’attaque de la jeune fille. Si Hakufu est venue à Tokyo, c’est à cause de sa mère qui ne la quitte pas d’une semelle. Elle a confié la protection de sa « stupide de fille » à Kokin, un jeune homme cachant ses talents de combattant.
Les trois autres guerriers de Nanyo sont Saji, un expert en calcul de mensurations mais surtout véritable machiavel, Ryomo, une guerrière experte en prises de soumission et imbue de sa personne, et enfin le chef des guerriers de Nanyo, le mystérieux Enjutsu, qui se cache de tous mais envoie régulièrement ses injonctions par sms.

Totaku et le tournoi des 7 lycées

Il existe un guerrier, craint par tous, et qui se considère comme le roi des guerriers : Totaku. Il est le vainqueur du dernier tournoi entre lycées et ses adversaires finissent tous en très mauvais état. Il est secondé par Kaku, une arriviste de première dont les talents de combattante sont inconnus, et Hosen Ryofu, ancienne amante de Saji et dont les dispositions envers Totaku ne sont pas si amicales que cela. L’arrivée de Hakufu effraye soudainement ce roi impassible, et pour éliminer ce nouvel obstacle, il va lancer un nouveau tournoi, remettant son titre en jeu. Ce sera l’occasion de découvrir les principaux combattants des autres lycées, dont la stupéfiante Kanu, dont le pouvoir égale celui de Totaku. Mais étrangement, elle va déclarer forfait alors qu’elle avait l’avantage. Et surtout, le tournoi ne va pas se dérouler comme l’entendait le roi des guerriers : Hakufu va perdre et avec elle, le lycée Nanyo.

JPEG - 50.3 ko

Les 3 royaumes

Ikki Tousen” s’inspire des principaux héros de l’épopée des “Trois Royaumes”, qui vont renverser l’empire Han. Chaque personnage porte le nom d’un de ces guerriers mais aussi sa destinée. Et comme souvent dans la culture japonaise, aucun n’échappera à cette prédestination. Même ceux comme Totaku, qui vont tout faire pour défier leur avenir, suivront les pas de leurs ancêtres, ou plutôt des hommes dont ils sont la réincarnation. Je vous laisse découvrir à qui chacun correspond. Mais à la fin de chaque épisode, vous apprenez la véritable histoire du personnage historique, quand quel camp il se situait et ce qu’il advint de lui. Ce lien avec l’Histoire enrichit d’autant ce qui aurait pu vite tourner à un bon vieux tournoi d’arts martiaux.

Baston et gros nichons !

Allons, soyons réalistes, “Ikki Tousen” est la démonstration par 13 épisodes que les vêtements japonais féminins sont très peu résistants ! Plus sérieusement, cette série est un mixe de combats et d’érotisme : Hakufu est 80% du temps à moitié nue et certaines scènes sont très chaudes, pour ne pas dire plus - la série est déconseillée aux - de 12 ans. Attention, nous ne sommes pas en présence d’un hentai, mais bien d’une série sexy et un peu coquine.

Graphiquement, le résultat est mitigé, entre du très beau dessin pour les personnages, plus moyen pour les décors, mais une attention évidente pour que les corps des charmantes demoiselles soient bien mis en valeur. Les combats sont très courts et souvent pris en cours. On ne se lasse donc pas mais on est souvent frustré de cette trop grande rapidité et du nombre au final assez réduit des coups de chaque guerrier.

Cette première saison d’“Ikki Tousen”, si elle pose clairement les bases de l’histoire, nous laisse un peu sur notre fin, en tout cas pour l’intérêt des combats.

A noter que, depuis le 14 avril 2009, Kaze a mis sur Dailymotion l’intégralité de la série pour une durée de 3 mois.


déconseillé aux - de 12 ans

Ikki Tousen, intégrale de la saison 1
- Production : Enoki
- Réalisateur : Takashi Watanabe
- Chara designer : Shinya Hasegawa
- Compositeur : Hiroshi Motokura
- D’après l’œuvre de : Yuji Shiozaki
- Directeur artistique : Sawako Takagi

Coffret 4 DVD
Épisodes 1 à 13
DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 4/3
- Audio : Stéréo 5.1 et 2.0
- Langue : Japonais – Français - Allemand
- Sous-titres : Français- Allemand
- Navigation  : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Éditeur : Kaze
- Sortie : 22 octobre 2008
- Prix public conseillé : 49,95 €


©2003 YUJI SHIOZAKI • WANI BOOKS / IKKI TOUSEN PARTNERS- Edition Kaze - Tous droits réservés


Frédéric Leray
27 avril 2009






JPEG - 37.6 ko



JPEG - 30.9 ko



JPEG - 29.1 ko



JPEG - 21.8 ko



JPEG - 27.9 ko



JPEG - 26.8 ko



JPEG - 24 ko



JPEG - 27.6 ko



JPEG - 27.6 ko



JPEG - 32.7 ko



JPEG - 8.9 ko



WebAnalytics