YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Ayakashi, le Donjon des Âmes Perdues
Kaze
DVD - 4 épisodes

Le château de Shirasagi est hanté. Les légendes à son sujet foisonnent dans les villages environnants et les disparitions de brigands et autres téméraires entre ces murs ne font qu’amplifier la crainte inspirée par le château. Pourtant quand le faucon devant être offert au Souverain s’enfuit vers ces vieilles pierres, le fauconnier Zushonosuke n’a d’autre choix que de vaincre ses peurs. En chemin, il rencontre une magnifique jeune femme. Le coup de foudre est immédiat entre le fauconnier et Tomi... la déité oubliée.



La malédiction des déités oubliées

Après les fantômes de Yotsuya, nous découvrons l’histoire d’une autre forme de revenants. Ici, ce sont des déités oubliées, des déesses qui eurent le malheur de venir vivre parmi les hommes. Mais leur nature les pousse à se nourrir d’êtres humains pour survivre. Pourtant, il arrive que l’une d’elles tombe amoureuse d’un mortel. Il est dit que celle-ci est condamnée à mourir.
Tomi est la reine des déités, mais le jour où elle rencontre le jeune Zushonosuke, elle éprouve pour la première fois une étrange sensation : l’amour. De son côté, le jeune homme est sous le charme mystérieux de Tomi et il va tout faire pour que cet amour puisse éclater au grand jour.

Mais la malédiction n’est pas un mythe et les autres déités commencent à perdre leur immortalité. Jalousie, trahison, les pires défauts des humains vont provoquer la perte de ces déités.

JPEG - 73.9 ko

Une nouvelle analyse de la condition humaine passionnante mais...

Cette seconde saison d’“Ayakashi” nous offre une nouvelle plongée dans la conscience humaine. L’histoire reprend un thème désormais classique : la divinité qui tombe amoureuse d’un mortel, quitte à perdre son immortalité. Toutes les mythologies ont décliné cette possibilité. S’approcher des humains ne peut que provoquer la perte des Dieux car l’humanité est impure. Et cette impureté est symbolisée par le seigneur tyrannique, méprisant la vie de ceux qu’il considère comme inférieurs, ou la jeune Oshizu, amoureuse de Zushonosuke et dont la jalousie va précipiter la chute du château de Shirasagi.

Tout semblait être présent pour une nouvelle œuvre magnifique. Mais un rapide coup d’œil sur le staff va vite vous faire comprendre que les sublimes dessins qui illustraient la première série ne sont plus au rendez-vous. Cela est moins vrai pour les décors ou le récit sur la mère de Tomi illustré par de très beaux dessins de pastel. Non, le problème vient du graphisme des personnages. Nous sommes loin des stupéfiants visages d’Hideki Ito. Ceux de Nakura semblent plats, grossiers et inexpressifs par rapport aux réalisations de son prédécesseur. Difficile de passer après Ito, même si le dessin s’améliore au fil des 4 épisodes.

Cette deuxième série d’“Ayakashi” est donc un cran en dessous de la première, même si le scénario est toujours prenant et émouvant.


Ayakashi, le Donjon des Âmes Perdues
- Production : Ayakashi Production Team
- Studio  : Toei Animation
- Réalisateur : Hidehiko Kadota et Kouzou Nagayama
- Scénario  : Yuuji Sakamoto
- Chara designer : Yasuhiro Nakura
- D’après l’œuvre de : Kyouka Izumi
- Directeur artistique : Shinzo Yuki

4 épisodes
DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 4/3
- Audio : Stéréo 2.0
- Langue : Japonais - Français
- Sous-titres : Français
- Navigation  : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Éditeur : Kaze
- Sortie : 7 janvier 2009
- Prix public conseillé : 24,95 €


A lire sur la Yozone : Ayakashi, histoire de fantômes de Yotsuya


© Edition Kaze - Tous droits réservés


Frédéric Leray
19 mars 2009






JPEG - 55.4 ko



JPEG - 24.3 ko



JPEG - 32.2 ko



JPEG - 28.1 ko



JPEG - 40 ko



JPEG - 37.3 ko



JPEG - 34.9 ko



JPEG - 30.6 ko



JPEG - 30.3 ko



JPEG - 33.4 ko



WebAnalytics