YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Kiba, box 1
Kaze
Coffret 3 DVD

Dans un monde futuriste, Calm est une mégapole étouffée par la pollution car le vent n’y circule pas. Zed est un jeune garçon qui a des problèmes avec la justice et avec ses enseignants. Il se sent prisonnier de cette vie et aimerait atteindre la liberté.
Un jour, alors qu’il est poursuivi par la police, un passage s’ouvre et il pénètre alors dans un autre monde : celui de Templar. Il découvre qu’il est un Shard Caster, un guerrier magicien capable de lancer des sorts et de contrôler des spirits, sorte de gigantesques invocations.



Kiba” est une véritable surprise.

Commander à l’origine par Upper Deck Japan, un fabricant de cartes à collectionner, on aurait pu s’attendre à quelque chose dans la veine de “Pokemon”, “Yugi-oh” et autres. Pourtant, on en est très loin. Kaze propose un anime pour adolescent et adulte où la trahison et la mort sont présentes.
Le scénario est très prenant et ce dès les premiers épisodes. Les combats ont certes une place importante, mais les intrigues et les relations entre personnages sont omniprésentes. La bonne maîtrise du rythme fait que l’on est toujours pressé de voir la suite, hormis durant deux épisodes de digression sur l’histoire du meilleur ami de Zed qui a atterri dans un autre royaume.

JPEG - 49.9 ko

Les personnages sont très réussis. Ils sont tous facilement reconnaissables et différentiables. Les décors ne sont pas en reste. Chacun est travaillé et chaque lieu, chaque royaume a son atmosphère spécifique. Les spirits sont plutôt bien faits, même s’ils sont assez inégaux. Par exemple, si le spirit de Zed dégage un charisme et une aura particulière, d’autres n’ont que peu d’intérêt.

On a également hâte de voir Zed maîtriser Amir Gaül même si, vu que c’est l’un des buts du personnage, ce ne sera probablement pas pour tout de suite. Rambos, son nouveau spirit, est d’ailleurs vraisemblablement là pour nous faire patienter.

La relation avec Roya est prometteuse même si elle reste plutôt platonique pour le moment, à base de rougissements et de prises de bec. L’arrivée de la princesse Rebecca aurait pu laisser présager un triangle amoureux des plus intéressant, mais ce ne semble pas être la direction prise par la série.

Au final, “Kiba” est un anime très réussi, autant sur le plan scénaristique que visuel. On attend la suite avec impatience et, pour une fois, le box ne se termine pas sur un cliffhanger mais sur la mort tragique d’un personnage.


Kiba, box 1
- Studio : Madhouse Studios
- Réalisateur : Hiroshi Koujina
- Chara designer : Takahiro Yoshimatsu
- Compositeur : Jun Miyake
- Directeur Artistique : Teicoku Syounen
- Production : Aniplex, UpperDeck, Dream Ranch, Madhouse, TV Tokyo, Dentsu
- Scénario : Michiko Yokote, Toshiki Inoue
- Animation : Ai Kikuchi, Daisuke Yoshida, Mami Yamaguchi, Sachiko Takeuchi, Sadahiko Sakamaki

Coffret 3 DVD
Zone 2 – Pal
- Durées épisodes : 13 x 26 minutes
- Langues : Français et Japonais
- Sous titres : Français
- Editeur : Kaze
- Prix public : 39.95€


© Aniplex • UpperDeck • Dream Ranch • Madhouse • TV Tokyo • Dentsu - Kaze - Tous droits réservés


Gianni Zablot
21 avril 2009






JPEG - 29.3 ko



JPEG - 32.7 ko



JPEG - 38.4 ko



JPEG - 32.4 ko



JPEG - 28.4 ko



JPEG - 44 ko



JPEG - 39.4 ko



JPEG - 34 ko



WebAnalytics