YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Shining Tears X Wind
Kaze
Coffret 3 DVD

Dans une école japonaise, des disparitions d’étudiants ont lieu et l’inquiétude commence à gagner les autres. Un jour, Sôma et Kureha font une curieuse rencontre... Une femme-chat du nom de Mao leur explique qu’elle est à la recherche d’un certain Zero et qu’elle est venu de End Earth, un monde parallèle, pour le retrouver.

Mais un accident survient et Sôma et Kureha se retrouvent projetés dans End Earth où il rencontrent le fameux Zero. Il explique à Sôma qu’il est un chevalier de cœur et lui confie la tâche difficile de veiller sur le monde à sa place.

Sôma et Kureha se retrouvent donc sur End Earth au milieu d’un conflit mettant en scène les différentes races présentes en ces terres. Ils découvriront également que d’autres de leurs camarades ont été envoyés avec eux et dispersés dans d’autres royaumes. En prenant parti, ils se voient dans l’obligation d’affronter ceux qui furent leur amis.



Il est des animes dont la qualité du trait, le soin apporté à la colorisation et le rythme dynamique impressionne et accroche le spectateur dès les premières minutes. “Shining Tears X Wind” n’est pas de ceux-là.
Après quelques minutes de visionnage, vous découvrirez un style de dessin classique, des couleurs pâlottes, un scénario à dormir debout et des combats à dormir tout court.

L’arrivée de Sôma dans End Earth n’est ni plus ni moins qu’un calvaire. Les monstres sortis des portes du chaos ne ressemblent à rien, le combat à trois images par seconde est on ne peut plus mou et l’épée qui émerge du cœur de Kureha avec des petits flocons de neige termine d’achever la séquence et le spectateur.

Ceci dit, si grâce à une volonté de fer vous parvenez à dépasser les deux premiers épisodes et que vous continuez à suivre, peut-être finirez-vous par vous attacher aux personnages et à oublier la qualité de l’anime en elle-même pour y voir la valeur du manga dont elle est tirée et vous laisser porter par l’histoire qui prend forme peu à peu.

C’est donc un récit qui met un peu de temps à s’installer et dont on finit, au fil des épisodes, par mettre de côté les défauts liés à l’animation en elle-même pour ne garder que les personnages et l’histoire. L’ensemble n’atteint cependant jamais la qualité de certaines animes telles que “D.Gray-Man” par exemple.


Shining Tears X Wind
- Réalisateur : Hiroshi Watanabe
- Chara designer : Tony Taka, Mariko Emori, Yukiko Ban
- Compositeur : Kei Haneoka
- D’après l’œuvre de : Tsuyoshi Sawada
- Directeur Artistique : Michiyo Miki
- Production : d-rights, Sega
- Scénario : Hiro Masaki
- Animation : Studio DEEN

Coffret 3 DVD
Épisodes 1 à 13
Zone 2 – Pal
- Durée épisode : environ 20 minutes.
- Langue : Français, Japonais.
- Studio : Kaze
- Date de sortie du DVD : 4 Mars 2009
- Prix conseillé : 49,95€


© SEGA - Kaze - Tous droits réservés


Gianni Zablot
13 mars 2009






JPEG - 32.3 ko



JPEG - 32.8 ko



JPEG - 29.6 ko



JPEG - 28.2 ko



JPEG - 37.4 ko



JPEG - 34.9 ko



WebAnalytics