YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Pushing Daisies - Int. Saison 1
Coffret 3 DVD - Warner Home Vidéo France
11 février 2009

Depuis qu’il est tout petit, Ned est capable de re donner à vie à tout ce qui est mort... et de la retirer illico, tout simplement en touchant l’être concerné.

Première saison d’une série très originale malheureusement victime de la grève des scénaristes US et d’une seconde saison qui n’aura pas marché...

Édition Warner Home Vidéo France (DVD et Blu-Ray) très correcte avec une foule de petits bonus intéressants et totalement dans l’esprit de la série.



LE SUJET


Le jeune Ned a découvert en ressucitant sa mère qu’il avait un don étrange. Si dans la minute qui suit la résurrection, il ne retouche pas l’ex mort afin que celui ci décède à nouveau, une autre personne trépasse dans l’instant. Problème, c’est ainsi qu’il a tué le père de Charlotte (Chuck pour les amis) sa petite voisine dont il est secrêtement amoureux, en ressucitant sa mère... Aïe !
Petit détail supplémentaire, le ressucité vivra tant qu’il ne sera pas touché à nouveau par Ned... et c’est ainsi qu’en lui souhaitant bonne nuit et en lui faisant un petit bisou, sa maman est quand même morte deux ou trois heures plus tard...
Quelques années ont passé, Charlotte est assassinée lors d’une croisière. Ned, devenu patissier et spécialiste des tartes aux fruits, décide de la ressuciter. Ensuite, aucun des deux ne peut toucher l’autre bien qu’ils s’aiment à la folie. Re aïe !

CE QUE L’ON EN A PENSÉ


Série construite comme un conte de fée et dont le pilote a été réalisé par Barry Sonnenfeld (« La Famille Adams », « Men in Black », « Wid Wild West », etc) également co producteur du show, « Pushing Daisies » offre un beau moment de féérie.
La photographie, très originale et à base d’images saturées, y est pour beaucoup mais la distribution n’est pas en reste.
Quatre acteurs principaux reviennent dans chaque épisode : Lee Pace (Ned le patissier), Anna Friel (Charlotte-Chuck), Chi Mc Bride (Emerson Cod, le privé) et Kristin Chenoweth (Olive, la serveuse). Quatre mousquetaires qui tiennent le show et auxquels il convient d’ajouter les deux tantes de Chuck interprétées par Ellen Greene (Vivian) et Swoosie Kurts (Lily), un ancien duo de stars de la natation synchronisée aux troubles de la personnalité évidents. Mon tout composant une joyeuse petite bande en interaction permanente, et ce quelle que soit l’intrigue de chaque épisode (à savoir une enquête policière basée sur les révélations d’un ressucité, don qu’exploite Cod le détective privé et ami de Ned sans aucune honte.
La première saison (2007), originellement prévue en treize épisodes n’en contient que neuf par la faute de la grève des scénaristes US. La seconde saison s’étant arrêtée en cours de route pour cause d’insuccès (13 épisodes), Bryan Fuller (créateur et producteur) tente depuis de trouver des solutions alternatives pour conclure l’aventure... Les fans espérant toujours au moins un film...
Le nom de Pushing Daisies vient d’une expression anglaise que l’on pourrait traduire par « manger les pissenlits par la racine » (ceci expliquant cela).
Comme bien des séries américaines, « Pushing Daisies » bénéficie du grand professionnalisme de l’équipe technique (décors, photographie, etc), du brio des acteurs et d’une grande logique interne dans son mode de fonctionnement.
Néanmoins, dès cette première saison, on sent poindre les racines du problème global : quelles pistes explorer pour renouveller les scénarii un peu répétitifs et comment revitaliser le show sont deux questions lancinantes.
Il n’en reste pas moins que « Pushing Daisies » est un objet télévisuel un peu à part, un univers poétique étrange dans lequel on entre (et on reste) avec grand plaisir.

L’ÉDITION DVD


Coffret de 3 DVD intégrant deux boitiers au format slim, la série bénéficie d’un excellent transfert image. Bien que très saturées, les couleurs ne bavent jamais. VO et VF en Dolby Stéréo 2.0 très correct (l’habitude n’étant pas forcément au 5.1 aux US pour ce genre de choses).
À noter un copieux programme de bonus, conçu sur la base d’une tarte à déguster par morceau et délivrant une foule de petits docs sur les différents aspects de la série (présentation bonne enfant de l’ensemble). Dommage qu’aucun épisode ne dispose de commentaires cependant.

CONCLUSION


« Pushing Daisies » est une heureuse idée d’édition DVD pour une série qui mérite le voyage. Celui ci étant pour le pays enchanté des rêves étranges aux belles couleurs très vives. Indispensable pour les amateurs d’univers oniriques et féériques teintés d’un bel humour, les passionnés d’ambiances très romantiques ne seront pas déçus non plus.

JPEG - 54 ko


Pushing Daisies - DVD


Série Américaine : fantastique, féérique (tous publics)
Première saison : 9 épisodes
Fiches série Yozone (Hervé Thiellement)

LE COFFRET
- DVD1 : 1 Mise en Bouche (pilote) - 2 Faux-Semblant - 3 Croque la Mort
- DVD2 : 4 Pigeon Vole - 5 Remise en Selle - 6 Chiennes de Garde
- DVD3 : 7 L’Odeur du Succès - 8 Douces Amertumes - 9 Les Bonhommes de Neige - Bonus
Durée globale : 6h 03’ approx.
Menu d’entrée : option Français
Zone 2, Pal, 3 x DVD9
Langues : Anglais, Français et Espagnol en 2.0
Sous-titres : Anglais, Espagnol, Dannois, Néerlandais, Finnois, Français, Hébreu, Norvégien, Polonais, Portugais, Suédois, Turc et aucun
Format image : 1.85:1 (16/9 compatible 4/3)

Bonus
Temps pour la Tarte : DVD comme Blu-Ray incluent en supplément ce bonus, composé d’une multitude de featurettes (en version originale sous-titrée) qui viennent dévoiler les coulisses de production de la série.

Coffret : 3 DVD
Presse Internet : Way to Blue (Londres)
Edition et Distribution : Warner Home Vidéo France
Références : EDV4-DIV4 - SDF3 - Y2201765
Parution DVD : 11 février 2009
Prix de vente conseillé : 35 € (DVD) et 48€ HT (Blu-Ray)

JPEG - 43.6 ko


© Warner Home Vidéo France 2009.


Stéphane Pons
23 février 2009






JPEG - 14.5 ko



JPEG - 22.7 ko



JPEG - 18.4 ko



JPEG - 24.6 ko



JPEG - 18.9 ko



JPEG - 17.4 ko



WebAnalytics