YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Rozen Maiden, box collector numéroté
Kaze
2 Coffrets de 2 DVD

Jun est un jeune homme introverti, asocial à la limite de l’agoraphobie. Élève pourtant très doué, il a décidé d’arrêter l’école après un épisode traumatisant. Depuis, il collectionne toute sorte de babioles. Ses parents étant partis à l’étranger, il est sous la garde de sa sœur, Nori. Un jour, il trouve dans ses achats une boite contenant une magnifique poupée. Le jeune homme décide d’utiliser la clé fournie pour la remonter. Ainsi revient à la vie Shinku, la 5ème poupée créée par Rozen, et elle compte bien faire de Jun son serviteur et son médium.



Les Maiden de Rozen

Rozen est un artisan de génie qui, voulant reproduire sa vision de la femme idéale, créa des poupées vivantes. Cette vie leur est fournie par la Roza Mystica, une forme d’âme. Mais le destin de ces poupées est de s’affronter pour devenir l’élue de Rozen, son Alice. Afin d’avoir assez d’énergie pour se combattre, les Maiden passent un contrat avec un humain, leur médium.
Et rien n’aurait laissé pensant à Jun qu’il allait devenir le médium de l’une des plus arrogantes créations de Rozen, Shinku

JPEG - 47 ko

Les 5 Maiden

Shinku est donc la première à faire son apparition. Elle porte une tenue de bergère mais plutôt version petite bourgeoisie. Elle paraît avoir beaucoup d’influence sur les autres poupées, une forme de statut social supérieur. Ce qu’elle sait parfaitement, gardant toujours un air hautain, même si ce n’est en réalité qu’une apparence. Car si elle accepte de participer au jeu d’Alice, elle ne voue aucune haine envers ses sœurs Maiden. Contrairement à Suiginto. Incarnation de la poupée maléfique, elle est porte un costume digne du roi corbeau. Elle ne veut que la perte des autres maiden, peu importe la façon.
Shinku sera rejointe dans son combat par Hina-Ichigo, toujours gaie, ne voulant que jouer, ce qui faillit provoquer sa perte en exploitant trop l’énergie de son médium. Ensuite viendront les jumelles Suiseiseki et Soseiseki, les deux jardinières. Soseiseki semble posséder une grande force mais s’exprime peu. Suiseiseki est la petite peste par excellence mais aussi pourvue d’un grand cœur.

Jun et Shinku

Derrière le jeu d’Alice, il y a surtout le rapport parfois ambigu entre Jun et Shinku. Ce sont en fait deux êtres solitaires qui vont se découvrir et peu à peu s’apprécier, même s’ils ne se montreront aucune preuve leurs sentiments. A mesure que Jun expérimente sa fonction de médium, il va aussi en apprendre plus sur lui-même, surtout quand il pénètre son monde des rêves, un univers lugubre qui représente sa véritable personnalité. Il va devoir affronter ses propres démons pour pouvoir aider Shinku dans son combat contre Suiginto. Mais surtout il va se trouver « attiré » par la Maiden, des sentiments assez forts mais aussi très effrayant : tomber amoureux d’une poupée. Cette ambiguïté restera présente et l’éveillera à des talents de maestro, comparables à ceux de Rozen. « L’amour du père » de Shinku se serait-il transformé en amour pour son médium ?

JPEG - 29.3 ko

Rozen Maiden, ne vous fiez pas aux poupées

Évidemment, “Rozen Maiden” n’est pas une version animée de “Chucky”. Mais attention, ce n’est pas non plus un dessin animé pour petite fille. L’apparence de poupée des Maiden est trompeur et les relations entre elles et avec leur médium sont parfois à la limite de l’œdipe. Ce dessin animé est très profond dans le scénario et l’étude des personnages. On y trouve toutes les frayeurs des jeunes élèves japonais – peur de ce que pense les autres, l’obligation de réussir – mais aussi la dérive ultime de l’otaku qui ne vit plus que pour sa passion et Rozen représente celui qui a su aller au bout de son obsession. Pourtant, jamais nous ne verrons le mystérieux Maiden, mais existe-t-il encore ?

Graphiquement, “Rozen Maiden” est magnifique. Très peu de 3D ou d’images de synthèse, c’est un pur bonheur visuel de réalisation 2D. Les poupées sont somptueuses et même plus détaillées que les humains, à la limite de la créature divine.

Rozen Maiden” est une étonnante série, bien plus profonde qu’il n’y paraît au premier coup d’œil et surtout d’une grande qualité aussi bien pour le scénario que les dessins.

Rozen Maiden” est aussi disponible en version intégrale depuis novembre 2008.


Rozen Maiden
- Production : Memory Tech, Novic, Pony Canyon, Rozen Maiden Production Committee
- Scénario  : Jukki Hanada , Mari Okada, Tsuyoshi Tamai
- Chara designer : Kumi Ishii
- Compositeur : Shinkichi Mitsumune
- D’après l’œuvre de : Peach-Pit
- Directeur artistique : Chikako Shibata
- Studio : Nomad

2 Coffrets 2 DVD
Épisodes 1 à 12
DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 16/9
- Audio : Stéréo 2.0
- Langue : Japonais - Français
- Sous-titres : Français- Néerlandais
- Navigation  : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Editeur : Kaze
- Sortie : juillet 2007 et aout 2007
- Prix public conseillé : 49,95 €


A voir : la bande annonce de Rozen Maiden sur Kaze TV


© PEACH-PIT / Rozen Maiden PROJECT- Edition Kaze - Tous droits réservés


Frédéric Leray
8 février 2009






JPEG - 61.3 ko



JPEG - 28.3 ko
Shinku



JPEG - 10.2 ko
Jun



JPEG - 8.4 ko
Nori



JPEG - 28.5 ko
Suiginto



JPEG - 35.6 ko
Suiseiseki



JPEG - 9 ko
Hina-Ichigo



JPEG - 36.1 ko
Soseiseki



JPEG - 62.7 ko



JPEG - 8 ko



JPEG - 34.7 ko



JPEG - 38.5 ko



JPEG - 29.7 ko



JPEG - 23.8 ko



JPEG - 8.9 ko



WebAnalytics