YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Rise
Édition DVD Simple - Universal
2 décembre 2008

Édition DVD simple et basique mais très correcte pour cet agréable film de vampires. Cependant, par manque du petit « je ne sais quoi qui fait la différence », on est dans le très classique.

Mon tout se regarde quand même avec plaisir, surtout grâce à Lucy Liu qui le fait... et plutôt bien !



LE SUJET


Alors qu’elle enquête sur quelques mouvements underground, la journaliste Sadi Blake (Lucy Liu) met les pieds là où elle ne devrait pas. Résultat ?
Elle se retrouve transformée en vampire... et pas du tout heureuse de son nouvel état de mort-vivante.
Une seule solution, exterminer ses « transformateurs » puis se faire tuer et disparaître à jamais.

CE QUE L’ON EN A PENSÉ


« Rise » débute un peu comme un classique du genre, « Les Prédateurs ». Mêmes ambiances classieuses et scène de séduction très sexe se terminant dans une superbe villa où un vieux vampire attend sa nouvelle conquête... suspendue par les pieds dans une douche un peu spéciale.
Et puis tout bascule très vite grâce à de nombreux flash-backs qui vont nous expliquer la logique sanglante, et la fin surprenante, de cette introduction chic et choc.
Habilement raconté, gentiment filmé, « Rise » aurait pu être un simple film de vampires gentiment bourrin si un acteur masculin bien musclé avait eu la place de la belle Lucy Liu dans la distribution. Choix féminin oblige, c’est la carte de la séduction et le moteur de l’émotion qui vont légitimer le reste du scénario.
Rien de fondamentalement original sur le fond, mais une bonne petite histoire de vampires qui se termine sur un dernier rebondissement que l’on attendait un peu (quand même), laissant supposer une éventuelle suite.
Surprise, des questions « morales » que l’on n’attendait pas quand le vampire-en-chef-qui-meurt-à-la-fin (mais là n’est pas tout le suspense), Bishop himsel (James d’Arcy) déclare (en gros) : « Pourquoi est-ce mal d’être un vampire si l’on supprime quelques vies inutiles comme celles de quelques pédophiles, sadiques et autres ? ».
Ben ouaip, après tout, hein, pourquoi s’énerver pour si peu ?
Pourtant, Sadie Blake, journaliste et heureuse de sa bonne petite vie, qui n’avait rien demandé, aime beaucoup sa maman, n’est pas d’accord. Et rien que pour ça, ça va chier dès que la nuit sera tombée !
Look sexy ravageur et arbalète à la main, l’exécuteuse finalement aidée par un flic alcolo-paumé (Clyde Rawlins par Michael Chiklis) qui ne s’est pas remis du meurtre de sa fille, va éclaircir les rangs des morts-vivants... pour notre plus grand plaisir (il faut être honnête).
À noter, une assez longue et convaincante apparition, façon clin d’œil gothique, de Marilyn Manson en barman d’un rade qui prouve que le bonhomme sait jouer la comédie sur grand écran.
Et puis, et puis, Carla Gugino, la sublime amante du vampire en chef, est toujours aussi belle.

LE DVD


Édition 1.85 Anamorphic Widescreen (façon Universal, pour les accrocs des détails), le DVD propose une très correcte VF en 5.1 et la VO d’origine avec les sous-titres adéquats. Image bien balancée (impératif avec des vampires qui sortent surtout la nuit) et bon rendu sur les décors (plutôt variés).
Question bonus, le programme est assez light et n’apporte rien de particuliers à l’ensemble de l’édition. L’appelation “Scènes Censurées” est par contre totalement galvaudée et n’offre aucune scène en plus, mais tout juste une discussion très légère sur les aspects sexuels (sexués ?) du film (histoire d’expliquer à ceux qui n’auraient pas compris que c’est un peu chaud).

CONCLUSION


Un bon petit film de vampires qui tient tout entier sur les épaules de la belle Lucy Liu, mais aussi sur une bonne distribution et sur un couple scénario-réalisation très honnêtes qui ne trahissent pas le genre.
Édition DVD correcte et sans surprise pour un film que les amateurs de morts-vivants assoiffés de sang pourront regarder en toute confiance.

JPEG - 14.4 ko


Rise
Titre original : Rise Blood Hunter (USA)
Interdit au moins de 12 ans
Genre : vampires
Durée : 1h 56’ 53’’
Réalisation : Sebastian Gutierrez
Distribution : Lucy Liu, Michael Chiklis, James d’Arcy, Carla Gugino, Robert Forster, Samaire Armstrong, etc.
Sortie en salle (France) : 28 mai 2008
Bande annonce sur la Yozone : Rise Blood Hunter (VF)
Édition DVD : Universal
Références : EDV 762 - 825 569-2
Parution : 2 décembre 2008

DVD 9, Pal, Zone 2, couleurs
Format film (DVD) : 1.85 Anamorphic Widescreen (16/9 Universal)
Menu d’accueil : Français
Langues : Anglais & Français en 5.1
Sous-titres : Anglais, Français, sans
Chapitres (menu dédié) : 12
Prix public conseillé (DVD) : 14,99€
Édition Blu-Ray : 21,99€

Bonus édition DVD
Comparaisons Film-Storyboard : quatre scènes pour 18 minutes du film au total, présentées avec les dessins en vis-à-vis.
Webpisodes (petit making of en VO ou VOST, 4/3) :
- Sang (1’52)
- Scènes Censurées (1’44)
- Lieux de tournages (2’07)
- Cascades (1’54)
Rien de spécial, quelques petites infos et une volonté d’accrocher le futur spectateur en lui promettant un peu « monts et merveilles », ce qui n’était pas nécessaire, le film, agréable, se suffisant à lui-même.

© Universal 2008.


Stéphane Pons
20 janvier 2009






JPEG - 12.8 ko



JPEG - 6.9 ko



JPEG - 6.7 ko



JPEG - 7.9 ko



JPEG - 8.9 ko



JPEG - 11.4 ko



JPEG - 11.3 ko



WebAnalytics